Corine Pelluchon - Politiser la cause animale

Colloque Interdisciplinaire Et International 2017 - Les Etudes Animales Sont-Elles Bonnes A Penser ? 8-10 nov 2017


Corine Pelluchon, professeure de Philosophie à l’Université Paris-Est Marne-La-Vallée

Titre: Politiser la cause animale: repères théoriques et perspectives pratiques

Résumé: Il s’agira de montrer pourquoi il importe aujourd’hui de politiser la cause animale et comment. Ce travail suppose que l’on comprenne que les violences infligées aux animaux posent des problèmes de justice, et pas seulement de morale. Leur dénonciation s’inscrit dans un vaste mouvement de contestation d’un modèle de développement qui génère des contre-productivités majeures sur le plan environnemental, social, et conduit à la dégradation de l’humain. Conférant de la profondeur à l’animalisme qui ne saurait se réduire à l’apologie du véganisme, cette approche philosophique qui articule la réflexion anthropologique, le constructivisme politique et l’éthique, implique le passage de la dénonciation à la proposition. Non seulement la promotion d’une société plus juste envers les animaux dépasse la question de savoir quels droits leur conférer, mais, de plus, elle requiert une théorie politique globale s’appuyant sur une conception du sujet distincte de celle qui prévaut dans l’humanisme traditionnel et dans les philosophies politiques de Hobbes à Rawls. Il importe de distinguer les différents niveaux du combat politique : le niveau normatif lié aux finalités de l’État ; le niveau institutionnel permettant l’intégration des intérêts des animaux dans les politiques publiques ; le niveau social, culturel et économique. Transition, innovation et reconversion : tels sont les trois mots-clefs d’une stratégie à court terme et à long terme nous mettant sur une trajectoire rendant possibles l’amélioration de la condition animale et l’élaboration d’une zoopolitique prenant en considération les intérêts des animaux et ceux des humains dans le respect du pluralisme politique. 
Comments