EHLINGER SCULPTURES PEINTURES ET TEXTES

Vidéo YouTube

FAIT PSYCHIQUE

FAIT PSYCHIQUE

 

 

 

 

Ma chère amie,

 

Quand tu liras ceci, je serai déjà loin.

 

Trente ans sans un « je t’aime »

 

Trois ans de thérapie quand même !

 

Trois semaines sans faire l’amour.

 

Trois jours sans se parler ni la nuit , ni le jour .

 

Trois heures du matin et je  roule toujours.

 

Depuis trois minutes je dors .

 

Suis-je  au volant  ou dans mon lit ?

 

Dans  trois secondes , Je me réveille ou  je suis mort !

TAC

TAC

 

 

Tac ,le dernier brin a cédé .

Cette bonne attache a tenu trente ans  ,

A s’effilocher lentement,

A chaque mot oublié,

A chaque offre refusée ;

 

Mais aussi , pourquoi tant d’attentes  ?

De quel droit exige-il

D’être aimé parfaitement ?

Une partie de toi ne l’aime pas ,

Peut-être même le déteste.

Ca se voit  quand il approche trop prés ,

 En prédateur supposé !

Tu  casses ses élans ,

Et comme une digue retient l’élément .

Pas de débordements !

 

Il a déjà souffert  des méchantes vagues ,

Et  a choisi ce rempart ,

Ce granite breton ,

Pour contenir un Vésuve  personnel

Qui engloutit une ville par caprice ,

Les coupoles d’or et les vices ,

En vagues de cendres  grises

Qui figent  espoirs comme hantises.

 

C’est sa voie et il enrage souvent ,

 En  maudissant  ce choix !

Mais c’est signé d’une croix ,

Comme un pacte de gosse

Avec une partie de lui  sous l’ écorce

Qu’il faut contenir par la force .

 

Ca grince  et ça  tiraille,

Ca saigne et la  bataille,

Et cède , au bout du compte ,

Vaincu par l’évidence !

 Rien ne s’oppose au temps qui passe !

L’enfant qui attend  ne sera pas comblé !

Ne sera-il jamais en paix ?

Il lui faut plutôt  agir et changer d’âge ;

 

Combien grosse est la corde qui menotte son image ?

Où est l’autorité qui imposera le silence ?

Qui est le chef  avec quelle sentence ?

Quel sceptre à deux têtes  ,

Le fera passer et renaître  ?


 bronzes Réalisés