Plan du site |  Contact  |  Crédits   
  

Cliquez sur les icônes rouges pour faire sortir les femmes de l'ombre ...

Une production du Musée de la Femme www.museedelafemme.qc.ca



Afficher Échos Cité sur une carte plus grande
 


POUSSEZ LES MURS INVISIBLES ...   


Qu'est-ce que l'espace public?

L'espace public est l'ensemble des lieux ouverts et accessibles à tous les citoyens sans distinction de race, de classe ou de sexe. Au-delà des usages, commerces, parcs, milieu de travail, services et loisirs, il englobe des valeurs qui forgent l’identité des lieux et les repères dans la ville [3].

Confinées à la maison 

Il y a un plus d'un siècle, il était difficilement accepté que les femmes prennent leur place dans l'espace public :

« si de dures nécessités matérielles obligent la femme à s’évader de son foyer, elle fera tout son possible pour que ne dure pas indéfiniment cette situation anormale. C’est à la maison qu’est sa mission, son utilité, son bonheur. La grandeur d’un pays se mesure sur la valeur des hommes qui le composent; et le foyer reste, sous l’action de la mère qui en est l’âme, le creuset où s’élaborent les caractères [4]».

Jusque dans les années 1960, les femmes alors considérées comme gardiennes du foyer, ne pouvaient pas quitter la maison sans ressentir de l'inconfort, de la gêne ou de l'insécurité.   

Se réapproprier parcours et détours

Malgré les avancées en condition féminine, l’insécurité et la perception de l’insécurité empêchent les femmes de profiter de l'espace public. Elles y sont encore peu présentes et pourtant bien des décisions politiques ou administratives affectent leur quotidien et leur cadre de vie [5].

La réappropriation de l'espace public n'est donc pas une abstraction, mais un fait concret : « relire, réécrire, regarder derrière les façades, changer de trottoir, écouter sous les toits mais aussi réagir, dénoncer, interpeller, prendre place, occuper et dans cet aller-retour modifier la carte pour modifier le territoire.[6]».

À travers des parcours et des détours dans la ville, du loisir à la culture, du commerce au travail professionnel, des transports collectifs au logement se dessinent un espace public où les femmes réactivent la mémoire des lieux et y tracent des parcours symboliques qui s'enrichissent de nouveaux lieux.