Ariana Badlam

Soldat de grade 4, 34 ans

Ariana a longtemps été la plus parfaite des guildiennes : après de sérieuses études à l'Académie militaire où elle choisit de se spécialiser dans la Cavalerie, elle s'engage en service actif (guildienne donc) au sein de la Division Intervention. Elle y exerce ses talents aux commandes des bulles, glisseurs... et autres véhicules de soutien au sol et de transport de troupes.

Un mauvais jour, lors d'opérations de pacification sur un monde provincial de NT 4, sa bulle d'observation en mission de routine est frappée par un missile sol-air et s'écrase au sol. Miraculeusement, Ariana s'en tire et sera secourue à temps mais elle en garde de lourdes séquelles que seule une imposante cybernétique pouvait résoudre (notamment une recomposition faciale). Mais c'est surtout psychologiquement qu'Ariana garde des traces de ce fâcheux évènement. La preuve en est qu'elle a choisi de laisser volontairement apparente une partie de sa cybernétique alors qu'il serait si simple de tout recouvrir avec un peu de chirurgie esthétique. Ce look très particulier ne manque pas de la rendre dérangeante au seul regard...

Dès qu'elle fut sur pieds, elle quitta le service actif pour devenir libr'af. Elle souhaitait même à l'origine quitter entièrement l'Armée mais des raisons bassement matérielles (elle vit seule et on ne lui connaît guère de famille) la poussèrent à ce compromis. Pourtant, elle s'est dans le même temps promis au fond d'elle-même de ne plus jamais se servir d'une arme ou même d'en porter une. Sa position est donc inconfortable : elle sait très bien que son statut de libr'af fait que l'Armée peut à tout moment la convoquer pour une mission militaire... qu'elle ne pourra jamais supporter.

En attendant ce moment redouté, Ariana Badlam survit grâce à la Travel Star Agency qui lui a offert il y a quelques temps un emploi dans lequel elle se charge de conduire les véhicules atmosphériques utilisés pour des excursions sur Terra Formata ou ailleurs. Sa virtuosité est remarquable mais sa nervosité permanente (elle prend des calmants à dose élevée) et son agressivité qui ne se limite pas au look lui causent de sérieuses inimitiés au sein même de TSA. Très secrète sur elle-même, seul Petrus Alcaline connaît l'histoire et les angoisses de Ariana.