Archives Une juin 2016

   C'est parti !!!



Nous avons appris le 12 juillet que notre offre pour la réalisation d'un sentier-découverte géologique avait été retenue. Nous attendions cette réponse de la ccScc pour lancer la réalisation de ce projet que nous portons depuis deux ans. 
Nos prestataires étaient prêts à démarrer dès le feu vert et, malgré les vacances, mettent les bouchées doubles. Nous pouvons compter également sur l'enthousiasme et l'énergie de tous nos adhérents et amis.

On compte sur vous le 31 juillet !
L'inauguration officielle de Géorama aura lieu pendant la fête champêtre traditionnelle le dimanche 31 juillet qui sera aussi l'occasion de nous retrouver, comme chaque année, pour un moment convivial et festif.
Nous sommes en train de concocter à votre attention de nombreuses surprises pour les grands et les plus jeunes ! 

Programme : 
  • 15h Lancement de la fête à l'aire de loisirs (ancienne gare)
  • 16h Balade-découverte surprise (possibilité de déplacement en voiture) 
  • 18h30 Apéritif musical surprise et inauguration de Géorama 
  • 19h Diner-Champêtre et animations surprises 
Nous espérons que vous serez nombreux à vous joindre à nous ! 
Pour faciliter l'organisation, merci de nous retourner très (très)  vite le coupon-réponse à télécharger (en cliquant ici) 
Vous pouvez aussi nous téléphoner au 06 14 26 86 56.

                                                           L'équipe du Syndicat d'Initiative                     


Les préparatifs de Géorama ont retardé la mise à jour du site en juillet.
Une édition commune juillet/août sera mise en ligne dès que possible !

Édition Juin 2016
L'année des orchidées !
Est-ce à cause de cet hiver sans gel, des précipitations pluvieuses qui ne nous épargnent pas, de la sécheresse de l'année dernière ?
Force est de constater que cette année les orchidées sauvages n'ont jamais été si nombreuses sur notre territoire !
D'ordinaire discrètes, elles composent cette année, à certains endroits, de véritables parterres.
Pour autant ce sont des fleurs protégées car plusieurs dizaines d'espèces sont menacées de disparition et il ne faut évidemment pas les cueillir !
En prolongement de la balade botanique organisée par le S.I. le 21 mai (voir plus bas dans "Actualité de mai"), Andrée Karpoff nous propose une sélection de photos d'orchidées photographiées récemment. Elles donnent envie d'en savoir plus sur ces plantes étonnantes qui ont mis en place des stratégies incroyables pour assurer leur reproduction grâce aux insectes avec des leurres, des trappes, des miroirs, des pistes d’atterrissage, des parfums enivrants, des pièges chimiques... Tous les coups sont permis !
Orchidées cullesOrchis homme pendu (Orchis anthropophora)        Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis)      
Orchidées Culles
Ophrys mouche (Ophrys insectifera)          Ophrys bourdon (Ophrys fuciflora)  
Voir le mois denier, nous avions publié deux photos : l'orchis pourpre et l'orchis araignée 
Pour en savoir plus sur les orchidées, P. Karpoff nous conseille ce site

Au sommaire de cette édition :
Appel du Festiculles - Ravageur ne ravage pas - Non mais allô - Vivre à Culles - Sortir... - Histoire(s) de vacances - Actualités de mai en photos - Après le trail - Nouvelle enseigne - Sortie botanique - Vous avez joué... - Photo du mois


Appel du Festiculles
Les 15 et 16 juillet prochains se tiendra la dixième édition du Festiculles. Ce festival créé par des jeunes de Culles a réussi à s'imposer comme un rendez-vous important sur la scène des musiques actuelles mais propose également une programmation plus familiale (et gratuite !) autour des arts de la rue. On découvrira le programme complet sur le site www.festiculles.fr.
Pour ce nouveau rendez-vous l'équipe d'organisation souhaite renforcer son équipe de bénévoles et recherche également des solutions de couchage pour les artistes. Nous relayons son appel avec grand plaisir :
"Chers Cullois, chères Culloises,
Cette année le Festiculles fête ses 10 ans. 10 ans d’amour, d’humour, de chouettes concerts, parfois de bruit, et de succès !
Pour cette édition 2016, nous souhaitons vous solliciter. Nous sommes à la recherche de villageois désirant accueillir nos artistes chez eux (les nuits du 15 au 16 juillet et du 16 au 17 juillet). Le moindre petit lit douillet sera un plus pour nous. Si vous êtes intéressés, envoyez nous un mail. Nous sommes également toujours à la recherche de bénévoles ! N’hésitez donc pas à nous contacter !
Chaleureusement, l’équipe du Festiculles."     Contact :  xavier@festiculles.fr
Festiculles #10

Ravageur... comme son nom ne l'indique pas !
Quand on voit l'état de nos chemins forestiers dévastés par les ornières creusées par les engins utilisés pour le débardage des troncs, on se prend à rêver de méthodes moins ravageuses.
Étonnamment c'est justement Ravageur qui apporte ces temps-ci une solution plus sympathique et moins polluante !
Ravageur on le connait ! C'est le cheval de trait, pesant presque sa tonne et capable d'en tirer autant, que l'on rencontre paissant tranquillement dans l'un des prés du village ou attelé à la charrette de son maître Joseph Forest.
Avec Jacques Roger, autre passionné de cheval (des Camargue ceux-là), et Jacky Lethimonnier, ils ont décidé d'utilisé sa force imposante pour sortir une dizaine de têtes de chênes qui finiront en bois de chauffage.
Ravageur permet d'effectuer ce travail dans une zone difficile d'accès, sans tasser le sol et en silence. Une belle initiative !

Postée auparavant sur la page "Culles-les-roches" de Facebook que nous publions, cette info a battu le record de diffusion et de partage de la page avec plus de 1200 personnes !
N'hésitez pas à consulter et "liker" cette page qui a déjà 138 supporters.

Non mais allô, quoi... T'as une cabine et tu n'en fais rien !


Le mois dernier, nous évoquions l'idée du Syndicat d'Initiative de conserver la cabine téléphonique désaffectée pour en faire une "boite à livre". Cette proposition a été acceptée et une convention signée par le S.I. avec la mairie et Orange. Reste maintenant à mettre en chantier sa réutilisation et sa décoration. Emmanuelle Ayrton s'est proposée pour réaliser la création graphique des stickers qui seront apposés sur les vitres. Des remue-méninges ont commencé.

Vous pouvez vous associer à cette réflexion en proposant des noms pour cet édicule qui va trouver une nouvelle jeunesse.
Envoyez vos propositions en cliquant ici !


Vivre à Culles...
Le village compte de nombreux habitants étrangers qui n'hésitent pas à venir de loin pour vivre parmi nous une partie de l'année.
Pour mieux les connaitre, nous leur demandons comment ils ont découvert le village et pourquoi ils l'apprécient.
Après Ali et Monty Herron puis Mariella et Michael Neumann, ce sont Christine et John Lawson qui nous racontent cette rencontre... 

"Notre famille a toujours aimé la France. À partir de l'été de 1979, nous avons passé tous les vacances scolaires dans votre pays, ce qui a fait de nos deux garçons de vrais francophiles. Et en 2003, après une pause de cinq ans, pendant qu'ils étaient à l'université, nous avons décidé d'aller ensemble voir des amis qui habitent à Savigny-sur-Grosne. 
Très vite, c'était le coup de foudre - et nous avons résolu d'acheter une maison.
Nous avons même fini par acheter la première maison que nous avons vue !
A l'époque, nous ne connaissions ni Culles ni ses habitants, mais nous y avons rencontré beaucoup de nouveaux amis. Christine et moi sommes tous les deux enseignants.
Avant ma retraite, j'étais professeur d'école secondaire pendant plus de quarante ans et vingt-cinq ans principal dans quatre écoles différentes, y compris pendant deux ans un collège au Qatar. 
Aujourd'hui nous vivons dans le nord de l'Angleterre, près de Manchester, mais c'est à Culles que nous nous sentons le plus heureux au monde. Nous apprécions énormément le savoir-vivre français : la nourriture et le vin, bien sûr, mais aussi les valeurs républicaines et le respect de la famille.
Notre fils Richard épousera sa fiancée Catherine à Culles-les-Roches cette année, et nous espérons que notre famille restera très longtemps ancrée dans ce village que nous aimons tellement."


Sortir...
Il existe déjà des agendas culturels qui recensent les spectacles proposés dans la région mais on s'aperçoit que de nombreux propositions locales sont difficiles à trouver - ou à retrouver. On convient que pour les organisateurs, il est difficile de faire passer l'info sur tous les supports possibles. Nous ne souhaitons pas en rajouter un mais en attendant qu'il existe une solution unique, et dans l'idée de ne pas encombrer l'agenda de ce site, nous avons ouvert une page qui permettra de réunir les propositions faites dans un rayon restreint - en gros la communauté de communes telle qu'elle sera élargie avec l'arrivée prochaine de Saint-Gengoux.
Évidemment elle n'aura son intérêt que si elle est remplie... et pour cela, on compte sur vous !

Histoire(s) de vacances
Nous poursuivons ce mois-ci la publication des souvenirs de vacances à Culles que nous a envoyés Jacques Vachet, petit fils de l'ancien garde-champêtre de Culles-les-roches.

2. Branle bas dans le village
Ce n’est pas que nous étions parfaitement indisciplinés, ni d’odieux garnement, mais pour les sottises, nous aurions pu donner des cours.
Cet après-midi là, nous étions, mes cousins et moi, en balade sur la voie de train, du coté du tunnel. Comme beaucoup d’enfants, nous étions impatients de grandir, pour faire comme les hommes !
cigarettes Parisiennes dites P4
Et le point qui nous tarabustait le plus l’esprit, c’était de découvrir la cigarette.
Bien sûr on aurait pu tout simplement aller chez le buraliste acheter un paquet de P4, ce petit paquet qui contenait quatre cigarettes "Parisiennes", mais c’était là signer assurément notre forfait.
C’est donc sur les barbes des épis de maïs et sur le papier de soie des toilettes que nous avions jeté notre dévolu.
Rouler une cigarette faite de ces ingrédients n’était pas chose facile. Le papier n’ayant pas de liseré de colle, il était très difficile de fermer le tube. Quant à l’allumer, c’était carrément mission impossible : des barbes de maïs toutes humides dans un papier non étanche, une gageure. Le peu d’allumettes que nous avions ne permettait pas d’arriver à nos fins.
Il nous prit donc l’idée de faire un petit feu avec lequel nous pourrions ensuite arriver au bout de notre entreprise.
C’est donc sur la voie ferrée, juste au dessus de La Mouille, presque arrivé au passage à niveau de la gare, que nous réunissons quelques morceaux de bois mort, un peu de papier et que nous allumons le tout. La fumée, pourtant infime, n’échappa pas à la vigilance des anciens.
Il ne fallu pas dix minutes pour que Maurice Veaux, qui avait un sens aigu de l’observation, nous tombe dessus et nous sermonne un bon coup, en éteignant notre feu.
Prochain épisode "Les dénicheurs"

Si vous avez également des témoignages sur votre jeunesse à Culles-les-roches... N'hésitez pas à nous les faire parvenir !






L'actualité de mai* en photos 
     
* photo truquée pour enlever cette satanée pluie ;-)
En attendant le prochain Trail...
Après une deuxième édition réussie malgré la météo défavorable et sa tenue en pleine vacances scolaires, l'équipe d'organisation du trail organisait le 18 mai une réunion publique au caveau pour faire le bilan.
Près de 40 personnes dont de nombreux bénévoles avaient répondu à l'invitation. Après les discussions, quelques centaines de photos et vidéos ont été projetées pour se remémorer cette belle journée avant de partager le pot de l'amitié préparé par Loisirs et Détente.
L'année prochaine, compte-tenu du calendrier et de la date de Pâques, c'est le dimanche 9 avril 2017 qui a été retenu pour être inscrit dans le calendrier officiel.

14-16 mai - Rencontre des anciens de la Colonie " 
Solitude-St- Charles"
Comme chaque année à la Pentecôte, des anciens de la colonie se sont retrouvés au village. Cette année a été marquée par l'inauguration d'une plaque sur la maison de Joël et Monique Desmartes qui nous explique pourquoi.
solitude saint charles
Le nom de notre maison, « Solitude-St- Charles », est issu de son histoire liée à la colonie de vacances. Il y a quarante ans, j’avais dessiné une enseigne qui fut longtemps accrochée à la façade de la maison. Endommagée par les intempéries, nous l’avions retirée il y a quelques années en vue d’un « relooking ».
La nouvelle enseigne, inspirée de la précédente, conjugue harmonie et élégance pour le plus grand plaisir de nos regards et de la mémoire de tous les anciens colons de cette maison qui, chaque année, reviennent sur les lieux de leur enfance. Elle a été réalisée  
de la plus jolie des façons 
 
grâce au talent de Serge Maillé. Avec sa femme Éliane, qui a été colon à la "Solitude St-Charles", ils ont acheté et rénovent avec goût l'ancienne maison d'Albert Bellem en attendant de venir s'y installer à la retraite.

21 mai - Sortie botanique
Animée par Andrée Karpoff et Laurent Bourtourault, cette sortie botanique organisée par le S.I. a été l'occasion de découvrir la flore particulière des pelouses calcaires qui dominent le village.
Il est difficile de retenir le nom de ces plantes, de se souvenir des détails de leur fécondation mais c'est facile d'ouvrir simplement les yeux, de regarder autour de so
 
i, d'être un peu curieux pour découvrir ces extraordinaires réalisations que la nature nous propose.
Pour Andrée et Laurent, cette rencontre était avant tout une invitation à partager et à s'émerveiller. 
 
Mission réussie !
Merci à eux pour l'accompagnement et le travail de préparation !
Une 
sortie ornithologique avec un spécialiste des oiseaux est en cours de préparation. Si vous souhaitez être prévenu quand la date sera fixée, merci d'envoyer un mail à l'adresse suivante : syndicat-initiative@culles-les-roches.com

Vous avez joué...
Pour réalimenter la rubrique "jeu" nous avions demandé le mois dernier ce qui clochait dans cette photo retouchée...
Bravo à Monique, Marine, Fredy et Coralie qui ont été les plus rapides pour répondre !
Avec retouche...                                Sans retouche...
C'était, bien sûr, le S de Culles qui avait été rajouté grâce à un logiciel de retouche d'image. Il semble que la DRI n'a pas jugé bon de corriger l'erreur du panneau malgré le signalement de la mairie depuis des années.
Il n'y a même pas besoin de le changer car il serait facile de rajouter le S manquant.
D'ailleurs un petit malin (on ne dira pas qui !) a commencé à corriger le panneau en vrai pour montrer que c'est possible et que cela ne coûte... rien !


La photo du mois
Pour finir en beauté et en couleurs... cette photo d'un arbre de Judée (Cercis siliquastrum) prise par Andrée Karpoff. Cet arbre a la particularité de porter directement ses fleurs sur son tronc.
                      arbre de judée

ET TOUJOURS...
L'actu en photo (c'est par ici !)    /  De nouvelles dates dans l'AGENDA 

FacebookEn attendant la prochaine édition abonnez-vous à notre Lettre d'information en cliquant ici 
et rendez-vous sur la page Facebook "Culles-les-roches" qui est régulièrement alimentée. 
A découvrir , "liker" et "partager" à cette adresse : www.facebook.com/culleslesroches 

■ Depuis des mois nous indiquons que les articles publiés à la Une seraient archivés dans leurs rubriques respectives. Le temps a manqué pour le faire. En attendant, on les trouvera dans les archives : voir liens un peu plus bas.
 
Ce site se fait avec vous ! Utilisez le lien Contact dans le menu de gauche pour nous envoyer un message, des photos,
nous faire part de vos remarques, suggestions, envies, signaler une erreur... ou demander à participer à l'équipe de rédaction.
Merci à Monique, Anne-Pascale, Maryse, Andrée, Bernard pour leurs contributions et relecture de cette édition.
  

Archives de la page d'accueil :
2016 : Juin -  Mai - Avril - Mars - Février - Janvier
2015 : Décembre - Novembre - Octobre - Septembre - Août - Juillet - Juin - Mai - Avril - Mars - Février -  Janvier

. Pour consulter le site officiel de la commune  : www.culles-les-roches.fr