L'expérience de Brunelleschi

C'est à l'architecte, ingénieur et sculpteur florentin Filippo Brunelleschi (1377-1446) que revient le mérite d'avoir démontré les principes de la perspective linéaire ou "artificielle" (par opposition à la perspective "naturelle" de la vision humaine qu'étudie l'optique).


Il en fait la démonstration à partir d'une expérience réalisée sur la place San Giovanni à Florence en 1415 avec un miroir et un dessin monté sur une planchette. Il réalise d'abord un dessin du baptistère de Florence selon une perspective rigoureuse (ligne d'horizon, point central et lignes convergentes). Son dessin est monté sur une planchette dans laquelle il a percé un trou pour voir l'image du baptistère de la cathédrale se réfléchir dans le miroir. Ainsi, n'importe quel observateur se tenant à l'endroit où le dessin du baptistère fut réalisé, peut constater qu'il se superpose parfaitement à l'édifice réel, créant ainsi une illusion parfaite de la réalité.


Si Brunelleschi fut celui qui a démontré les principes de la perspective linéaire, la véritable explication scientifique du phénomène sera réalisée par le théoricien et architecte, Léon Battista Alberti (1406-1472) dans son traité Della Pictura (1435). Il y explique que l'oeil constitue le point de vue à partir duquel se construit une pyramide visuelle, l'oeil étant le sommet et la surface plane du tableau où se forme l'image constituant la base.

« Alberti en déduit ce qu'il appelle la construzione legittima : cette méthode consiste à déterminer et à tracer tous les points
d'intersection des rayons visuels avec le plan du tableau. On obtient ainsi une mise en perspective très rigoureuse et applicable
à n'importe quel type d'objet (2)»
.


[Faites-en l'expérience en cliquant ICI.]
[Cliquez dans le schéma explicatif, puis amusez-vous à déplacer le point de fuite.]


Comments