En 2008, suite à des sollicitations venant de directeurs d’agences, de guides ou de connaissances individuelles, EGUEDI a pris contact avec le Burkina Faso pour un éventuel projet de formation de guides accompagnateurs, qui toucherait également les pays voisins tels que Mali, Bénin, Ghana, etc.

           
Une délégation d’EGUEDI s’est rendue en avril 2009 à Ouagadougou pour rencontrer Officiels du Tourisme, guides et directeurs d’agence, afin d’étudier la faisabilité et la pertinence d’un tel projet. Il en est ressorti une demande pressante de formation et  rendez-vous fut pris pour une première session en mai 2010.

Les formateurs ont travaillé activement à l’élaboration de nouveaux modules mais, en février 2010, au vu des dissensions locales et d’un manque d’adhésion des professionnels du tourisme, EGUEDI a décidé d’annuler cette première formation.

 

Le Ministère a réitéré sa demande début 2011 en proposant un programme qui n’a pu obtenir l’adhésion de tous les partis. C'est finalement en 2012 que débuta l'action d'EGUEDI dans ce pays.