Décoffrage des dalles

Un point sur le désétaiement - étaiement de séchage sous les dalles

Les données d'entrée :
  • Epaisseur de la dalle
  • Charges permanentes et variables dimensionnant la dalle
  • Durée du cycle d'un niveau
Sous les poutres il faut tenir compte des travées reprises. Le cas de voiles et autres verticaux sera traité ultérieurement.
    • Question -> Les charges de chantiers sont elles plus pénalisantes que les charges finales ?
Réponse
=> En règles générales OUI pour le coffrage des horizontaux supérieurs, d'où le concept de sous étaiement.
=> En règles générales non pour les équipes de verticaux : les organismes de sécurité préconisent de prendre en compte des charges de chantier de 200kg/m2
=> par rapport à ces 200kg/m2 on a
  • en logement - hébergements 150 + 100kg/m2
  • en bureaux ou assimilables 250kg/m2
  • en hospitalier - hors hébergements - 350kg/m2
Pour plus de détail voir l'eurocode 1 ou la NFP 06 001.

=> ATTENTION aux points particuliers :
- fortes charges en phases transitoires : cas des maçonneries approvisionnées à l'avancement
- faibles charges d'exploitation finales : cas des parkings VL avec surcharges = 250 x 0,6 + 0 = 150kg/m2

--------------------------------------------------------------------------------------
    • Question -> Au bout de combien de temps peut-on décoffrer et ne laisser que de l'étaiement de séchage ?
Réponse
=>
A 36h du coulage le béton est à 25% de sa résistance, on peut alors se contenter d'un étaiement de séchage qui coupe la portée finale en 2
=> la charge sur cet étaiement est la moitié de la charge descendant sur les porteurs au final pour cette dalle

=> ATTENTION aux poutres retroussées :
- c'est le coulage de la dernière phase de poutre qui compte, soit plus tard que le coulage de la dalle dans ce cas.

--------------------------------------------------------------------------------------

    • Question -> Combien de temps doit rester en place l'étaiement de séchage
Réponse
=> Hors du problème du sous étaiement nous avons des planchers sur lesquels les surcharges ne sont pas encore appliquées
=> ces surcharges représentent en général environ 1/3 de la charge totale finale
=> à 8 jours calendaires le béton est à 70% se sa résistance c'est le minimum de maintient d'un étaiement de séchage si aucune charge n'est appliqué sur la dalle.

=>
ATTENTION
- un décoffrage complet à jeune age, bien que possible en résistance, est générateur de flèches finales plus importantes (fluage).
- aux cycles rapides apportant une surcharge sur la dalle avant les 8 jours de séchage.
- aux ouvrages en porte à faux.



Comments