Google Docs vs TitanPad : interagir et collaborer à l'écrit.

D'après les dernières études, les adolescents passent de plus en plus de temps connectés sur internet, et ce n'est pas une surprise. Il suffit de regarder les courbes exponentielles d'utilisation des smartphones chez les adolescents pour se rendre compte que les habitudes changent, qu'elles changent très vite, et que ce n'est pas près de s'arrêter. Et pour cause : il ne s'agit pas d'un simple effet de mode qui serait voué à disparaître à terme, mais d'un bouleversement sociologique qui redéfinit en profondeur la notion de l'être ensemble et du partage. En revanche, cette présence en ligne ne semble pas nécessairement aller de pair avec la maîtrise de l'internet, ni avec la connaissance des enjeux que cette présence en ligne implique. Nous devons donc prendre la mesure de ces changements, et éduquer les adolescents d'aujourd'hui à reconsidérer le web 2.0 en le faisant entrer dans nos classes, en redéfinissant les notions d'apprentissage et d'enseignement, et en favorisant ainsi l'émulation et l'entraide.

Cette interaction et ce partage auxquels les élèves sont habitués est une base sur laquelle s'appuyer. Car si les trois quarts des adolescents français déclarent avoir un compte Facebook, et passer de plus en plus de temps sur les réseaux sociaux, la transférabilité des savoir-faire n'est pas toujours automatique. Il faut donc passer de l'écriture-en-interaction-loisir à l'écriture-collaborative-à-l'école en redéfinissant de nouvelles règles d'enseignement-apprentissage que les outils de communication écrite en ligne impliquent.

Former les élèves à l’utilisation d’outils d’écriture collective, qu’elle soit collaborative ou coopérative, est donc devenu l’un des enjeux de notre enseignement, et la perspective actionnelle préconisée par le CECRL souligne d'ailleurs cette importance de l’inter-agir, et la nécessité d’apprendre à s’adapter au changement, qui est devenu l’une des composantes de notre société.

Cet atelier vous propose de tout vous faire découvrir sur ces deux outils d’écriture collaborative que sont les Google Documents et TitanPad, deux plateformes permettant la mise en oeuvre d’activités d’écriture en ligne.

Après une présentation détaillée du fonctionnement et des avantages de Google Documents et de TitanPad dans le cadre de l’enseignement des langues vivantes, vous aurez l’occasion de manipuler ces outils au travers d’activités de mise en situation qui vous permettront de saisir le potentiel et les limites de ces outils, que l’écriture demandée aux
élèves soit collaborative ou coopérative, qu’elle soit synchrone ou asynchrone, ou qu’elle soit d’invention ou d’argumentation.



Professeur d’anglais et référent pour les usages pédagogiques numériques au lycée Aiguerande à Belleville-sur-Saône dans l’académie de Lyon, j'ai participé à un projet de recherche-action autour des TICE en partenariat avec l’IFé, l’ENS et l’université de Lyon 2. J'ai coordonné l'organisation locale du colloque Cyber-Langues 2013, et suis aujourd'hui formateur à la Délégation Académique pour le Numérique Éducatif (DANE) du rectorat de Lyon.