Elevage de pékinois

TARIFS

Pékinois adultes à petits prix

Phytotherapie et produits bio

Les maladies du chien

Elevage de chihuahua

Pékinois‎ > ‎

Standard du pekinois

PEKINOIS : Standard officiel - origine : SCC

 

 
 
 
                                                                            Autre dénomination : Epagneul pékinois
 
 
 

  • TRADUCTION : R. Triquet.
  • ORIGINE : Chine.
  • PATRONAGE : Grande-Bretagne.
  • DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 09.11.2004.
  • UTILISATION : Chien de compagnie.
  • Aspect général : Petit, bien proportionné, trapu, faisant preuve de beaucoup de dignité et de noblesse. Tout signe de détresse respiratoire, dans des conditions normales, est inacceptable et doit être lourdement pénalisé.

    Comportement / Caractère : D’aspect léonin ; expression vive et intelligente. Sans peur, fidèle, distant mais ni craintif ni agressif.

    Tête : Forte, proportionnellement plus large que haute.

    Région Crânienne :
  • Crâne : Large dans son ensemble, large et plat entre les oreilles ; il n’est pas en dôme ; il est large entre les yeux.
  • Stop : Accusé.

    Région Faciale : Le profil est plat, la truffe étant bien placée entre les yeux et à la même hauteur. Il est essentiel que la truffe, les lèvres et le bord des paupières soient pigmentés de noir.
  • Museau : Large, mâchoire inférieure solide. Lèvres bien jointives, qui ne doivent découvrir ni les dents ni la langue. Il est essentiel que la mâchoire inférieure soit solide
  • Nez : Court et large, narines grandes et ouvertes. Une ride, soit continue soit discontinue, doit s’étendre des joues jusqu’au chanfrein en formant un large V renversé. Ceci ne doit pas affecter ni cacher les yeux ou la truffe. Les narines pincées et les lourdes rides surplombant la truffe sont inacceptables et doivent être lourdement pénalisées.
  • Yeux : Grands, limpides, ronds, sombres et brillants. Absence de tare oculaire manifeste.
  • Oreilles : Cordiformes (en forme de coeur), attachées au niveau du crâne et portées accolées à la tête, avec des franges longues et abondantes. Le pavillon (cuir) ne doit pas descendre plus bas que la ligne du museau.

  • Cou : Court et épais.

    Corps : Court, plus lourd à l’avant qu’à l’arrière. Le flanc est marqué.

  • Dessus : Horizontal.
  • Poitrine : Large, avec des côtes bien cintrées, le tronc étant bien suspendu entre les membres antérieurs.

    Queue : Attachée haut, portée fermement, légèrement courbée sur le dos d’un côté ou de l’autre. Longues franges.

    Membres :

    Membres antérieurs : Courts, épais et leur ossature est lourde. Les os de l’avant-bras sont légèrement arqués. L’épaule est bien inclinée et attachée sans heurt au tronc. Les coudes doivent être au corps.

    Membres postérieurs : Plus légers que les antérieurs. Les grassets sont moyennement dessinés et modérément angulés. Les jarrets sont solides. Vus de derrière, les membres postérieurs sont parallèles et serrés sans excès. Il est essentiel que les membres postérieurs soient sans défaut.

    Pieds : Grands et plats et non pas ronds. Le chien se tient bien droit sur les pieds et non sur les métacarpes. Les pieds antérieurs sont légèrement tournés en dehors. Les pieds postérieurs sont dirigés droit devant.

    Allures : Roulis lent et digne à l’avant, mouvement typique qu’il ne faut pas confondre avec le roulis provoqué par la laxité des épaules (mal attachées). En action, serré à l’arrière. Il est primordial que le mouvement soit parfaitement correct à l’avant comme à l’arrière.

    Robe :

    Poil : Long et droit avec une crinière abondante s’étendant au-delà des épaules et formant une collerette autour du cou ; le poil de couverture est rude et le sous-poil épais et plus doux. Poils longs et abondants aux oreilles, à la partie postérieure des membres, à la queue et aux pieds. La longueur et le volume du pelage ne doivent pas cacher les formes.

    Couleur : Toutes les couleurs et marques sont admises et d’égale valeur, sauf l’albinos et la couleur marron (foie). Chez les chiens pluricolores, les taches sont également réparties.

    Taille et poids : Le poids idéal ne dépasse pas 5 kg chez les mâles et 5, 5 kg chez les femelles. Les mâles doivent avoir l’air petits mais quand on les soulève, ils surprennent par leur poids. L’ossature lourde et le corps bien construit et robuste sont des qualités essentielles à la race.

    Défauts : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

    Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

    N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.


  •  
    PAGE D'ACCUEIL :  Cliquez   ICI

     

    PAGE SUIVANTE :  Cliquez   ICI

     
    Comments