Comment aider mon élève dyslexique ?

  
       1. Différencier la pédagogie                                                                  

Aider l’élève dyslexique à l’école ou au collège, c’est lui offrir une pédagogie adaptée pour une scolarité la plus harmonieuse possible :
une pédagogie différenciée (Crunelle, 2008).

 

« Différencier l'enseignement, c'est faire en sorte que chaque apprenant se trouve, aussi souvent que possible, dans des situations d'apprentissage fécondes pour lui » (Perrenoud, 1997).

 

Différencier sa pédagogie, c’est donc prendre des " mesures permettant aux élèves extrêmement différents et pourtant regroupés dans une même classe d'accéder à des objectifs communs, ou en partie communs, par des voies différentes" (Crunelle, 2008).

 


                                                                               PEDAGOGIE                                                                                                 

EN CAS DE :

OBJECTIFS

MODALITES

DYSLEXIES DYSORTHOGRAPHIES

Favoriser l’apprentissage de l’écrit mais permettre d’autres apprentissages sans passer par l’écrit

- S’assurer de l’acquisition des mécanismes spécifiques de l’écrit (encodage/décodage) puis de la constitution d’un lexique interne (voie d’adressage)

- Donner des redondances (visuelles, kinesthésiques), utiliser les compensations

- Contourner les difficultés rencontrées à l’écrit :

=> par une pédagogie axée sur l’oral

=> par l’accès à l’ordinateur

- S’assurer du niveau de compréhension verbale (vocabulaire-syntaxe), et l’enrichir.

DIFFICULTES GLOBALES D’APPRENTISSAGES SCOLAIRES

Renforcer les apprentissages fondamentaux : parler- lire - écrire- compter

 

- Veiller à la conceptualisation de l’écrit :

« à quoi ça sert, comment ça marche… »

- Veiller à l’appétence pour l’écrit.

POUR TOUS

Valoriser

Eviter l’échec et le jugement.

 


        2. Etablir un dialogue entre enseignants et orthophonistes                   


Il est très important d’établir un contact entre l’orthophoniste qui suit l’élève et ses enseignants pour maintenir la cohérence des apprentissages et de la rééducation : ce partenariat s’inscrit dans un système d’échanges de points de vue, de créations de ponts entre les champs de compétence et les actions de chacun.


Deux types de partenariats peuvent être envisagés :

 

1.    Aider l’élève que l’enseignant accueille en classe et que l’orthophoniste suit en rééducation : les échanges visent la mise en œuvre de solutions individualisées et adaptées aux difficultés de l’élève et à son fonctionnement en particulier.

-       L’orthophoniste renseigne les enseignants sur les moyens de compensation et de contournement les plus adaptés à l’élève (voir Rééducation orthophonique);

-       Les enseignants renseignent l’orthophoniste sur les lacunes scolaires et les besoins de l’élève.

Le lien peut se faire par l’intermédiaire d’un cahier de liaison, qui suit l’élève à l’école comme en rééducation. Les parents participent eux aussi activement aux suivis des échanges.

 

2.    Aider un groupe d’enfants en difficultés scolaires dans le cadre d’un groupe de remédiation (prévention secondaire). (voir Groupes de remédiation)

 

Ce concept de partenariat orthophoniste-enseignants rejoint celui de transdisciplinarité qui permet d’aider l’élève en difficulté par complémentarité des compétences.

-       L’orthophoniste, en tant que spécialiste du diagnostic et de la rééducation du langage oral et écrit, peut aider l’enseignant à mieux répondre aux difficultés de certains élèves. Les stratégies d’apprentissages développées par l’élève sont mieux perçues : l’orthophoniste différencie les stratégies négatives qui renforcent les difficultés des stratégies compensatoires positives permettant de réaliser des apprentissages malgré les déficits.

-       L’enseignant situe l’élève par rapport à une norme scolaire, repère son comportement au sein du groupe classe, aide l’enfant à transférer ses acquis.

 

C’est par la durée, la fréquence et la régularité des échanges que ce partenariat prend toute son efficacité.

 

 
 
Nous vous proposons également de vous référer au site "Idées ASH", qui propose des pistes de réflexion sur l'adaptation scolaire des élèves porteurs de handicap.
                                              http://sites.google.com/site/ideesash/