Historique

Origine du concours Marcel Clause

 
 
 
 

Introduction

Je voudrais avant tout remercier toutes les personnes qui ont contribué de près ou de loin à cette aventure et au succès de ce tournoi. Ils ont contribué au développement du kata non seulement en partie francophone mais aussi au niveau national.
C'est la raison pour laquelle l'histoire de ce tournoi est intimement liée au développement de la compétition internationale "officielle". 

Historique


En Belgique des tournois et compétitions Kata d'abord nationales, ensuite régionales, avaient déjà été organisées dans le passé.
Ensuite plus rien... jusqu'en 2003. En octobre de cette même année l'UEJ propose à ses nations membres d'envoyer leurs observateurs à Kecskemet (Hongrie) pour évaluer l'intérêt d'organiser un Championnat Européen (Officiel) de Kata. En fait, c'est la WMA* (World Master Association) qui a déjà depuis une dizaine d'année le quasi-monopole sur l'organisation des compétitions Kata et "Masters".

Messieurs CLAUSE et KOZLOWSKI sont envoyés comme observateurs pour la FFBJ. Leurs conclusions seront entre autres :
"Il nous semble qu’il serait intéressant de promouvoir ce genre d’activité de manière à pouvoir présenter des candidats lors de prochains championnats..." 
"...Cela signifie que nous avons tous les atouts en mains pour préparer des candidats à ce genre de compétition."

Monsieur CLAUSE avait également confié à Michel Kozlowski un : "Michel, vous devriez être là..." en montrant le tatami et la table du Jury.  
Il émettait ainsi le souhait de voir parmi les compétiteurs et les juges kata internationaux des judokas Francophones.

La machine était lancée et la Cellule Pédagogique dirigée alors par Michel JOUNIAUX se verra confiée la mission de découvrir des candidats potentiels et de promouvoir l'activité. Malheureusement, quelques mois seulement après sont retour de Hongrie, Monsieur Marcel CLAUSE décédera (27 avril 2004).

En mai 2004, l'UEJ organise à Rome son premier séminaire pour les futurs juges kata européens.
Daniel GULDEMONT et Michel KOZLOWSKI seront envoyés comme représentants de la FFBJ et Eric VEULEMANS et Raymond De CLERCQ représenteront la VJF. Les prémices d'un système d’harmonisation d'évaluation des kata va ainsi voir le jour.
 
Pour pouvoir organiser des compétitions Kata, ils faut des juges en nombres suffisant. La FFBJ formera les hauts gradés sur la manière d'apprécier le rôle de Tori et de Uke dans les compétitions qui est tout autre que l'appréciation lors des passages de grades ou seul Tori est évalué. 

Il reste maintenant à trouver les compétiteurs et c'est au sein de la cellule Pédagogique que va naître l'émulation.
Philippe ISTAT va se lancer dans l'aventure et y enmener Philippe NEIRYNCK. Ils formeront rapidement un couple redoutable non seulement en Nage No Kata, leur kata de prédilection mais également dans d'autres kata.

28 octobre 2004, à Saint-Pétersbourg aura lieu le premier tournoi officiel de kata de l'UEJ mais il n'aura pas encore le titre de Championnat d'Europe. Il n'y aura pas non plus de compétiteur Belge engagé, par contre quatres juges Belges seront de la partie.

Tous les ingrédients sont là, une organisation, des juges et des compétiteurs. 

Situation

C'est le 5 décembre 2004, qu'aura lieu le premier Tournoi de Kata de cette nouvelle ère, organisé par la Cellule Pédagogique de la FFBJ et  qui portera le nom de "Concours Kata Marcel CLAUSE". Une première édition certes modeste, avec une dizaine de prestations
mais déjà pour certains d'un excellent niveau.

Les éditions suivantes vont évoluer avec plus ou moins de succès en fonction des dates d'organisations :
2005 - 8 prestations
2006 - 28 prestations
2007 - 29 prestations
2008 - 26 prestations
2009 - 15 prestations
2010 - 19 prestations
2011 - 23 prestations - Cette 8ème édition a été labellisé " Tournoi européen" par l'U.E.J. (Union européenne de judo).

Cette reconnaissance n'est peut être pas étrangère à la présence de 14 compétiteurs des pays limitrophes 
(France, Luxembourg et Pays-Bas)

Conclusion

Le tournoi s'est développé en obtenant une reconnaissance au niveau U.E.J. , ce label est une consécration des efforts de chacun pour la réussite de ce concours. L'idée d'un stage international de kata à la suite à la compétition fait son chemin. En 2012 nous aurons certainement l'occasion de l'organiser.
 
M.K. - D.D. - P.N
 
* World Master Association est une organisation Américano-Canadienne qui organise des Championnats Continentaux et Modiaux de Kata et Masters (Vétérants). Ces Championnats ne sont pas reconnus par l'UEJ et la FIJ qui jusqu'alors n'en organisaient pas