Les origines du domaine remontent au 16ème siècle, sous le règne d'Henri IV. La famille Guirardel a su, au cours des époques, perpétuer l'activité viticole sur ce coteau d'exception où la vigne s'exprime de façon si particulière.
Il faut plusieurs années et beaucoup d'attentions pour que quelques fleurs de vigne se muent en bouteilles dorées d'où couleront plaisirs, rires et convivialité. Quinze générations de Guirardel (en jaune dans l'arbre ci-dessous) se sont succédées pour amener jusqu'à notre 21ème siècle au rythme trépidant, la tradition ancestrale de laisser la nature prendre son temps.

Chronologie Guirardel
Le flambeau est aujourd'hui entre les mains de Françoise Casaubieilh (fille aînée d'Anne-Marie Guirardel) et Pierre Coulomb son époux. Tous deux ingénieurs, nous avons travaillé 15 ans dans la Silicon Valley française (Grenoble) à imaginer, concevoir, vérifier et commercialiser des circuits électroniques intégrés.
A l'été 2008, après deux ans de réflexion, la crise de la quarantaine et une certaine lassitude de la façon dont la finance détruit peu à peu l'industrie aidant, nous vendons maison et voitures pour venir nous installer à Monein. Françoise vient d'obtenir un BPREA viti-oeno en Savoie et les premières vendanges sont déjà là.

Françoise et Pierre

L'apprentissage se doit d'être rapide quand on plonge directement dans le grand bain. Heureusement, l'expérience des générations se transmet une fois encore et la solidarité vigneronne n'est pas un vain mot en Jurançon. Jean Casaubieilh, le père de Françoise, et les amis de La Route des Vins du Jurançon sont à nos côtés.
Conserver les fondamentaux de ce qui constitue l'ADN du Jurançon Guirardel tout en continuant à puiser dans notre époque les avancées qui permettront d'amener jusqu’à la bouteille la plus infime parcelle de notre terroir, voici notre ligne de conduite. 
Perpétuer le lien fort qui unit autour du vin ceux qui le font et ceux qui le boivent est notre récompense.