Français‎ > ‎Questions fréquentes‎ > ‎

Question 1

Pour quelles raisons  Emmaüs-Nicopolis peut être considéré comme le lieu de l'apparition de Jésus ressuscité mentionné dans l'Evangile de Luc? 

  Emmaüs qui se trouve au bord de la vallée d'Ayalon, était l'unique localité des environs de Jérusalem portant ce nom au Ier siècle de notre ère. Cela découle aussi bien de la littérature rabbinique que des ouvrages de Flavius Josèphe (voir première période romaine). Cela est confirmé également par le fait qu'Emmaüs-Nicopolis est le seul endroit en Terre Sainte qui a conservé au cours des siècles et jusqu'à nos jours le nom d'Emmaüs (en Arabe: Amouas, Imouas). En plus, selon nombre d'anciens manuscrits  de l'Evangile de Luc de grande qualité (parmis eux, Codex Sinaïticus), la distance entre Jérusalem et Emmaüs, où Jésus est apparu après sa Résurrection, équvaut 160 stades, ce qui correspond à l'emplacement d'Emmaüs-Nicopolis.

  L'Emmaüs de la vallée d'Ayalon est connue dans l'histoire juive comme le lieu des victoires nationales accomplies par Josué et Judas Maccabé (voir: période vétérotestamentaire et période hasmonéenne). L'apparition de Jésus réssuscité en cet endroit, tout en manifestant sa Victoire sur la mort, se trouve ainsi placée par l'auteur de l'Evangile en continuation avec les victoires accomplies à l'aide de Dieu par le peuple de la Première alliance.

 La plus ancienne tradition chrétienne des Pères de l'Eglise est unanime en sa vénération d'Emmaüs-Nicopolis  comme l'endroit de l'apparition de Jésus réssuscité. Les chrétiens de la Terre Sainte, surtout ceux des Eglises Orientales, y sont restés fidèles à travers des siècles et jusqu'aujourd'hui.

  Cette tradition fut confirmée à la fin du XIXème siècle par la bienheurese Mariam de Jésus Crucifié, une carmélite de Bethléhem, mystique, a qui Jésus a revelé l'endroit exact de son apparition à Emmaüs. A la suite de cette révélation, le Carmel de Betléhem acquit le Lieu Saint d'Emmaüs-Nicopolis qui se trouvait alors en possession des musulmans, et les pelèrinages chrétiens en cet endroit reprirent de nouveau.



                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   Bienheureuse Mariam