Chavez‎ > ‎

Français

Document publié ce 24 mai 2016 pour interdire toute forme de dépot de brevet ou de nom.
Un ordinateur fait par le peuple pour le peuple
(Le prototype existe et il est possible de faire venir le créateur pour une conférence de démonstration)
(projet à but démocratique AVANT d'être commercial)

Le Chavez est un projet dont le principal objectif est d'éviter toute forme d'abus de pouvoir, qu'il soit public ou privé.
    Sa stratégie est simple : elle consiste à donner raison à la majorité des utilisateurs. Ainsi, la force de la population l'emporte systématiquement contre toute forme d'abus de pouvoir de seulement quelques personnes.
    Vous découvrirez ce principe au chapitre 6 de cette publication.

   Nous n'entendons pas forcément le pouvoir au peuple mais le bien-être au peuple. Vu ainsi, cet outil peut donc s'appliquer à plusieurs régimes, qu'ils soient républicains, royalistes ou confessionnels. Les dirigeants sincères et honnêtes auront ainsi la possibilité de connaître l'avis de leur peuple avec une grande précision, et de lui apporter ce à quoi il aspire.

    Mais auparavant, présentons-nous la "machine".

Principe fondamental
    Le chavez n'est pas, à vrai dire, un ordinateur, mais un intégrateur.
    Un intégrateur est une "machine" regroupant des "modules" remplissant chacun une fonction bien définie.
    Par exemple, vous avez le module amplificateur hifi et le module préam-plificateur.
Ces modules communi-queront entre eux en numérique en passant OBLIGATOIREMENT par un petit ordinateur dénommé superviseur.
    Ce superviseur fera entrer en communication par son intermédiaire le préamplificateur avec l'amplificateur hifi. Résultat, vous aurez désormais une sonorisation hifi.
    Il existe aussi le module ordinateur interne plus performant que le superviseur. Mais cet ordinateur interne est totalement distinct du superviseur.
Pour revenir à notre exemple précédent  le superviseur pourra mettre en communication le module préamplificateur avec le module ordinateur interne puis le module ordinateur interne avec le module amplificateur hifi. Résultat, vous aurez un studio d'enregistrement.
    Les connexions entre ces différents modules se feront directement sur le superviseur en tapotant sur des boutons apparaissant sur son écran tactile.
    Conséquence, le Chavez équipé comme décrit précédemment contient non pas 1 mais 2 ordinateurs : le superviseur et le module ordinateur interne.

    Le chavez a donc 2 écrans, un grand pour le module ordinateur interne (celui qui occupe tout le devant sur la photo) et un petit pour le superviseur (que l'on voit en haut à droite dans le panneau de commande sur la photo).
    Mais il faut bien retenir que, si le module ordinateur interne est bien plus performant en matière de calculs que le superviseur, il n'en demeure pas moins qu'il est un module comme les autres ni plus ni moins indispensable que les autres. Tout dépend des besoins.
    Le superviseur est absolument insensible à tout virus, pour la simple raison que l'utilisateur ne connaît pas le mot de passe administrateur. Résultat, le superviseur peut contenir des fichiers de données contenant des virus mais qui ne seront jamais exécutés.
    Comme autre module nous aurons aussi :
  - le module CNC pour piloter directement des machines à commandes numériques ou des robots
  - le module Studio multimédia formé d'une caméra haute résolution et 2 microphones pour enregistrer et/ou diffuser des concerts ou des pièces de théâtre.

1) Un vrai ordinateur fullhd ou 4k matériel et licence libres totalement indépendant des grands fabricants
    Aujourd'hui tout les ordinateurs vendus dans le commerce au grand public sont interdits à l'installation de tout système d'exploitation autre que Windows, Android ou MacOS.
    Les ordinateurs du C
havez fonctionnent avec des processeurs ARM,  exécutant linux qui est utilisé par les laboratoires de recherche en informatique mais utilisable par tous.
Le chavez existera en deux versions. Le Chavez Full HD avec un écran 27 pouces de 1920 x 1080 et le Chavez 4k avec un écran 28 pouces 3840 x 2160. Cela donne une grande machine d'une dimension d'environ 80 cm x 60 cm d'un très grand confort pour travailler, communiquer ou regarder des vidéos en famille.
De plus, cet intégrateur fait parti du monde libre, et tout un chacun pourra s'en fabriquer un, la totalité des informations pour en réaliser un seront disponibles sur ce site.

2) Un ordinateur simple comme un bonjour

    Contrairement aux interfaces des ordinateurs commerciaux, le Chavez sera avec une interface épurée, simple, rapide, peu gourmande en mémoire et disque et surtout très intuitive.
    A ce sujet là, le Chavez sera le premier ordinateur au monde livré sans documentation pour utiliser ses fonctions de base Il sera tellement convivial que l'utilisateur découvrira tout seul en toute sécurité l'interface en tatonnant.
    Linux est aujourd'hui le système d'exploitation LE PLUS FACILE À UTILISER, contrairement à tout ce qui est colporté.
  • Fini les bugs à répétition,
  • Fini les prises de têtes pour trouver telle ou telle fonction, vous avez tout sous votre souris d'un clic.
  • Fini les attentes interminables et votre système qui se ralentit inexorablement avec le temps.
  • Fini l'utilisation des utilitaires aussi compliqués que coûteux et inefficaces pour réparer ceci ou cela auquel vous ne comprenez rien.
  • Fini les appels à des spécialistes informatiques hors de prix pour la fonction que vous utilisiez tout les jours et qui ne marche plus.
  • Fini les virus, le Chavez inclut un antivirus gratuit mis à jour tout aussi gratuitement au point que vous oubliez totalement son existence.
  • Fini les toujours plus de mémoire et de disque, linux ne consomme très peu en plus au fur et à mesure de son évolution, ce qui fait que votre matériel actuel dure des années sans rien modifier.
    Il est du type on allume et CA MARCHE. Et vous l'éteignez tout aussi simplement que vous l'avez allumé, avec l'interrupteur.
        De plus, le minichavez est rapide. Tout est instantané, sauf bien sûr en CAO lorsque vous êtes avec un énorme fichier bourré de formules ou en image de synthèse pour le rendu avec une scène complexe ou en montage vidéo pour le rendu lorsque vous avez inséré de très nombreux effets. Bref, seuls les professionnels auront des temps d'attente. Par contre, pour tout le reste, comme notamment la bureautique, tout est en temps réel. Les vidéos sont bien entendu d'une fluidité parfaite, même en 4k.
    Vous oubliez totalement la technique, et vous vous concentrez uniquement sur votre travail ou votre loisir.
L'informatique au service de l'humain, et non l'inverse !

3) Un réseau indestructible révolutionnaire

    Les Chavez communiqueront entre eux par un réseau maillé wifi (portée 150m) ou câblé, technique qui permet de créer spontanément un réseau internet entre les Chavez de façon totalement indépendante de tous les opérateurs comme Bouygues, SFR, FREE ou Orange.
    Chaque Chavez peut jouer spontanément le rôle de relaie entre 2 Chavez étant hors de portée l'un de l'autre.
    De plus il suffira que 1 seul Chavez soit connecté à l'internet classique pour que tout ceux qui lui sont reliés par le réseau maillé le soient aussi. Bien entendu, la bande passante est divisée par le nombre de Chavez sollicitant l'internet simultanément, mais plus il y a de Chavez connecté  à l'internet classique dans le réseau Chavez et plus cette bande passante est augmentée.
    Enfin, dans un réseau Chavez, il n'y aura pas de serveur. Il n'y aura que des postes hyper-communicants. Les données seront réparties entre les Chavez, ce qui garantira une très grande sécurité en cas de restauration. En fait la notion de serveur existera, mais elle sera virtuelle, c'est à dire qu'il faudra voir l'ensemble des Chavez à l'intérieur de ce réseau comme étant un super-ordinateur virtuel mais aux performances bien réelles.
    Les communications dans ce nouveau réseau se feront de point à point (peer to peer) par des tunnels VPN (technique de chiffrage), ainsi tout, absolument tout sera chiffré, mais un simple petit test entre machines (ping).
    Pour arriver à bloquer ce réseau, il faut donc arriver à attaquer tout les Chavez le composant en même temps.
    Enfin, cerise sur le gâteau, chaque Chavez peut être une borne wifi permettant à n'importe quel ordinateur classique d’accéder à l'internet classique même si le Chavez auquel il est connecté n'est pas le Chavez qui est connecté à l'internet classique. A ce sujet là, il sera demandé, bien que ce ne soit pas une obligation, aux possesseurs des chavez, de ne pas mettre de mot de passe pour autoriser gratuitement et sans limite l'accès à l'internet classique aux ordinateurs classiques.

4) Respect de la vie privée et sécurité
    Tout dans le Chavez sera chiffré, autant les données stockées localement que les données circulant sur le réseau, et ce de façon totalement transparente pour l'utilisateur, à l'aide de clés tellement longues qu'il faudrait des milliers d'années à l'ensemble de tout les ordinateurs du monde entier pour les décoder.
    Le chavez fonctionnera avec 2 clés informatiques. Une première affectée au chavez lui-même pour autoriser sa connexion au réseau maillé. Une seconde propre à chaque utilisateur pour autoriser l'ouverture de session et surtout l'autorisation de voter (voir chapitre 6).

    Chaque utilisateur devra donc veiller, bien sûr, à ne pas perdre sa clé électronique. Toutefois, en cas de perte ou de vol, le responsable informatique de l'écovillage ou l'artisan monteur pourra invalider la clé perdue ou volée et en créer une nouvelle.
    Dans tout les cas, il est impossible d'utiliser la clé sans le mot de passe qui lui est associée. Donc en cas de vol, le voleur doit non seulement connaître le mot de passe mais de plus la clé ne doit pas avoir été invalidée.
    Ce système de sécurité aura aussi pour mission de faire les authentifications, c'est à dire de vous assurer que votre correspondant est bien celui que vous souhaitez et non un usurpateur se faisant passer pour lui.
    C'est le superviseur qui est chargé d'administrer et de gérer la sécurité et qui chiffrera toutes les communications. Ce superviseur permettra à l'utilisateur de surveiller tout ce qui se passe sous forme de petites animations vidéo très simples à comprendre, et d'envoyer, en cas de doute, un rapport technique généré automatiquement à l'équipe de sécurité du Chavez en tapotant simplement sur un bouton s'affichant sur l'écran tactile.
    Toutefois, pour maintenir un niveau de sécurité optimal, chaque possesseur de Chavez devra obligatoirement prendre un abonnement de 3 euros par mois pour financer une équipe de sécurité assurant la veille sécurité 24/24.
    Ce superviseur est une version complétée de la brique internet.
    De plus, lorsque vous enregistrerez un document sur le disque dur du module  ordinateur interne, le superviseur, surveillant en permanence ce disque, fera une copie de ce document dans son propre disque dur.
Ainsi, en cas de catastrophe sur le module ordinateur interne (par exemple par un virus ayant brouillé le disque dur) le superviseur sera capable non seulement de restaurer tout le système d'exploitation du module ordinateur interne, mais de plus d'y réinstaller tout les fichiers de travail des utilisateurs. Maintenant, c'est à l'utilisateur de s'assurer que la cause de la destruction de l'ordinateur  interne n'est pas un virus contenu dans un document sauvegardé par le superviseur. L'utilisateur devra donc supprimer définitivement ces documents douteux afin d'éliminer définitivement le problème. Il est rappelé que le superviseur est insensible aux virus car il n'exécute jamais les documents qu'il sauvegarde.

5) Un outil communicant
Le Chavez intégrera de façon fiable des outils de communication téléphoniques et de visioconférences multi-utilisateurs simultanés très simples d'emploi. Il sera équipé bien sûr d'une webcam et d'un microphone qui pourront être coupés physiquement à tout moment à l'aide de vrais interrupteurs. Tout est fait pour mettre l'utilisateur en confiance


6) L'expression populaire
pacifique programmée dans le système d'exploitation
    
Le Chavez intégrera toute l'infrastructure pour créer spontanéme
nt une organisation sociale pacifique pour tout ceux qui seront dans le réseau maillé.
    Le Chavez sera donc le premier ordinateur au monde où l'expression populaire sera programmée à l'intérieur du système d'exploitation lui-même
    Cette expression se présentera sous la forme d'un réseau social décentralisé où chacun pourra s'exprimer librement de façon totalement indépendante d'un quelconque pouvoir politique ou économique, qu'il soit public ou privé dans une confidentialité sécurisée.
Un système de vote sécurisé par clé informatique et mot de passe permettra de valider ou rejeter les décisions prises en commun dans un environnement sécurisé.
    En partant du principe que la majorité de la population est plus raisonnable que quelques extrémistes minoritaires, ce système donnera raison à la majorité. Ainsi, la force de la population l'emporte systématiquement contre toute autre forme de pouvoir.
    Cet outil est donc particulièrement adapté pour tout les groupes sociaux comme un village, une résidence, un groupe d'agriculteurs, une communauté, etc ....

7) Premier appareil au monde basé sur le principe de la « croissance alternative »
    La croissance alternative est un concept qui permet de sortir du dilemme entre soit la croissance classique destructrice de l'environnement et condamnant l'homme à l'esclavage moderne soit la décroissance qui respecte la nature mais qui est une régression aboutissant à une perte de confort.
    La croissance alternative permet d'allier les avantages des deux situations sans leurs inconvénients.
    En effet, le Chavez permet d'allier le progrès tout en respectant l'environnement et l'être humain.
    Pour se faire, il est constitué d'éléments ayant un rendement minimum de 90 %. Résultat, le microchavez ne consomme que 25 watts/h pour la fersion full hd et 35
watts/h pour la version 4k tout en ayant des performances le rendant opérationnel pour tout type de travail.
    L'obsolescence programmée est strictement interdite et toute les pièces fabriquées et le montage lui-même seront garantis A VIE !
    Fonctionnant en 12V continus (mais utilisable sur le 220V), vous pourrez l'ouvrir et ainsi accéder à tout les éléments internes sans danger même sous tension (mais tout de même déconseillé car présentant un risque pour les éléments internes).

8) Le premier ordinateur "bio" au monde
    Les soucieux de la santé ne sont pas oubliés, car, outre le fait de pouvoir désactiver le wifi par interrupteurs mécaniques, tout les organes oscillants sont enfermés dans une cage de faraday, rendant tout rayonnement électromagnétique quasiment nul.
    Enfin, bien qu'il puisse être alimenté en 220 volts, toute la partie interne fonctionne en 12 V continus rendant tout risque d'électrocution ou d'incendie quasiment nul et son rayonnement électromagnétique sera tellement faible qu'il pourra être utilisé dans l'aéronautique ou dans les blocs opératoires.
    Il sera réalisé, dans la mesure du possible, avec des matériaux naturels tel que le bois ou des résines et des colles naturelles.
    Le Chavez trouve son origine dans l'équipement informatique des écovillages, en vue de créer de vraies sociétés alternatives fondées sur le bon sens et l'évidence, alliant ainsi haute technologie et cultures traditionnelles.

9) Au bonheur des "geeks"

    Ce chapitre intéresse surtout les adolescents.
Disons le franchement, le Chavez n'est pas étudié pour les jeux vidéos. C'est avant une machine pour travailler, communiquer, se cultiver et décider. Toutefois si vous tenez absolument à pouvoir jouer à des jeux d'action, il vous faudra mettre la main au porte-feuille et au tournevis car il vous faudra :
  • ajouter un deuxième disque SSD
  • remplacer "l'alimentation 12V ITX de 150 watts" par une alimentation plus puissante
  • rajouter une carte vidéo performante
  • installer Windows sur le deuxième disque SSD
  • paramétrer le double amorçage.
  • installer les logiciels de jeux sur le disque SSD contenant Windows
Bon courage ... :)

    De plus, étant donné que vous aurez bricolé de façon non prévue, l'artisan monteur (voir chapitre 11) se réserve le droit de ne pas faire intervenir la garantie à vie.
    Vu ainsi, il est plutôt conseillé d'acheter une console de jeu.

    Par contre, le Chavez est un vrai bonheur pour tout les bidouilleurs, autant les passionnés d'informatique que d'électronique.
En effet, mis à part le superviseur dans sa cavité, le Chavez est totalement libre de droit, autant pour le matériel que pour le logiciel, et vous êtes VRAIMENT propriétaire du matériel et non d'un simple droit d'utilisation. De plus il est physiquement ouvrable comme une simple porte de placard de cuisine, même sous tension et en fonctionnement.
    Toutes les sources des logiciels sont publics ainsi que les plans .
Attention, bien entendu, en cas de "tripotage matériel" la garantie à vie n'est plus assurée.
Sans compter que vous pouvez vous créer des modules pour augmenter les possibilités du Chavez, modules que vous pourrez par la suite commercialiser, alliant ainsi passion et ressources personnelles.
Vous pourrez vous en donner donc à cœur joie à bricoler tout ce que vous voulez, autant sur le plan électronique que sur le plan informatique (matériel et logiciel). Si vous commettez une grave erreur logicielle mettant hors service le module ordinateur interne, vous pourrez toujours demander au superviseur de le restaurer, et ceci sans perte de la garantie.
    Pour votre sécurité, le superviseur est enfermé dans une cavité plombée par l'artisan monteur. Étant donné que vous ne connaissez pas le mot de passe administrateur du superviseur, vous êtes donc assuré que le superviseur ne sera jamais corrompu.Toutefois, si vous faites sauter le plomb et commencez à bricoler le superviseur tant matériel que logiciel, vous perdez obligatoirement la garantie à vie.

 Attention : La cavité du superviseur contiendra un petit radar qui détectera toute tentative d'intrusion. Ainsi, en cas de violation, le superviseur effacera toutes les clés, interdisant à votre machine d'accèder au réseau maillé Chavez (donc, par exemple, plus de possibilité de communiquer en visio-conférence entre "chaveziens").
Votre Chavez en sera réduit donc à un simple ordinateur ne pouvant aller que sur l'internet classique.
    Mis à part le superviseur lui-même tout est ouvert et public, il devient donc un formidable outil pour libérer toute votre créativité et inventivité.
    A ce sujet, pour une initiation, vous prendrez contact avec l'artisan monteur qui se fera un plaisir de vous montrer le montage entier d'un exemplaire. Et s'il s'agit de votre exemplaire, vous pourrez lui demander de le faire plus profond pour y loger vos inventions en plus des possilités des modules.
    Et qui sait ? peut-être que vous vous découvrirez des talents que vous ne vous soupçonniez pas ....

10) Le Chavez : une innovation autant sociale que technique.
Les artisans monteurs
   
La fabrication ainsi que la commercialisation du Chavez seront elles aussi très innovantes, basées sur le principe de l'éthique et des valeur républicaines.
    Tout d'abord, les Chavez seront fabriqués à la main par des artisans monteurs répartis un peu partout dans toute la France proche du modèle des compagnons du devoir. Pour trouver l'adresse de l'artisan le plus proche de chez vous, il vous suffira de consulter ce site.
    Les artisans monteur seront formés sur des Chavez qui seront des commandes réelles. Ce qui impose une méthode de fabrication extrêmement rigoureuse comme en aéronautique. D'ailleurs, l'organisation de la fabrication des Chavez se rapprochera beaucoup plus du monde aéronautique que du monde industriel classique. C'est pour cette raison que chaque Chavez devra être contrôlé et testé par un contrôleur indépendant avant sa livraison à l'acheteur. Chaque Chavez comportera sur son panneau de commande 2 signatures : celle de l'artisan monteur et celle du contrôleur. Ces signatures seront la griffe de la marque comme toute œuvre d'art.
    Les artisans monteurs seront formés dans un unique centre de formation. Ces apprentis seront formés sur des vraies commandes. Il n'est pas nécessaire d'avoir le moindre diplôme, il est vérifié que le candidat fasse preuve de bon sens. La méthode de montage sera d'une telle précision que la qualité devra être obtenue à chaque coup. Toutefois l'apprenti doit faire preuve de sérieux, de professionnalisme et de sociabilité. Chaque Chavez fabriqué au centre de formation comportera la signature de l'apprenti ainsi que celle du formateur, le formateur jouant le rôle de contrôleur.
    A l'issu de la formation qui se fera sur le montage de 3 à 6 Chavez (soit 1 à 2 mois) suivant le degré de dextérité de l'apprenti, le centre délivrera un agrément d'artisan monteur. Il sera alors autorisé à monter des Chavez en indépendant, et bénéficiera de sa publication sur ce site. Toutefois, l'installation de l'artisan monteur sera à sa charge. A lui de trouver le financement pour son atelier ainsi que les matériels.
    Concernant le financement du centre, il se fera sur les commandes réelles honorées par les apprentis. Ce centre sera donc autofinancé. En conséquence, l'hébergement, les repas et la formation seront gratuits. Seul le déplacement sera à la charge de l'apprenti.
    Comme dans le domaine du bio, les artisans monteurs subiront des contrôles intempestifs par les contrôleurs. En cas de défaillance, l'artisan monteur peut se voir retiré son agrément temporairement ou définitivement ainsi que sa publication sur ce site
    C'est l'artisan monteur qui doit assurer la garantie à vie des pièces qu'il fabrique ainsi que tout le montage qu'il a réalisé. D'où l'indispensabilité d'une méthode de fabrication extrêmement rigoureuse comme pour monter un avion.
 Attention : Ce sont les pièces fabriquées par l'artisan et le montage qui sont garantis à vie. Les pièces qui ne sont pas fabriquées par lui (écrans, cartes mères, alimentations, ...) ont la garantie classique du fabricant d'origine.

Les formatrices gestion
    Seront formées aussi les formatrices en gestion entreprise . Les formatrices seront chargées d'une quadruple mission :
  • la première consistera à démarcher les entreprises pour promouvoir le Chavez comme système rentable pour leur gestion
  • la seconde de faire la commande auprès d'un artisan monteur ou du centre de formation.
  • la troisième, une fois le Chavez monté, il est livré à la formatrice qui le paramètre pour l'entreprise.
  • la quatrième, la formatrice livre la machine et assure la formation en gestion/comptabilité du personnel de l'entreprise.
    Comme pour les artisans monteurs, les formatrices recevront un  agrément et leur nom sera publié sur ce site. Elles subiront des contrôles au même titre que les artisans monteurs. Les contrôleurs s'assureront que le personnel formé aura bien acquis toutes les connaissances prévues
    Mais à la différence des artisans monteur, les formatrices devront être diplômées d'un BTS ou DUT en comptabilité. De plus une évaluation de la candidate sera faite pour son admition à la formation. Comme l'étudiante ne produit rien, les frais d'hébergement et de formation seront à sa charge (qui, je l'espère, devraient être pris en charge par Pôle Emploi).
    Bien entendu, rien d'interdit à ce que la même personne soit à la fois formateur et artisan monteur.

11) La machine idéale pour les entreprises
    A la vue de tout ce que vous venez de lire, vous comprenez que le Chavez est la machine idéale pour les entreprises.
Son réseau maillé lui permet de communiquer de façon fiable sans la nécessité d'une maintenance.
    A la différence de tout les ordinateurs classiques dans les entreprises, la sécurité est installé A LA SOURCE, sur chaque machine,  rendant les attaques infiniment plus difficile qu'un système global. En effet, dans un système global, il suffit de percer cette première barrière pour qu'un immense boulevard s'ouvre donnant l'accès à toutes les machines vulnérables situées derrière. De plus, il suffit qu'un employé branche une clé 4G sur un ordinateur situé derrière la barrière de sécurité pour provoquer une catastrophe dans l'entreprise. Bien entendu, un tel procédé est interdit, mais l'empêcher oblige l'entreprise à installer une surveillance pouvant porter atteinte à l'ambiance dans le personnel.
    Sa sécurité permet de préserver notamment tout les secrets industriels ainsi que sa comptabilité et ses stratégies commerciales.
    Sa performance  en fait un bon outil pour tout ce qui est équipement de bureau d'études  comme la CAO, imagerie de synthèse, ou autres logiciels très gourmands en ressource. Ce sera aussi une bonne machine pour piloter des robots de fabrication.
    De plus, si certains logiciels ne peuvent fonctionner que sur un système d'exploitation donné, il est possible d'installer ce système et ces logiciels dans le module ordinateur interne, même si ce système contient des portes dérobées pour pirater les secrets de fabrication, le superviseur se chargeant de bloquer tout flux qui n'irait pas vers une destination autorisée.
Mieux, le superviseur pourra afficher sur son écran toute tentative de violation des données.
    Enfin, les "serveurs" dans un environnement Chavez, sont virtuels et les bases de données sont dispatchées entre les disques durs des superviseurs, sécurisant au maximum les données contre les pertes. En somme un réseau local Chavez sera un vrai cloud.

12 ) La Sécurité
    La sécurité est au cœur des préoccupations du Chavez. Afin de garantir une sécurité maximale, une équipe composée d'ingénieurs sécurité ainsi que des hackers assureront une veille 24/24 de façon à prendre en compte immédiatement les alertes provenant des superviseurs des Chavez en service.
Pour assurer le financement de cette équipe sécurité, chaque acheteur devra souscrire un abonnement de 3 euros par mois obligatoire (abonnement qui pourra être inclu dans la cotisation en tant que adhérent à l'Association).
    Avec le Chavez, plus rien n'est centralisé. Toutes les bases de données sont réparties. L'avantage est double : en cas de sinistre sur un des Chavez, une fois remplacé, le superviseur pourra reconstituer toutes les données personnelles.
ċ
Chavez44.fcstd
(14612k)
Jean-Luc Cadiot,
8 sept. 2017 à 10:02