Le Numéro 1 de la dictée musicale sur CD

Biographie de Jean-Pierre COULEAU par Anne-Marie GUYOMARD

    Jean-Pierre Couleau est né le 27  janvier 1948.

    Après des études secondaires (Math. Elém.), il entre au Conservatoire en classe d’écriture (harmonie, contrepoint, fugue, orchestration, analyse et composition) et de direction d’orchestre. C’est un passionné et un fou de travail.

    Il arrête la classe de piano, lassé du répertoire classique, et plus attiré par le jazz, pour lui la seule musique contemporaine digne d’intérêt. Cette opinion va le couper de ses maîtres qui n’aiment pas les iconoclastes. Il fallait, à l’époque, cacher ses goûts pour d’autres musiques que le «répertoire». Il est vrai qu'il serait moins surprenant aujourd’hui qu’un amoureux de Bach, de Brahms et de Fauré puisse en même temps être un fervent des groupes de rock anglais !

    Ses premiers pas dans le « métier » révèlent déjà l’éclectisme dont il fera toujours preuve. Il est en même temps pianiste de variété, et…  chef d’orchestre (il dirige alors un orchestre symphonique comme titulaire).
   
    Il devient tour à tour pianiste accompagnateur, compositeur et arrangeur de jazz et de variété.

     En dehors de cette carrière passionnante, en 1980 il entre dans une école de musique comme professeur de Formation Musicale. Atterré par le décalage entre les ouvrages pédagogiques existants et les exigences d’une nouvelle jeunesse moins disponible, il décide d’écrire ses propres ouvrages pédagogiques. C’est la naissance de "L’Heure de Formation Musicale", en six volumes publiés aux Editions Leduc qui connaîtront un immense succès.

    Parallèlement, il crée un cours de dictée musicale sur cassettes (aujourd’hui sur CD).

    Il écrit également un «Traité d’Harmonie du Jazz» aux Editions Salabert. Suivi de «La musique en diagonale», introduction  à son traité d’harmonie et, en même temps, une initiation rapide à tous les arcanes de l'écriture musicale.

    En 1988, la petite société ayant édité ses dictées musicales montrant des signes de faiblesse, il décide, pour sauver cet outil pédagogique, de créer sa propre maison d’édition « Rhapsodie ». Dans le même temps, il crée un deuxième cours de dictées musicales, plus adapté aux nouveaux programmes. 
     Son dernier ouvrage pédagogique, "Le Matin des Musiciens"  (Ed. Leduc) semble connaître un certain succès  au Japon,  après qu'il a été  traduit dans la  langue.

    Jean-Pierre Couleau a, sur son catalogue de compositeur, plus de 200 opus, dont un concerto de piano, un drame musical (Une ville raconte sa Révolution), de la musique de scène (La dame au petit chien de Tchekhov), un disque de contes pour enfants dits par Macha Beranger, un oratorio profane (Come back to Bach), un recueil de vocalises (Sopraning), beaucoup de musique symphonique, quelques partitions pour débutants aux Editions Transatlantiques, et d’autres…    

    Il a dirigé en 1997-1998 le Conservatoire de musique et de danse de Vaucresson-Marnes.

    Il a été pianiste pendant dix ans à la Tour Eiffel et parallèlement, en 2001-2002, professeur de piano au Conservatoire Frédéric Chopin du XV° arrondissement de Paris.

    Aujourd’hui, peu de musiciens ignorent son nom, attaché à ces deux best sellers qu’auront été son "Cours de dictée musicale" et "L’Heure de Formation Musicale".    

    Depuis 1991 il donne, au piano seul, des concerts de musiques de films.

    Depuis 1999 il figure sur le « Who’s who in France », parmi les personnalités qui ont marqué leur époque.

Anne-Marie GUYOMARD