L'Art s'emmêle

"Le théâtre existe car il y a des arts, il y a des hommes et des femmes, et il y a une envie commune. L'un sans l'autre et plus rien n'existe sur scène." - S. Claveau

Deux projets pour cette nouvelle saison 2019-2020 :

- Le retour de "Passion Waves" le 8 février 2020 (plus d'infos sur la page Saison 2019-2020)

- Une nouvelle pièce pour juin 2020 : "Esprit es-tu toujours là ?" de Nicolas Bret-Morel

Depuis 2018

Loïc Allamel - Président et comédien

Ancien élève de Stéphanie Claveau, Loïc a repris les rênes de L'Art s'emmêle en septembre 2018.

"J'ai découvert le théâtre très jeune en jouant avec mon frère jumeau des scènes du "Père-Noël est une ordure" puis en reprenant des sketches d'Elie Kakou ou encore de Raymond Devos. J'ai également monté un projet à 18 ans d'une reprise de la comédie musicale "Roméo & Juliette". Je m'occupais du choix des chansons, des chorégraphies, de la distribution et de la mise en scène. Puis mon parcours a fait que j'ai dû arrêter le théâtre pendant une dizaine d'années avant d'intégrer L'Art s'emmêle en octobre 2014 sous la coupe de Stéphanie Claveau."

1996-2016

Stéphanie Claveau - Fondatrice, présidente et metteur en scène

Ses créations ainsi qu'un album photos sont disponibles dans la rubrique "Archives 1996-2016".

"La découverte du théâtre en 1987 m'amène à poursuivre au sein du Conservatoire de Théâtre de Croissy sur Seine puis auprès de MJC en région parisienne et lyonnaise et enfin auprès de compagnies théâtrales lyonnaises. Je crée en 1995 la compagnie "Les pâles qui tombent" et en parallèle j'anime des ateliers de théâtre au sein d'écoles d'arts. La compagnie "Les pâles qui tombent" devient en 2003 "L'art en boîte". Tout en poursuivant les mises en scène de mes troupes, je poursuis en parallèle ma formation, en passant par les Cours Florent à Paris, des stages de mime et de clown en région lyonnaise, mais aussi des stages d'écriture. Avec l'écriture de ma première pièce "On pourrait croire qu'il y a de la place pour tout le monde...", en 2013, ma compagnie "L'art s'emmêle" voit le jour."