A LA UNE

Découvrez ici des articles qui nous paraissent intéressants pour les parents d'élèves !!!

Donnez-nous votre avis en écrivant à brumath.eltern67@sfr.fr

L'évolution de la population à Brumath depuis 1800 ici

L’école utile ? Oui mais à quoi ?
Les compétences font jaser dans les lycées, dans les colloques, dans les familles. Le débat renvoie à des interrogations profondes qui, en guise de surligneur, mettent en relief les creux d’un projet pour l’école incertain, inexistant.
L’école doit elle être utile ? Et utile à quoi ? A répondre aux besoins de l’économie de demain en formant des futurs salariés dont les compétences seront celles dont auront besoin les entreprises et qui, par ricochet, ne fréquenteront pas plus que de raison les lignes encombrées de Pôle Emploi ? Oui mais cela demanderait des qualités prospectives que l’incertitude, pour ne pas dire le brouillard, qui embrume les données d’un avenir clairement défini, rend totalement illusoires. Admettons que nous sachions ce que le tissu économique sera dans vingt ans.. Alors, il faudrait que pour chaque métier émergent, un référentiel professionnel soit écrit, décrivant les compétences nécessaires et se déclinant ensuite en savoirs, savoir-faire associés pour enfin définir un référentiel de formation. Avant que ce travail ne soit terminé, validé, intégré dans la carte des formations avec les moyens nécessaires pour le mettre en œuvre, il est fort à parier que l’étude prospective qui l’a motivé soit tout à fait désuète. Admettons que tout se fasse rapidement… alors la mécanique de l’orientation se mettra en marche pour nourrir en élèves ces nouvelles filières. Orientation ou sélection ? On craint dans cette visée utilitariste, la détection des « talents » pour tel ou tel métier, la construction d’une voie fermée pour accéder à une profession après des tests qui mesurent à l’instant T les aptitudes en évolution, qui elles aussi se transforment avec le temps d’apprentissage propre à chacun, des tests qui ne mesurent pas, hélas ou tant mieux, ce que chacun sera demain. On craint l’enfermement éducatif, la supposée prédisposition qui clôt portes et fenêtres au nez d’un être en devenir.
Alors, l’école doit être utile à quoi ? A former des citoyens du XXIe siècle, aptes à naviguer au sein des incertitudes, à les dompter et à ne pas en avoir peur, à contribuer à une société basée sur des valeurs partagées et réaffirmées. Oui mais, quelles sont ces valeurs, à quel niveau se placent elles : national, européen, mondial? Sont-elles celles d’une époque en crise, où l’individu grignote le collectif, où les inégalités s’accroissent et où les regards se détournent des entorses répétées aux valeurs supposées d’une république démocratique ? Admettons que ce sont les compétences du citoyen de demain (et d’aujourd’hui) qui structurent programmes et organisations pédagogiques dans notre système éducatif. La pensée critique, la capacité à apprendre, à faire des choix, à se diriger, à communiquer sont elles également attendues par les entreprises?
Alors compétences attendues par une économie et compétences nécessaires pour être citoyens sont elles incompatibles. Elles ne devraient pas l’être si elles s’inscrivent dans un véritable projet de société. Elles ne le seront pas non plus si on envisage l’éducation sur une perspective d’éducation et de formation tout au long de la vie. Acquérir les savoirs de base utiles pour pouvoir par la suite construire un parcours professionnel et de vie où l’adaptation, l’orientation est possible à l’âge adulte par un choix personnel raisonné, alors oui si l’école le permet, la question de son utilité deviendra à son tour désuète.
Monique Royer


Comment être parent aujourd'hui ?

C'est la question que pose Sciences Humaines en décembre. Le magazine consacre un intéressant dossier aux parents, "un métier qui ne va plus de soi". On appréciera par exemple la page consacrée au "mythe de la démission parentale". Ou celle sur "le dialogue impossible" entre parents et école.

Le sommaire et résumé des articles




 




Ċ
Philippe Marchet,
4 nov. 2011 à 03:03
Ċ
Philippe Marchet,
17 nov. 2011 à 05:15
Ċ
Philippe Marchet,
8 nov. 2011 à 00:15
Ċ
Philippe Marchet,
2 déc. 2011 à 02:27
Ċ
Philippe Marchet,
8 nov. 2011 à 00:13
ĉ
Philippe Marchet,
19 oct. 2011 à 01:23
Ċ
Philippe Marchet,
1 déc. 2011 à 05:09
Ċ
Philippe Marchet,
2 déc. 2011 à 02:26
ĉ
Philippe Marchet,
19 oct. 2011 à 01:30
Comments