About Us‎ > ‎

Méthode TReMA

Le Para-karate Wallonie Bruxelles a pu développer sa propre méthodologie de pratique d'arts martiaux à destination des publics en situation d'handicap. Cette méthode baptisée TReMA (TRadional Educative Martial Arts) permet de façon très ludique et sécurisée d'appréhender toute une série de composantes de la pratique martiale allant du karaté, en passant par l'Aïkido, pour aller vers les armes traditionnelles (Kalis, Tonfa, Nunchaku, Bo, Jo,...)

    


Nous collaborons également avec l'Inclusive Karate Federation, association belge qui a mis au point la méthode du I-KARATE (I-Karate Global).
Ce système permet la pratique du karaté de façon adaptée et pédagogique pour tous les publics de personnes en situation d'handicap mais surtout a mis sur pied un système de compétitions cadrées  et lors desquels chacun retrouve des épreuves adaptées à ses capacités.

Nous tentons néanmoins d'être le plus proche possible des racines des arts martiaux : les techniques et leurs finalités... afin que cela reste un sport de combat.
Dans ce contexte, un des maître-mots est bien évidemment la sécurité pour rester bien en phase avec nos publics-cibles


(* appellations existantes : handikarate, karaté adapté, para-karaté, handisport, handi-karaté, g-karate,inclusive, integrated,..

Le système de base

La pratique du Karaté, étude de techniques de combat et de self-défense sûres et contrôlées, revêt, vu l'étendue des exercices de mise en opposition et les jeux de psychomotricité, une source de bénéfices incroyables pour les capacités proprioceptives de nos pratiquants.
En clair, j'apprends à contrôler mes mouvements ou je tente de me les ré-approprier via les exercices d'un sport de combat.

Nous ne prétendons pas faire des miracles ! mais nous mettons toutes les populations de personnes handicapées en mouvement... et des individus qui faisaient trop peu d'exercices physiques pour qu'ils obtiennent des résultats.

Mais notre souci est aussi d'enseigner le Para-Karaté ou les autres arts martiaux dans le but de changer quelque-peu les modes de pensée des enfants et des adultes
en situation d'handicap: moduler l'image et l'estime que l'on a de soi.

Nous y parvenons grâce à l'orientation personnelle et l'évaluation continue de nos exercices. Les parents et les membres de la famille sont étroitement impliqués dans le processus d'intégration.

Franck Duboisse champion du monde WKF exercice de kumite (handikarate, karate adapte)

Les exercices et les outils

Kata et kihons, toutes les formes codifiées du karaté traditionnels, font partie intégrante du bagage technique que nous donnons. Avec certaines personnes, dont les handicaps sont plus légers, il est même possible d'aller assez loin dans la pratique en faisant même du combat plus sportif appelé en karaté : le kumite.

Cependant, vue l'étendue gigantesque des types d'handicap que l'on peut rencontrer, la méthode d'apprentissage connait de multiples modalités d'adaptation avec des outils pédagogiques qui font leur apparition.
Rien de bien étonnant pour les psychomotriciens : des couleurs, des chiffres, des symboles, des objets.... autant d 'éléments qui permettent de se repérer dans l'espace et de schématiser les mouvements.







i-karate tools : objets de psychomotricté (handikaraté, karaté adapté)


Mêmes les compétitions sont adaptées

Pour aller jusqu'au bout de la logique, des compétitions ont été mises sur pied, avec l'IKF, permettant à tous nos pratiquants de se rencontrer et d'échanger en première intention.
Ces événements jouent un rôle clé dans la mise en valeur de la pratique du handisportif, quelque soit son niveau et lui permettent d'étendre son contexte de vie, s'ouvrir des horizons en découvrant de nouveaux endroits et de nouvelles personnes.

Mais la logique aurait été veine si les épreuves pour toute une série de catégories d'handicap n'avaient pas été elles aussi adaptées.
Certes, en fonction du handicap, il est loisible de retrouver des pratiques sportives bien connues dans le monde du karaté moderne : kata , kata par équipe. Font toutefois leur apparition des épreuves comme le I-kumite (5 techniques d'attaque pratiquée entre une personne en situation d'handicap et un valide) , du kata mixte, mélangeant au sein de l'équipe de 3 , valides et moins valides


On Facebook :

Comments