Le jeu‎ > ‎5. L'univers‎ > ‎3. Dante Aloïsi‎ > ‎

3. LulaB

Coordonnées :
(75078,35814,4453)

Nom du système (si différent) : -

Type d'étoile : M8V (étoile rouge sur séquence principale)

Nombre de planètes : 6

Autres planètes notables : néant
  • LulaB I est un monde chaud sans atmosphère
  • LulaB III est un monde froid sans atmosphère
  • LulaB IV, V et VI sont des géantes gazeuses
Diamètre (T) : 8 844 km (4)

Gravité (G) : 0.78 G

Océanographie (O) : 36 % (3)

Atmosphère : 24 (atmosphère pure et ténue ; nécessite un respirateur pour les humains)

Satellites : néant

Population : environ 1 000 habitants (plutôt NT 5)

NT : difficilement applicable

Type de civilisation : difficilement applicable (communauté scientifique et éco-tourisme)

Ressources : pratiquement aucune en dehors d'un peu d'éco-tourisme...

Description :

Sommairement explorée lors des campagnes de reconnaissance puis de colonisation du secteur Dante, la planète DA-871B (son doux nom d'alors...) est très vite écartée des programmes de colonisation et d'exploitation d'alors : conditions de survie difficiles, aucune ressource connue... A côté de planètes comme Robinson ou Geneva (et plus tard Terra Formata...), ce monde qui plus est très périphérique apparaît comme sans intérêt. La terraformation aurait pu néanmoins en peu de temps transformer ce monde aux normes humaines ou à celles d'une autre race de l'Empire en quête de territoires à coloniser. Hélas, la présence d'une faune abondante et originale (uniquement des animaux volants assez proches de papillons et libellules géantes) fait placer la planète sous le contrôle de la Loge Tekno... qui s'empresse de classer son dossier dans l'immense archive des "planètes à étudier".

Pendant que le secteur Dante Aloïsi connait la colonisation et un relatif développement, la planète DA-871B reste à l'écart des nouveaux ensembles politiques en expansion. Même l'Empire Galactique, qui peut légitimement revendiquer la possession de la planète, s'en désintéresse et n'y maintient aucune présence durable.

Ce n'est qu'il y a quelques dizaines d'années que la planète renaît aux yeux du reste de la Galaxie sous le nom de LulaB, surnom donné par les scientifiques de la Fondation Maesterovich qui ont investi la planète aux papillons géants. La Fondation Maesterovich porte le nom d'un grand exobiologiste de la Loge décédé il y a quelques siècles après avoir fait fortune en revendant des brevets de ses découvertes à plusieurs grands groupes de bioindustries. Asexe par conviction et donc sans descendance, Maesterovich créa sa Fondation dans le but de pallier les insuffisances de sa guilde en matière d'étude de la biomasse des mondes récemment découverts sur la Bordure.

Grâce à la Fondation, il y a maintenant une présence permanente de quelques centaines de scientifiques et personnels assistants sur LulaB. Toujours grâce à eux, on en apprend chaque année un peu plus sur la faune curieuse de ce monde. L'Empire, quant à lui, est trop heureux de laisser ce travail se faire sans avoir à dépenser un crédit car la planète n'a toujours pas révélé la moindre ressource exploitable. Certes, la Fondation Maesterovich finance une partie de ses activités scientifiques en accueillant quelques poignées d'écotouristes avides d'inédit mais les conditions de vie des plus spartiates sur LulaB empêchent tout développement de masse de cette activité.