Stéphanie Dupouy - Les émotions chez Darwin

Colloque Interdisciplinaire Et International 2017 - Les Etudes Animales Sont-Elles Bonnes A Penser ? 8-10 nov 2017


Stéphanie Dupouy, maître de conférences en philosophie à l'Université de Strasbourg

Titre: Les émotions chez Darwin

Résumé: Cette communication s’interrogera sur les formes prises par le « tournant animaliste » dans la discipline qu’est l’histoire des sciences, en particulier dans le domaine des études darwiniennes. Nous montrerons qu’un des aspects de ce tournant a consisté à réévaluer positivement ce qu’il est convenu d’appeler l’ « anthropomorphisme darwinien », anthropomorphisme qui était traditionnellement considéré (à la fois par les fondateurs de l’éthologie et par une première génération d’historiens du darwinisme) comme une faiblesse de l’analyse de Darwin.

Nous nous demanderons néanmoins dans quelle mesure cette valorisation de l’anthropomorphisme chez Darwin n’a pas aussi contribué à occulter d’autres dimensions, plus riches mais plus difficiles à penser, de la pensée darwinienne de l’animalité. En effet, il est possible de montrer que Darwin n’a pas seulement cherché à affirmer la continuité de l’animal et de l’homme, mais aussi à dépasser une certaine forme d’anthropocentrisme en s’attachant à observer l’originalité des vies animales. Notre communication s’intéressera donc aux tensions entre ces deux aspects de l’œuvre de Darwin, et à ces deux formes possibles (partiellement divergentes) du tournant animaliste dans la lecture de l’œuvre darwinienne : la promotion de l’anthropomorphisme ou le rejet de l’anthropocentrisme. 

Comments