avril 2017

Succès de la 3ème édition du trail "10 Cullomètres" :
cliquez ici pour découvrir le classement et les premières photos.

En voituuuuure ! *
Les travaux de préparation de notre exposition sur l'ancienne voie ferrée, le viaduc, la gare, le tunnel... ont commencé.
Intitulée « De Saint-Gengoux à Montchanin - Quand le train reliait les hommes » elle sera présentée cet été lors des dix jours d'animations que nous proposerons à partir du samedi 22 juillet pour se terminer avec la fête champêtre du dimanche 30 juillet.

Un grand projet pour l’été ! 
En effet, nous ne pouvons plus ouvrir la piscine pendant l’été, mais nous souhaitons redonner vie à notre aire de loisirs. 
Nous pourrons ainsi accueillir les habitants et les jeunes du village en congé mais aussi les vacanciers envoyés par les Offices de Tourisme de Buxy et Saint-Gengoux soucieux de multiplier les propositions d’activités.

Vacances actives
Un programme d’animation est en cours de réalisation et fera l’objet de l’édition d’un dépliant largement diffusé. 
En plus de l'exposition sur la voie ferrée et les animations Géorama, le programme comporte déjà promenades en calèche, visites guidées thématiques, activités sportives et artistiques, projections en plein air, chasses au trésor, jeux anciens, village nomade... Affaire à suivre !

gare de Culles
Concernant l'exposition sur la voie ferrée, nous recherchons toujours des témoignages et informations complémentaires sur la partie
Saint-Gengoux / Tunnel mais aussi sur Genouilly, Le Puley, le viaduc de Montsarrin  et l'arrivée à Montchanin... Contactez-nous !

Exposition "Maisonnettes"
Nos recherches ont été l'occasion de rencontrer Nicole Baudot qui a réuni de nombreuses archives sur la ligne Mâcon-Cluny-Chalon et constitué un réseau de connaisseurs et passionnés de ces questions ferroviaires. Elle a également répertorié toutes les "maisonnettes" de garde-barrières. Ce travail fait l'objet d'une exposition déjà présentée à Givry et Buxy qu'on pourra découvrir du 12 au 30 avril au Musée du patrimoine de Saint-Genoux (renseignements à l'Office de Tourisme : 09 77 35 14 40).

* Pour nos plus jeunes lecteurs, précisons que ce cri était poussé par les chefs de gare pour engager les voyageurs à monter rapidement dans les wagons lors du stationnement.

C'est le printemps !
      Et ce ne sont pas ces petites fleurs capturées par l'objectif de Janine Gressard qui diront le contraire !

Dernière ligne droite avant le trail "10 Cullomètres de Culles-les-Roches"
Dernière réunion de préparation pour le Trail des 10 cullomètres. Tout est prêt... il ne reste plus qu'à commander un grand soleil pour le 9 avril ! Si vous ne courrez pas et n'êtes pas sur le terrain dans l'équipe de bénévoles, rien ne vous empêche de venir en spectateurs pour encourager les coureurs et assister aux remises des prix. La buvette sera ouverte !

Histoire(s) de vacances (suite)
En prologue à la publication, à partir du mois prochain, des témoignages de Georges Reverdiau sur la vie à la gare de Culles entre 1937 et 1947,
voici encore des souvenirs de Jacques Vachet, dont un en relation avec la voie ferrée. 

Sports de glisse
J’avais entre huit et dix ans tout au plus. Cette année là, ma mère, Gabrielle, aidait mon père, Pierre, dans son travail d’artisan, en région Lyonnaise où ils s’étaient installés. Pour leur laisser un peu de paix, avec ma petite soeur Gisèle, nous étions en vacances à Culles-les-Roches chez mes grands-parents Vachet.

Gisèle y retrouvait sa cousine Colette, tandis que moi, je me partageais entre mes cousins Jean-Noël et Robert et les jeunes parisiens qui après la colonie, restaient un mois de plus à la campagne, ce qui arrangeait bien les fins de mois de Marcelle et Paul.
A cette époque, les journées étaient surtout consacrées aux balades, à la lecture ou aux jeux de société : dames, petits chevaux, Nain jaune et jeux de cartes.

Cette année-là, jaloux de mes petits amis parisiens qui étaient des petits prodiges en patins à roulettes, je n’eus de cesse d'harceler ma mère jusqu’à en obtenir une paire.
Imaginez les sensations fortes que nous éprouvions en descendant ce qui s'appelle aujourd'hui la route de la forêt, depuis le quai des vendanges jusque dans le bas de Culles. Avec l'élan on arrivait presque à remonter jusqu'à la laiterie Mullot !
Mais ces activités de glisse, ne suffisaient pas à satisfaire nos exigences en matière de découverte de la nature.

Le mulet renversé
En revanche, les balades fournissaient, à chaque fois, des aventures dont nous n’étions jamais rassasiés.
Les itinéraires commençaient le plus souvent par la Mouille en direction de la Bruyère, mais nous suivions souvent la ligne du chemin de fer, en direction du tunnel ou du viaduc. Il fallait être prudent car le train circulait encore. A cette époque il ne roulait pas à la vitesse des TGV, mais il fallait quand même surveiller la voie et la dégager lorsqu’il arrivait. Heureusement il y avait un grand avec nous, Alain, qui avait au moins 13 ou 14 ans, et son frère Roger d’un ou deux ans son cadet.

Ce jour-là, nous étions partis en direction du viaduc, et nous devisions joyeusement. Cette marche nous conduisit jusqu'à  la maisonnette du garde-barrière, juste avant le viaduc.
Il y avait bien longtemps qu’il n’y avait plus de barrières ni de garde, et que la maisonnette sombrait lentement dans une décrépitude qui finirait par l’emporter. Mais cela situe facilement ce lieu que même les Cullois les plus jeunes connaissent.

C'est là que, dans le bois, nous entendîmes gueuler et jurer tant et si bien, que pour en avoir le cœur net nous décidâmes de prendre le chemin sur la droite pour aller voir.

Un peu plus haut, un charretier d’une quarantaine d’année était aux prises avec son mulet attelé dans les brancards d’un tombereau surchargé de bois pris dans une profonde ornière.
La pauvre bête n'arrive pas à l’en sortir. Les invectives, des coups de pieds au ventre, les coups de trique du charretier, rien n’y fait !

Prenant fait et cause pour la pauvre bête, nous enjoignons le bonhomme à alléger un tant soit peu le chargement, mais là non plus rien n’y fait. Il redouble d’injures et de coups sur le baudet qui dans un ultime coup de rein arrache le chariot de son bourbier... pour se renverser complètement en entraînant le mulet avec lui !

De ma vie je ne n’ai vu de retournement d'attitude aussi soudain. Le charretier n’avait de cesse de frapper et d’invectiver son mulet, et le voilà qui l’embrasse, le caresse, répète à l'envi : "Ô va clever, Ô va clever" en roulant le R comme on ne sait plus le faire aujourd’hui
Il implore la miséricorde divine. Tout y passe : le Très-Haut, la Bonne Mère et tous les saints… Il pleure, supplie qu’on l’aide !
Rien ne nous presse et ce challenge nous motive, nous décidons de vider le tombereau : Vite, vite, on défait les cordes qui maintiennent l'empilage de troncs et nous voilà en train de faire rouler à terre les billes de bois tandis que le charretier dételle son mulet.

Rapidement, le tombereau vide est redressé. Le mulet, heureusement sain et sauf, est remis dans les brancards. Nous refaisons le chargement, mais à moitié seulement. Nous conseillons au charretier de venir chercher le reste demain et nous proposons de l’accompagner jusque chez lui pour l'aider à décharger. Une bonne promenade en suivant tranquillement l’attelage. 

Il fallut ensuite rentrer chez Paul et Marcelle, avec dans le cœur la douce chaleur de la bonne action accomplie.

Vidéo : une mule en fâcheuse situation


Géorama ne s'est pas fait tout seul...
Il ne reste plus qu'à produire les supports publicitaires. Nous attendions le nouveau logo de la Communauté de Communes pour les envoyer à l'imprimerie. Le fléchage définitif devra être également mis en place pour accueillir les visiteurs qui ne vont plus tarder à venir avec l'arrivée des beaux jours. Pour illustrer cette série présentant les coulisses de la réalisation de Géorama, retour sur l'utilisation de gabions pour servir de piliers aux panneaux explicatifs. Ce choix original s'avère opportun. Quand aux panneaux imprimés, après un hiver, ceux-ci ont bien résisté et ne nécessiteront qu'un coup d'éponge pour paraître comme neufs.


Tous géographes...
Pour la carte du parcours de Géorama, nous devions utiliser un fond de carte libre de droits. Nous avons donc choisi une carte "OpenStreetMap". Ces cartes peuvent être modifiées en mode collaboratif par tout un chacun pour les corriger et les compléter. Samy Mezzani nous a fourni un fond de carte avec déjà de nombreuses améliorations. Cette première collaboration nous a donné l'envie d'aller plus loin et d'insérer sur une couche les noms des lieu-dits du village tels qu'ils avaient été recensés par Bernard Veaux.
Si ce projet vous intéresse, n'hésitez pas à nous contacter pour nous aider à compléter ce fond de carte avec le maximum d'éléments puis à vérifier, sur le terrain, lors de balades, que les représentations sont conformes à la réalité.
Fond de carte très "allégé" d'une partie de la commune. Quelque soit le nombre de lieux-dits que vous sauriez placer, la liste ci-dessous
est agréable à lire par la poésie de nombreux noms qui ont traversé les âges et qu'il serait dommage d'oublier.

Sources orales et matrices
réalisés sous Louis-Philippe

1. Le bourg
Les Ouches
Les cours Pariaud (Co' Poriaud)
La Terre Derrière
Le Château Florette
La Cour du Sel
Le Proyau
Les Amarays (-rats)
Le Fauteloup
Le Pré d'Etelle
Les Près du Champ
La Mouille
Le Moulin Franchot (M'lin Frauchou)
Le Pré Fernoux
Les Varennes
Le Pré des Chanauds
Les Cours Bonnin (Co' Bonnin)
Les Greuffes
La Bauffite
Les Teurots

2. La Roche - Les Champs Ragonds
Daré Badenne
La Roche Percée
Le Mur Neuf
La Garenne
En Chante Merle (Miârle)
La Roche de Culles
La Roche Bourbon
La Roche et les Rattes (Rattis)
La Loire
Derrière les Granges (le château Gaillard)
Le Clos
Le Pré de la Serve
La Verchère
Les Vignes Blanches
La Terre du Pellut
Les Petites Chaponnières
Les Chaponnières
En Préaules

3. Les Prés du Moulin
Les Clousures (kiôseure)
Les Grands Prés (le Ramounin)
Le Pré Mergny
Le Choulot
Le Moulin de Châtenay
Le Pré de la Roue
Le Gauchat
Le Pré Rigaud
La Terre du Bois Coquille
Les Prénoyaux
Les Champs Rougeoux
Les Prés du Reuil
Les Terres des Prés du Reuil
Les Terres de l'Erce
En Vallière
La Manche
Les Fontenottes

4. Chevenats et Champ Lain
Le Pré de l'Ouche
Le Pré Topenot
Le Pré Raveriau
Les Reugeats
Le Pré Marquis
Les Chevenats
La Terre de la Crot
Le Rempard
Le Pré Chardon
La Gourde
Les Champs Lain
La Pie Medon
Le Tertre
Les Champs Ragonds
La Bigorne
Le Rempard
Les Cloux
Le Creux des Plates (des Pieds)
Les Taillis
La Terre du Griffonier
Le Pied du Sep
La Terre du Bois
Le Teurot de Champ Lain

5. Les Coirattes
La Vauzelle
Les Coirattes
Le Vernay
Le Pertuis du Bois
La Châtelée
Les Fondrys
Les Reugeats des Fondrys
Derrière les Vernes
Le Plan

6. Saugy-sur-la Roche
Le Grand Curtil
La Combe Richard (Combeurchâ)
Le Champ Lauvry
La Sibérie
Sur la Roche
Sur Chautemps
Les Bois de la Garenne
Les Champs Cardins
En Lautin
Le Bois de la Mûre (Meure)
Les Parets (Parats)
Le Pied (Pie) de l'Anon
Les Plais (les Pieds)
Le Creux des Plais
Le Champ Dessus
Les Bécasses
La Terre Fleurie
Les Saugy
Le Pré Miguet
La Croisette
La Mardauchain
Les Ponthus
La Fontaine au Vernay
Le Pré Mâchon
La Terre Mâchon
Le Pré Maillot
Sur l'Ormeau

7. Reutelots - Benchot
Le Benchot
L'Epinglier (Apain-illi)
La Grand'Croix
Les Terres de la Roche
En Roussilon
La Brenière
Les Vermaillers
Les Grandes Rayes
La Pie
Les Verdots
La Grande Vigne
Les Reutelots
Les Petites Vaivres
Les Vaivres (vâvres)

8. Le Tunnel - La Chémiau
Sur la Bruyère
La Borde
Le Gros Bois
Le Champ Rancard (Charancas)
Le Bois Guillaume
Sur Chaume
La Confrérie
Les Prés du Chât
Les Chanauds (la Chémiau)
Le Bois Brenot
La Terre Bega
La Rue Polotte
Les Fossés
Le Petit Fond
Sur le Bois
La Combe
Le Télégraphe
Les Jonchères (Gencir)
Le Pré Curé
Le Pré Picard
Les Plantes
L'Epinotte (l'Âpnotte)
Le Pré Derrière
La Verchère des Plantes
Le Pré Carrouge

9. Champagne  et envions
Les Epinasses
Les Boutonnières
La Cuchère
Les Prés Metreux
La Croisette
Les Vignes Derrière
Les Prés Brenin
Champagne
Sur le Riau
Les Béluses
L'Enverminé
La Teppe du Brouchoux
Les Reugeats de Champagne
Le Pré Rond
Le Pré Polie
Sous la Serve
La Terre de la Vigne
Le Curtil Bouillot
L'Ouche
Le Pré de la Combe
L'Abreuvoir
La Terre derrière
L'Ourache
Les Terres du moulin à vent
La Grande Terre
Le pré Châtelin
La Terre de la Grange
Les Toppes
les Reuchots

10. Les Hermittes - La Sachette
La Grande Vavre
La Queue du Riau
Les Bois de Saint-Martin
Les Gargouilles
Les Hermittes
Les Essarts
Les Chaumonts
Les Bois des Hermittes
Le Grand Champ de Nolange
La Fosse
Les Grands Bois
Derrière le Bois
La Terre du Puits Sordet
La Sachette
Les Reugeats
Les Bois de Saule
Les Cullasses

Des erreurs ont pu se glisser dans ce tableau. Merci de nous les signaler.


Errare humanum est

Dans le dernier bulletin paru, deux erreurs ont été constatées :
- Page 21, une ligne a malencontreusement « sauté » après la relecture. L'histoire de Jacques Vachet « Branle-bas dans le village » devait se terminer par la phrase : « nous sermonne un bon coup, en éteignant notre feu ». Mais rien ne vous empêche de laisser cours à votre imagination et d'imaginer une autre fin...
- Sur les pages 12 et 13 consacrées au nom des plantes en patois, deux photos ont été inversées. Aïe ! Les voici remises à leur place !


Photo du mois : Stères en strates
Ce mois-ci, ce n'est pas une photo d'Andrée Karpoff qui a été choisie mais ce cliché d'un tas de bois bien rangé dans l'ancienne carrière
de la route de la forêt. La rondeur des troncs tranche avec les lignes horizontales et les variations de texture du paysage.

Grande prêle (Equisetum telmateia)
Mais Andrée nous fait toutefois l'amitié de ce cliché représentant la Grande prêle (Equisetum telmateia) qui apprécie les endroits humides et argileux  [ Cliquez sur la photo pour l'agrandir ]
Saviez-vous que la sexualité de cette plante est monoïque, sa pollinisation hydrogame  et sa dissémination anémochore ?
Enfin c'est ce qu'on apprend dans la passionnante encyclopédie en ligne tele-botanica.org qui  nous propose une description de l'abbé Coste :
- Plante vivace, printanière, très robuste 
- tiges de deux sortes, les fertiles de 20-40 cm, simples, lisses, d'un blanc rougeâtre, paraissant avant les stériles et périssant après la fructification 
- munies de gaines brunes, rapprochées, lâches, en cloche, à 20-30 dents profondes linéaires en alêne 
- épi gros {4-8 cm de long sur 1-2 de large), oblong-cylindrique, obtus 
- tiges stériles de 40 cm à 1 mètre et plus, d'un blanc d'ivoire, tardives, finement striées, lisses, à lacune centrale très grande, à gaines plus courtes et écartées, et à nombreux verticilles de rameaux verts, simples, longs, grêles, pleins, à 8 angles.


Chez nos voisins...Réouverture du marché des Filletières
La ccSCcc  annonce la reprise du marché des producteurs locaux situé aux Filletières (Chenôves), le Jeudi 6 Avril prochain à 17h.
Cette année, quelques nouveautés seront proposées aux consommateurs :
- Un producteur de champignons bio (les lutins du chêne de Montchanin)
- Un maraîcher, producteur de plants de légumes (le GAEC du Marnizot de Buxy)
- Deux éditions festives : le 20 Juillet et le 24 Août, avec restauration, animations et tirage au sort pour gagner un panier du marché.
Et toujours, des stands proposant viande d’agneau, fromage de chèvre, œuf, miel, vin, légumes …
Se fournir sur ce marché : une bonne occasion de privilégier la production locale et les circuits courts.

Maison du Terroir (Genouilly)
Comme toujours, elle propose un riche programme pour le mois d'avril à découvrir sur son site : www.maisonterroir.com


 

FacebookEn attendant la prochaine édition abonnez-vous à notre Lettre d'information en cliquant ici 
et rendez-vous sur la page Facebook "Culles-les-roches" qui est régulièrement alimentée. 
A découvrir , "liker" et "partager" à cette adresse : www.facebook.com/culleslesroches 

■ Depuis des mois nous indiquons que les articles publiés à la Une seraient archivés dans leurs rubriques respectives. Le temps a manqué pour le faire. En attendant, on les trouvera dans les archives : voir liens un peu plus bas.
Ce site se fait avec vous ! Utilisez le lien Contact dans le menu de gauche pour nous envoyer un message, des photos,
nous faire part de vos remarques, suggestions, envies, signaler une erreur... ou demander à participer à l'équipe de rédaction.
Merci à Monique, Anne-Pascale, Maryse, Andrée, Bernard pour leurs contributions et relecture de cette édition.
  

Archives de la page d'accueil :
2017 : Mars - Février - Janvier 
2016 : Décembre - Novembre - Octobre -  Septembre - Juillet/Août -  Juin -  Mai - Avril - Mars - Février - Janvier
2015 : Décembre - Novembre - Octobre - Septembre - Août - Juillet - Juin - Mai - Avril - Mars - Février -  Janvier

. Pour consulter le site officiel de la commune  : www.culles-les-roches.fr