Chacun et chaque autre :

Singularité des sujets humains

 

Il y a des « chacun », singulier et particulier. Chacun s’adresse à d’autres « chacun ».

Divers mots sont sollicités pour le dire, par exemple « relation ».

Que désigne ce terme ? Une mise en contact, une  communication, une interaction, une rencontre, une interlocution, un lien ?

Et qu’en est-il alors des « chacun », uniques, incomparables et inassimilables ?

Comment penser, observer, décrire, conceptualiser la singularité de chaque individu, leur séparation les uns vis-à-vis des autres, d’une part,

et d’autre part, leurs relations, au moins les esquisses de relations qui se tissent lorsqu’ils s’adressent les uns aux autres et se répondent ?

Qu’y a-t-il entre chacun ?

Ce sont ces questions que Dorothée Legrand, articulant philosophie et psychanalyse,

et Albert Piette, comme anthropologue, tenteront de poser, en y confrontant leurs expériences et leurs réponses.



Mardi 3 novembre 2015

18-21h

École Normale Supérieure

45 rue d'Ulm, 75005 Paris

Salle Weil