La Burj Khalifa à Dubaï : la tour la plus haute du monde

Tout le monde a sans doute déjà entendu parler de ce monument des Emirats arabes unis ; la Burj Khalifa, la tour la plus haute du monde.

Histoire du projet et du nom

Retournons un peu dans le temps. Nous sommes en 2003, Dubaï surfe sur une folie constructrice boostée par une croissance économique impressionnante. Les projets les plus fous (Jumeïra Palm, Dubaï World, Dubaï Land) se lancent les uns après les autres. Depuis, la crise économique est passée à Dubaï, et certains de ces projets ne verront jamais le jour.

Emaar, l'une des plus grandes sociétés immobilières de Dubaï, annonce donc en 2003 qu'elle a l'intention de battre le record de la tour la plus haute du monde. A l'époque, la tour devait s'appeler Burj Dubaï, et être un monument à la gloire de l'émirat de Dubaï. La hauteur de la tour, initialement prévue à 560 mètres, ne cessera d'augmenter pour s'assurer le record et le garder le plus longtemps possible.
A partir de ce moment, comme pour de nombreux projets aux Emirats arabes unis, tout va très vite. Fin 2004, le chantier est ouvert. Les premiers étages sortent de terre fin 2005, et la tour monte à une vitesse faramineuse. 
En janvier 2010, la tour est inaugurée et partiellement ouverte au public, battant de très nombreux records mondiaux.

Mais pendant ce temps, la crise économique avait fait son oeuvre, vidant complètement les caisses dubaïottes, et laissant de nombreux promoteurs sans le sou. L'émirat d'Abu Dhabi n'ayant pas intérêt à voir s'effondrer son voisin, ils décident de financer à hauteur de 10 milliards de dollars les projets déjà en cours à Dubaï. Contrepartie de cette aide généreuse, la Burj Dubaï devra changer de nom juste avant son inauguration, et s'appeler Burj Khalifa, du nom de Sheikh Khalifa bin Zayed al Nahyan, l'émir d'Abu Dhabi.

Burj Khalifa : chiffres et records

Pour mieux se rendre compte de l'ampleur de la Burj Khalifa, voila quelques statistiques : 
  • 828 mètres de haut, c'est presque 3 tours Eiffel empilées, et c'est le record de la plus haute structure jamais construite par l'homme
  • 160 étages habitables, dont le dernier culmine à 636 mètres de haut
  • la flèche au sommet fait près de 200 mètres de haut
  • 24348 fenêtres, pour une façade entièrement en verre et aluminium
  • 5 ans de construction, un record de rapidité pour un projet de cet ampleur
  • les ascenseurs les plus rapides du monde ; 18 mètres par seconde (64 kilomètres par heure) à son maximum
  • 95 kilomètres ; c'est la distance à laquelle on peut voir la tour au sol

Les grues de la Burj Khalifa Tower

C'est également sur le chantier de la Burj Khalifa qu'ont été montées les grues les plus hautes du monde. Malgré ça, aucune grue ne pouvait apporter des éléments jusqu'au sommet de la tour en construction. C'est le rôle de ces paliers intermédiaires que l'on voit encore aujourd'hui. Des grues immenses étaient installées sur chacune de ces plate-formes, et levaient les matériaux jusqu'au palier supérieur.

Visiter la Burj Khalifa

Il est possible de visiter la Burj Khalifa et d'y monter. 
Le prix en 2011 est de 100 Dirhams, ou 400 AED pour une entrée immédiate. 
En effet, pour éviter une trop forte affluence, il faut acheter son billet en avance, soit au guichet, soit par internet sur http://www.burjkhalifa.ae/, pour 100 AED. Pour les impatients qui ne souhaitent pas attendre, le prix est de 400 AED.

La tour est ouverte tous les jours de la semaine, de 10 heures du matin jusqu'à 22h, ou minuit les jeudi, vendredi et samedi soir. Le meilleur moment pour y aller est définitivement un peu avant le coucher du soleil, de préférence un jour de semaine.
Le temps de la visite n'est pas limité ; on peut donc rester en haut aussi longtemps que l'on veut.

Détail important ; on ne peut pas monter tout en haut de la tour (en effet, la superficie des étages est de plus en plus petite au fur et à mesure que l'on monte, et les étages supérieurs sont trop petits pour accueillir tous les visiteurs). La visite ne nous emmène qu'à 450 mètres de haut, soit au 124e étage. Même si c'est déjà très haut, certains pourront être déçus de ne pas habiter au sommet.
Comments