Antoine Serra





Robert Mencherini et Daniel Chol


Antoine Serra, né à La Maddalena (Sardaigne), en 1908, arrivé à Marseille en 1914 avec sa famille, s’est éteint, en 1995, dans le village de Mouriès, dans les Alpilles. Il a peint depuis l’âge de quinze ans jusqu’à ses derniers jours, a vécu tous les grands événements du XXè siècle et en a partagé les luttes, les joies et les douleurs, que l’on retrouve dans ses toiles.
Son oeuvre nous donne à voir la diversité des territoires reliés par la Mare Nostrum, depuis Marseille, son port, ses navires et ses usines, jusqu’à la Sardaigne traditionnelle, en passant par la Provence intérieure, les rochers des Baux, les arbres et les olivades des Alpilles, les marais et taureaux de Camargue, les vastes étendues de la Crau, avec quelques incursions en Bretagne ou aux États-Unis. La peinture d’Antoine Serra, engagée dans son siècle, aux cotés du labeur des femmes et des hommes, est indissociable des multiples questionnements, en évolution rapide, sur la fonction de l’Art et le réalisme, la place de l’artiste, ses rapports avec la société et sur la société elle-même.
L’ouvrage évoque l’ensemble de l’oeuvre d’Antoine Serra, replacée dans son contexte, par l’historien Robert Mencherini, éclairée par ses journaux intimes, sa correspondance et ses archives, depuis la période des « peintres prolétariens » dans le Marseille des années 1930, jusqu’à celle de l’habitat troglodyte aux Baux-de-Provence et de l’atelier de Mouriès. Une abondante iconographie présente les toiles du peintre, mais aussi les dessins et études préparatoires, et ses grandes compositions, analysées par l’expert d’art Daniel Chol.

Robert Mencherini, professeur honoraire des universités en histoire contemporaine
Daniel Chol, expert d’art.

Paru le 10 mars 2016

35 €

ISBN : 978-2-356980-91-5

304 pages, impression : quadri, façonnage : broché avec rabats, format : 210 x 270 mm

Acheter ce livre sur la place des libraires