GENERATION E

Génération E

La vague verte est lancée ce 12 juillet 2018 ! D’un côté, il y a l’absence de vision et l’inaction de nos Gouvernements qui n’ont pas compris l’urgence et l’opportunité de la transition écologique, qui fragilisent la cohésion sociale et la démocratie de notre pays, les yeux rivés sur des chiffres sans projet. De l’autre, des entrepreneurs (au sens noble du terme) qui donnent du sens à leur activité en inventant une économique résiliante, innovante, ancrée dans notre commune, des coopératives qui réalisent la transition énergétique, des associations qui ne se résignent pas à la dégradation de nos droits sociaux et de notre environnement et organisent des solidarités concrètes, des citoyens qui se sont mis en mouvement, nombreux, face au piétinement des droits élémentaires des réfugiés… Quand dans notre commune, ils apprennent l’imminence de l’adoption d’une loi qui criminalise les migrants et menace le sacro-saint principe de vie privée des personnes qui hébergent au nom de l’humanité des personnes qui ont quitté leur pays et leur famille pour chercher un meilleur avenir ailleurs, ils se mettent sur les plateformes d’hébergement Quand ils comprennent que dans notre commune la majorité au pouvoir refuse de se prononcer contre le projet de loi sur les visites domiciliaires parce que cela ne relèverait pas des matières à traiter au niveau communal, alors qu’il y a des familles d’Eghezée qui sont concernées par ce projet de loi, ils se mobilisent contre l’immobilisme d’un règlement d’ordre intérieur pour construire une société accueillante, fraternelle, respectueuse des droits humains et de la nature. Tous les jours, nous en rencontrons :

  • Robert, Frédéric, Annick, Benoît, Jean, Marina, Jonathan, Albert, Francesca, Pontien, Tony et d’autres, membres avec d’autres de Cop5310, inspirés par la citation de C. DION et M. LAURENT dans leur livre « Demain » : « Les plus grands défis de l’humanité ne sont pas la faim, la pauvreté, le développent durable, la paix, la santé, l’éducation, l’économie, les ressources naturelles... Mais notre capacité à nous organiser collectivement pour pouvoir les résoudre. ». qui a été à l’initiative du GEF en Transition, un groupe de citoyens d’Eghezée et de Fernelmont, désireux de construire un monde convivial pour nos villages, au-delà des crises actuelles. Une initiative est indépendante de tout parti politique.
  • C’est un couple d’Eghezée, interpellé par la quantité des déchets dans leur vie quotidienne qui crée une boutique Zéro Déchet dans un village de notre commune et se propose d’accompagner celles et ceux qui sont intéressés par une animation théorique et pratique.
  • Ce sont tous ces maraîchers qui sont venus s’installer chez nous, attirés par les bonnes terres agricoles de la Hesbaye et soucieux de procurer à leur famille une alimentation de qualité sans pesticide dans le respect de la terre, voulant promouvoir les circuits courts dans l’alimentation, utilisant d’autres pratiques agricoles,
  • C’est Jean et Sophie de notre commune, interpellés par la politique inhumaine du gouvernement fédéral envers les réfugiés et les migrants, touchés par la situation des personnes traquées au Parc Maximilien à la recherche d’un pays d’accueil, qui se sont inscrits sur les plateformes d’hébergeurs pour donner un toit et un couvert un jour ou un week-end. Une manière d’agir avec humanité vis-à-vis de toute personne à la cherche d’un meilleur avenir ailleurs; respectueuses de l’environnement ;
  • C’est Thérèse-Marie, Annick, Michel et Françoise… qui ont lancé, il y a plus de 10 ans, le SEL (Service d’Échange Local) qui rassemble plus d’une centaine des personnes de notre commune parce qu’ils croient à une économie basée sur l’échange des services et non sur l’argent ;
  • C’est Anne, Sylvie, José, Barbara, Béa, Jonathan, Patricia, Julien, Francesca, Anne-Marie, Paul, Dominique, Michel et d’autres, parents et enseignants, interpellés par le système scolaire , attentifs aux questions que leurs enfants se posent sur le sens ce qu’ils apprennent à l’école, qui réfléchissent à la mise en place d’une autre école, à l’instar de l’École Démocratique de l’Orneau (Une approche de l’individu est holistique, pour un épanouissement tant intellectuel que manuel, artistique, spirituel, affectif et relationnel, avec une approche éducative basée sur trois piliers fondamentaux : L’autonomie, le fonctionnement démocratique et être sensibilisé pour mieux préserver: devenir acteur d’un développement soutenable).

Et tant d’autres qui ont décidé de choisir l’espoir partagé au lieu de subir, de construire plutôt que se soumettre. Ils sont la vague verte, la vague inarrêtable des « Génération E ». E comme Engagé. E comme Espoir E comme Enthousiasme, Énergie, Entreprendre, Environnement, Éthique. E comme Ensemble.

Rejoignez la Génération E ! https://generation-e.be/

Tous ces « Génération E », nous voulons les relier et les relayer. Relier leur énergie, parce qu’on est plus forts quand on agit ensemble. Et relayer politiquement les pratiques innovantes d’aujourd’hui pour créer demain. Notre message, c’est : engagez-vous et nous nous engageons avec vous !