POIVRE D'ARVOR Patrick

 
 
Né le 20 septembre 1947 à Reims, Patrick Poivre d’Arvor (né Patrick Poivre), est avant tout connu pour son activité de journaliste et sa longue carrière de présentateur du journal télévisé.
 
PPDA, c’est aussi un écrivain de talent, un grand amateur de littérature, particulièrement attaché à la Bretagne.

 

Son enfance :

Son père, représentant en chaussures, est Breton, ainsi que sa mère qui est nantaise (oui, Nantes est en Bretagne…). Pendant son enfance, il passera toutes ses vacances à Trégastel (22).

Il a un frère, Olivier (né en 1958), et une sœur, Catherine.

Son grand-père paternel, qu’il admire, était aviateur pendant la seconde guerre mondiale. Il était proche de Saint-Exupéry.

Son grand-père maternel s’appelait Jean-Baptiste Jeuge. Ce dernier était relieur, mais également poète. Il écrivait sous le nom de « Jean d’Arvor ». PPDA lui empruntera ainsi son pseudonyme, dès 1970. C’est ainsi que Patrick Poivre et ses trois enfants ont déposé et obtenu une requête en changement de nom auprès du Conseil d’Etat (J.O du 08 juillet 2004), afin de changer leur nom de famille en Poivre d’Arvor.

 

Ses études :

Très doué, il réussit son bac à l’âge de 15 ans. Il obtient sa licence en droit à Reims, avec pour professeur Jack Lang.  Il est également diplômé en langues orientales (serbo-croate), et diplômé de l’Institut d’études politiques de Bordeaux.

Il intègre le centre de formation des journalistes en 1970 à l’âge de 22 ans.

 

Expériences professionnelles :

 

 

Entré à France-Inter en 1971, il travaille sous la direction de Roger Gicquel. Il devient en 1975 le chef-adjoint du service de politique intérieure, puis chef de ce service à Antenne 2. Il anime sa première émission télévisée en 1975.

Il devient rédacteur en chef, puis présentateur du journal de 20 heures sur Antenne 2 du 16 février 1976 au 28 juillet 1983. Il partage l’émission une semaine sur deux avec Christine Ockrent à partir de 1981.

Il quitte Antenne 2 pour Canal + jusqu’en 1986, où il anime une émission quotidienne. Il rejoint ensuite TF1 pour une émission dominicale. A partir du 31 aout 1987, il présente le journal télévisé de 20 heures.

 

 

A peine un an plus tard, il fait son apparition dans les Marionnettes des Guignols de l'info de Canal +, où sa voix est imitée par Yves Lecoq. 

 

En 1998, il présente sur TF1 une émission littéraire en dernière partie de soirée, et crée "ex-libris", devenue depuis 16 octobre 1999 "vol de nuit". Il anime également une émission littéraire sur la chaîne d'information en continu L.C.I  : "Place au Livre".

Cette aventure du journal télévisé de TF1 se termine le jeudi 10 juillet 2008 pour des raisons obscures... alors qu'il n'est pas volontaire pour quitter la chaîne, et que son contrat n'est pas terminé. Influence du Président de la République qui n'apprécie pas la liberté de ton du journaliste, problème d'audimat, alors que malgré la concurrence du cable et du satellite, l'audience résiste plutôt bien?

Quoiqu'il en soit, il quitte ainsi l'information après avoir animé environ 4500 journaux télévisés en une trentaine d'années, et accueilli de nombreuses personnalités.

 

 

 

 

 

Il ne reste pas longtemps inactif, en animant deux émissions :

"La traversée du miroir", sur France 5. Ce titre est inspiré d'un livre qu'il a écrit en 1986. Le principe consiste à organiser la rencontre de deux personnages au milieu de l'émission, et d'animer une conversation rythmée par des photos qui ont marqué leur vie.

"L'avis des autres", sur Arte, est une émission mensuelle traitant de l'actualité. D'une durée de deux heures, diffusée en direct depuis février 2009, elle aborde deux sujets d'actualité, avec quatre experts pour chaque thème, et un panel de 27 téléspectateurs (dont 9 français et 9 allemands).

En juin 2009, il va réaliser et mettre en scène une adaptation d'un roman écrit avec son frère Olivier : "J'ai tant rêvé de toi".  

 

Sa vie privée :

 
Dorothée Poivre d'Arvor

 

Arnaud Poivre d'Arvor

 

Père très jeune : Précoce avec l’obtention du bac à 15 ans, il devient père la même année, avec la naissance de Dorothée, dont la mère est Véronique Courcoux, sa future épouse. Cette dernière deviendra institutrice. Comme à chaque étape importante de sa vie, il expose ses sentiments dans  un livre : « Les enfants de l’Aube », best-seller vendu à 1,5 million d’exemplaires. Ce livre est adapté pour un téléfilm en 2004 : "L'enfant de l'Aube" de Marc Angelo, avec Thierry Lhermitte et Mélanie Thierry.

 Il est père de quatre autres enfants : Arnaud né en 1973, Tiphaine née en 1975 (DCD en 1975), Solenn née en 1976 et décédée en 1995 et Morgane née en 1981.

Une épreuve : la disparition de Solenn : atteinte d'anorexie mentale, elle se suicide à l’âge de 19 ans en se jetant sous une rame de métro à la station Les Sablons à Neuilly-sur-Seine et succombe à ses blessures à l'hôpital Beaujon. Elle a laissé une lettre à son père : « merci pour tout mais je n'aime pas la vie. Je veux être incinérée et gardée dans une petite boîte, mais pas jetée à la mer ». Cette nouvelle épreuve inspire deux livres à Patrick Poivre d’Arvor : « Lettres à l’absente », paru en 1993, avant sa mort, et « Elle n’était pas d’ici ».

Une maison des adolescents, La maison de Solenn, a été inaugurée en 2004 à l'hôpital Cochin de Paris. Cette maison a été majoritairement financée par l'opération pièces jaunes, parrainée par Bernadette Chirac, Présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.
 
 
 

 

Patrick Poivre d’Arvor et Claire Chazal : le 29 avril 1995, Claire Chazal donne naissance à François Chazal Poivre d'Arvor, né d'une liaison avec le présentateur. Cette paternité a longtemps été niée au public et à la presse, jusqu'à ce que Patrick Poivre d'Arvor reconnaisse François pour la première fois en 2005 dans son livre "confessions" paru chez Fayard. 

 

  

Les détracteurs de PPDA :

La longévité de PPDA sur le devant de la scène médiatique a parfois agacé. Exposé, il a naturellement pris des coups, en général des coups bas. Son interview de Fidel Castro a permis à ses détracteurs de se défouler un peu. L’affaire Botton l’égratigne également, tout comme son passage à Bagdad : il revient en août 1990 avec un enfant de 18 mois dans ses bagages, afin de le rendre à sa mère en France. Ce geste sera également critiqué, alors qu'il sera salué par les médias étrangers. Il réussit une semaine après à interviewer Sadam Hussein en Irak.

Il est vrai qu'en France, la réussite entraîne en général les critiques des jaloux incapables.  

 

 

 PPDA et la Bretagne :

Ses arrières grands parents sont originaires de Tregastel. Il possède une résidence dans cette commune. 
Il aime les villes Bretonnes, particulièrement Saint-Malo (35), où sa fille réside.

Il a été vice-président de TV Breizh de 2000 jusqu'à la fermeture de la chaîne en 2008.

Il aime à préciser que sa mère est née à Nantes, en Bretagne (lui au moins, il est bon en histoire-géographie!).

A propos de son inspiration en Bretagne, Patrick Poivre d'Arvor précise : "C'est là où je pense écrire le mieux".

 

Bibliographie

Patrick Poivre d'Arvor écrit parfois seul, parfois avec son frère Olivier. 

Liste de ses oeuvres écrites seul :

 

 TITRE
 ANNEE
 EDITION

 Mai 68 – Mai 78 (essai)

 

Seghers

 Les Enfants de l’aube 

1982

 Deux amants 

1984

Lattès

 La Traversée du miroir  

1985

Balland

 Les Derniers Trains de rêve (essai)

1986

 Le Chêne

 Rencontres (essai)  1987  Lattès

 1987

 Lattès

 Les femmes de ma vie (récit)

 1988

 Grasset

 L'homme d'image (essai)            

 1992

 Flammarion

 Lettres à l'absente (récit)

 1993

 Albin Michel

 Les loups et la bergerie

 1994

 Albin Michel

 Elle n'était pas d'ici

 1995

 Albin Michel

 Anthologie des plus beaux poèmes d'amour (essai)

 1995

 Albin Michel

 Un héros de passage

 1996

 Albin Michel

 Une trahison amoureuse

 1997

 Albin Michel

 Petit Homme

 1999

 Albin Michel

 L'irrésolu

  2000 

 Albin Michel

 Les Rats de garde (essai avec Eric Zemmour)

 2000

 Stock

 Un enfant

2001

 Albin Michel

 J'ai aimé une Reine

 2003

 Fayard

 La mort de Don Juan

 2004

 Albin Michel

 Confessions - Conversations avec Serge Raffy

 2005 

 Lgf

 A demain

 2008

 Fayard

 Et puis voici des fleurs

 2009

 Cherche Midi

 

 

 

 

 

 Liste des oeuvres écrites avec son frère Olivier :

 

 TITRE
 ANNEE
 EDITION

 Le Roman de Virginie (rebaptisé Frères et Soeur)

 1985

Balland

 La fin du monde

 1998

 Albin Michel

 Courriers de nuit

  2002

 Mengès

 Coureurs des mers

   2003 

 Mengès

 Pirates et corsaires

 

 

 Le mystère des pirates (illustré pour enfants)

 

 

 Le monde selon Jules Verne

   2005

 

 Disparaître

  2006

Gallimard

 Rêveurs des Mers

  2007

Place des Victoires

 J'ai tant rêvé de toi

  2007

Albin Michel

Biographies :

 

Contacts :  

 

 

 

Comments