Poésie‎ > ‎Renaissance‎ > ‎

Perles d'eau

  
                                                 
   
        
 


Perles d'eau


Quand l’eau est apparue sur notre Terre en feu,

La vie a commencé à devenir féconde...

Cet élément nouveau bouleversa le monde

Et changea son état jusque là poussiéreux...

 

Tant de germes de vie présents dans l’air ambiant

Attendaient des endroits pour y prendre racine ... !

Et le creux des rochers où l’eau s’emmagasine

Devint pour les lichens un support accueillant...

 

Le règne végétal eut ainsi l’occasion

D’étaler sa richesse en quelques millénaires...,

Grâce aux soins assidus d’êtres élémentaires

Travaillant sans relâche à son apparition.

 

De rosée en nectar et de sève en bourgeon,

De vapeur en nuage et de pluie en fontaine,

De cristaux floconneux en nappes souterraines,

L’eau change son aspect comme un caméléon...

 

Élixir des vallées que baignent les ruisseaux,...

Boisson originelle, ambroisie des cellules,...

Symbole de la vie qui nourrit, qui circule,...

L’eau est pour la nature un superbe joyau...

 

Ses miracles sont là dans l’effet enchanteur

Des reflets miroités, quand la mer déchaînée

S’éparpille en faisceaux de gerbes d’eau salée,

Quand l’arc en ciel sourit de toutes ses couleurs...

 

Parmi tout ce que l’eau nous offre de présents,

Retenons les valeurs des sources guérisseuses,

Les contours des cristaux aux formes merveilleuses,

L’éclat pur et profond d’un œil ou d’un diamant.

 

La pureté de l’eau évoque la candeur,

Fruit de l’amour fidèle ancré au fond d’une âme

Reliée par l’esprit aux sources de sa flamme

Où la vie coule à flots, du fond de sa splendeur.

 

Comments