Catalogue‎ > ‎Témoignages‎ > ‎

AINSI ÉTIONS-NOUS

En quête de ma famille disparue dans les camps nazis

Anita Rind

Dans ce livre, Anita Rind retrace le destin tragique des nombreux membres de sa famille disparus dans les camps d’extermination nazis. Pendant trente ans, elle a mené avec obstination une quête douloureuse dans différents fonds d’archives principalement en République tchèque où vivait avant la guerre l’ensemble de sa famille à l’exception de ses propres parents. L’ampleur du désastre constatée au fil de voyages à Prague, dans le camp de Terezín et sur les lieux de naissance en Bohême de son père et de sa mère l’a bouleversée. Née elle-même en France, en 1929, l’auteure a échappé ainsi que ses parents, sa jumelle et son frère aux persécutions antisémites du régime de Vichy. Dans un contrepoint saisissant avec l’anéantissement de sa famille tchèque, elle fait le récit de ces années noires où ils ont vécu, séparés et cachés dans des institutions religieuses ou chez des paysans dans le sud de la France. Ainsi étions-nous mêle avec sensibilité, mais sans pathos ni ton vindicatif, la recherche historique et la reconstitution de la vie quotidienne dans la France occupée, à Marseille, à Tarbes, en Avignon, à Carmaux. Ce livre se veut aussi un hommage à des êtres disparus à qui l’auteure a tenu à rendre leur  dignité.


Journaliste au Monde de 1969 à 1988, après un passage à Combat de 1967 à 1969, Anita Rind a été correspondante à Vienne de 1974 à 1979, à Pékin de 1981 à 1984. Au cours de son séjour en Europe centrale, elle a publié Être femme à l’Est (Stock, 1980). Anita Rind est membre de la Ligue des droits de l’Homme et elle est active dans le réseau Éducation sans frontières (RESF) depuis sa fondation en 2004.


20 €

ISBN: 978-2-35698-021-2



Acheter ce livre sur la Place des Libraires

Revue de presse de l'ouvrage