CHAPITRE II - 2 : LES INVARIANTS DE FREINET

Réponse aux invariants de Freinet


Soyons sobre et synthétique. Selon Wikipedia, Célestin Freinet est un pédagogue français, né en 1896, mort en 1966. Freinet, dans la mouvance de l’école nouvelle, a mis au point une pédagogie originale, basée sur l'expression libre des enfants : texte libre, dessin libre, correspondance inter-scolaire, imprimerie et journal étudiant, etc., à laquelle son nom est resté attaché : la « pédagogie Freinet » qui se perpétue de nos jours. Célestin Freinet pensait avant tout en termes d'organisation du travail et de coopération. Freinet parle de "technique Freinet", pas de méthode ou de pédagogie, car les techniques évoluent. Il a mis au point un livre intitulé Les techniques Freinet de l'école moderne (1964). En 1964, deux ans avant sa mort, Freinet rédige les « invariants pédagogiques ». « C'est une nouvelle gamme des valeurs scolaires que nous voudrions ici nous appliquer à établir, sans autre parti pris que nos préoccupations de recherche de la vérité, à la lumière de l'expérience et du bon sens. Sur la base de ces principes que nous tiendrons pour invariants, donc inattaquables et sûrs, nous voudrions réaliser une sorte de Code pédagogique… »1.


· Invariant n°1 : L'enfant est de la même nature que nous.

Réponse : Mais sans notre culture (le « nous » réfère sans doute à l’adulte, au professeur, à l’éducateur).


· Invariant n°2 : Être plus grand ne signifie pas forcément être au-dessus des autres.

Réponse : Mais être au dessus des autres, être responsable des autres nécessite d’être institutionnellement plus « grand » qu’eux (de l’utilité de l’estrade en classe, par exemple).


· Invariant n°3 : Le comportement scolaire d'un enfant est fonction de son état physiologique, organique et constitutionnel.

Réponse : Mais il est nécessaire de ne pas prendre en compte a priori cet état dans les règles de vie de l’école républicaine, car on ne fait pas des règles générales justes et efficaces avec des états particuliers.


· Invariant n°4 : Nul - l'enfant pas plus que l'adulte - n'aime être commandé d'autorité.

Réponse : Mais c’est la vie, il faut apprendre à faire avec.


· Invariant n°5 : Nul n'aime s'aligner, parce que s'aligner, c'est obéir passivement à un ordre extérieur.

Réponse : On peut s’aligner activement. Et on peut s’aligner par concession responsable. Si cet invariant était vrai, aucune armée n’existerait.


· Invariant n°6 : Nul n'aime se voir contraint à faire un certain travail, même si ce travail ne lui déplaît pas particulièrement. C'est la contrainte qui est paralysante.

Réponse : Le travail implique par définition une forme de contrainte plus ou moins endossée par le sujet. L’école qui apprend à travailler est donc l’école qui apprend à gérer les contraintes extérieures, ce que l’élève ne pourra pas éviter (y compris par le jeu) dans sa vie adulte.


· Invariant n°7 : Chacun aime choisir son travail, même si ce choix n'est pas avantageux.

Réponse : L’école de la République (et par extension toute école institutionnelle d’État républicain) a pour responsabilité d’apprendre aux futurs citoyens à affronter précisément tout ce qui ne procède pas de leur choix, pour mieux connaître la liberté. Le cas échéant, l’invariant permet de dire : alors l’élève aura profit à trouver in fine le choix de travail du professeur plus avantageux que le sien.


· Invariant n°8 : Nul n'aime tourner à vide, agir en robot, c'est-à-dire faire des actes, se plier à des pensées qui sont inscrites dans des mécaniques auxquelles il ne participe pas.

Réponse : Si la pédagogie ne veut pas tourner à vide elle ferait bien de se concentrer sur le contenu qu’elle a pour responsabilité de transmettre et de faire vivre.


· Invariant n°9 : Il nous faut motiver le travail.

Réponse : Ce n’est pas à l’école de motiver les élèves à la société, c’est à la société de motiver les élèves à l’école.

· Invariant n°10 : Plus de scolastique.

o Invariant 10 bis : Tout individu veut réussir. L'échec est inhibiteur, destructeur de l'allant et de l'enthousiasme.

Réponse : Depuis, on a découvert la résilience, et la résilience, c’est un must. Pour Nietzsche, et il en faisait le leitmotiv de son Zarathoustra, l’homme était « quelque chose qui doit être surmonté »…

o Invariant 10 ter : Ce n'est pas le jeu qui est naturel à l'enfant, mais le travail.

Réponse : C’est pas ce que dit Tonton Piaget. Mettez-vous d’accord.


· Invariant n°11 : La voie normale de l'acquisition n'est nullement l'observation, l'explication et la démonstration, processus essentiel de l'École, mais le tâtonnement expérimental, démarche naturelle et universelle.

Réponse : Peut-être que l’apprentissage scolaire ne devrait pas se calquer sur la voie naturelle d’acquisition mais sur des méthodes, des valeurs et des contenus culturels. L’Ecole n’est pas un haut lieu de la nature mais de la culture, jusqu’à preuve du contraire.


· Invariant n°12 : La mémoire, dont l'École fait tant de cas, n'est valable et précieuse que lorsqu'elle est vraiment au service de la vie.

Réponse : Mais même la guerre est au service de la vie2. Faire des grandes phrases creuses, c’est facile. Et manipuler des concepts creux, est dangereux.


· Invariant n°13 : Les acquisitions ne se font pas comme l'on croit parfois, par l'étude des règles et des lois, mais par l'expérience. Étudier d'abord ces règles et ces lois, en français, en art, en mathématiques, en sciences, c'est placer la charrue devant les bœufs.

Réponse : On pourrait dire le contraire, l’esprit humain aime le raisonnement déductif sans doute plus que l’inductif. Le déductif a l’avantage d’avoir des implications idéologiques compatibles avec les valeurs de la République (à savoir le principe de référence, le point commun de départ).


· Invariant n°14 : L'intelligence n'est pas, comme l'enseigne la scolastique, une faculté spécifique fonctionnant comme en circuit fermé, indépendamment des autres éléments vitaux de l'individu

Réponse : Distinguer l’esprit du corps c’est affirmer que tout le monde peut s’élever au dessus de sa condition naturelle et sociale. Entre autres ! Abstraire l’intelligence de son contexte corporel est donc une nécessité sociale de l’école républicaine laïque, égalisatrice et libératrice.


· Invariant n°15 : L'école ne cultive qu'une forme abstraite d'intelligence, qui agit, hors de la réalité vivante, par le truchement de mots et d'idées fixées par la mémoire.

Réponse : Effectivement. Cette forme d’intelligence doit rester la référence première. Mais on peut, de manière complémentaire, varier.


· Invariant n°16 : L'enfant n'aime pas écouter une leçon ex cathedra.

Réponse : Alors il doit apprendre à aimer.


· Invariant n° 17 : L'enfant ne se fatigue pas à faire un travail qui est dans la ligne de sa vie, qui lui est pour ainsi dire fonctionnel.

Réponse : C’est donc un devoir de l’école que de lui permettre de se confronter avec un travail qui le fatiguera, afin de le préparer aux responsabilités réelles d’une vie d’adulte.


· Invariant n° 18 : Personne, ni enfant ni adulte, n'aime le contrôle et la sanction qui sont toujours considérés comme une atteinte à sa dignité, surtout lorsqu'ils s'exercent en public.

Réponse : Rien n’est plus faux. Le contrôle et la sanction sont des moyens de concrétiser publiquement et rationnellement le progrès de l’élève, et la validation du résultat de la pédagogie (pour le prof) et des efforts productifs (pour l’élève).


· Invariant n° 19 : Les notes et les classements sont toujours une erreur

Réponse : Corrigez : ils sont toujours relatifs. Mais faire du relatif une erreur à bannir, est sans doute une erreur plus grave encore.


· Invariant n° 20 : Parlez le moins possible

Réponse : Et si on inventait l’école muette ? Et si les enfants apprenaient eux d'abord, à « parler le moins possible »... afin de permettre à l'instruction de professer, de les enseigner ?


· Invariant n° 21 : L'enfant n'aime pas le travail de troupeau auquel l'individu doit se plier comme un robot. Il aime le travail individuel ou le travail d'équipe au sein d'une communauté coopérative

Réponse : L’enfant peut le cas échéant se mettre en tête que le travail individuel en classe est une manière de faire vivre la classe et de s’intégrer à ses progrès, voir se positionner en terme de classement.


· Invariant n° 22 : L'ordre et la discipline sont nécessaires en classe.

Réponse : Truisme.


· Invariant n° 23 : Les punitions sont toujours une erreur. Elles sont humiliantes pour tous et n'aboutissent jamais au but recherché. Elles sont tout au plus un pis-aller.

Réponse : Elles sont par définition un pis-aller de la même manière qu’une attitude rebelle, paresseuse ou violente de l’élève est aussi le pis-aller de l’attitude d’élève…


· Invariant n° 24 : La vie nouvelle de l'École suppose la coopération scolaire, c'est-à-dire la gestion par les usagers, l'éducateur compris, de la vie et du travail scolaire.

Réponse : L’éducateur est un « usager » de l’école ? Tiens donc…


· Invariant n° 25 : La surcharge des classes est toujours une erreur pédagogique.

Réponse : Des classes prépa de 50 élèves fonctionnent très bien. Des 6e en difficulté à 15 élèves ont du mal. Où est l’erreur ?


· Invariant n° 26 : La conception actuelle des grands ensembles scolaires aboutit à l'anonymat des maîtres et des élèves; elle est, de ce fait, toujours une erreur et une entrave.

Réponse : Remarque justifiée. Revaloriser le statut institutionnel de l’enseignant et redéfinir de manière draconienne les devoirs des élèves seraient un moyen républicain de conjurer cette situation.


· Invariant n° 27 : On prépare la démocratie de demain par la démocratie à l'École. Un régime autoritaire à l'École ne saurait être formateur de citoyens démocrates.

Réponse : La démocratie s’acquiert par la République. Peut-on dire l’inverse ?


· Invariant n° 28 : On ne peut éduquer que dans la dignité. Respecter les enfants, ceux-ci devant respecter leurs maîtres est une des premières conditions de la rénovation de l'École

Réponse : C’est précisément un des aspects de l’école détruits par la pédagogie nouvelle de par les implications axiologiques et idéologiques de ses méthodes.


· Invariant n° 29 : L'opposition de la réaction pédagogique, élément de la réaction sociale et politique est aussi un invariant avec lequel nous aurons, hélas! à compter sans que nous puissions nous-mêmes l'éviter ou le corriger.

Réponse : Même pas ! Ils ont dû capituler, et les IUFM ont largement repris vos idées. Vous pouvez rester sur le dos tranquillement dans votre tombe, Monsieur Freinet.


· Invariant n° 30 : Il y a un invariant aussi qui justifie tous nos tâtonnements et authentifie notre action : c'est l'optimiste espoir en la vie.

Réponse : Oui, c’est beau, la vie. Mais la vie est aussi loi, règle et impératif d'une existence soumise à des conditions. La vie pourrait donc tout aussi bien justifier la notion de discipline et d’autorité.


VERS LE CHAPITRE II - 3 : LA QUERELLE DES PARADIGMES ÉDUCATIFS



1 Source : Wikipedia.

2 De la nation qui se défend ou conquiert – rappelons-nous le destructeur espace vital (Lebensraum) de l’Allemagne nazie.

Comments