Archive - Édition décembre 2015 

Du changement au Syndicat d'initiative

Après 50 ans de présidence du Syndicat d'Initiative, Bernard Veaux a décidé de "passer la main" au terme d'un processus qu'il avait initié depuis de nombreux mois. Après l'Assemblée générale de l'association au cours de laquelle il avait confirmé sa décision de ne pas se représenter, le nouveau Conseil d'Administration s'est réuni le 10 novembre dernier. C'est Bertrand Brocard qui a été élu président à l'unanimité, tout comme Monique Desmartes nouvelle secrétaire de l'association. Michel Bouchacourt demeure vice-président, Monty Herron conserve le poste de trésorier assisté par Jeanine Derain.
La première décision du nouveau C.A. a été de nommer Bernard Président d'honneur pour affirmer ce que l'association lui doit après 50 années à son service et l'associer à la poursuite de l'aventure.

En attendant l'interview du nouveau président pour qu'il explique les raisons qui l'ont poussé à accepter cette responsabilité et connaitre les moyens qu'il compte employer pour relever le challenge de continuer à faire vivre une association qui a toujours participé à l'animation du village, sa mise en valeur, la sauvegarde de son patrimoine... nous avons avons demandé à Bernard Veaux de s'exprimer à l'occasion de ce passage de témoin.



Bernard Veaux
Une longue fidélité « amoureuse »

Me voici en retraite du Syndicat d’Initiative ... ou du moins de sa présidence ! 
Cela fait drôle puisque j’ai pris les rênes alors que je n’avais pas encore 25 ans. 

Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts (de la Mouille et autres). Une grande partie de l’environnement a changé, à commencer par les visages qui m’étaient alors familiers et qui, pour la plupart, reposent maintenant au cimetière des Varennes.

Pourtant le S.I. a continué sur sa lancée, et il s’apprête à continuer encore : le nouveau président, bien que n’ayant plus 25 ans depuis longtemps, déborde d’énergie et de compétences. Il n’a pas respiré l’air de Culles depuis l’enfance comme moi, mais en quelques années il s’est passionné pour notre village, et il en connaît les mille recoins mieux que beaucoup d ‘anciens !  Je lui souhaite donc bonne chance et bonne présidence, même s’il aura du mal à tenir 50 ans comme moi ! Il n’y a pas que le nombre des années qui compte, mais la qualité de ce qui est vécu...

Je m’étais pour ma part engagé dans l’aventure du S.I. alors que j’étais encore étudiant... et que je m’apprêtais à étudier encore six ans au séminaire à Paris  ; non plus pour de l’histoire et de la géographie, mais pour un peu de philosophie et de théologie

syndicat initiative culles les roches
Nous avons commencé modestement, notamment pendant l’été, où j’étais sur place, à Culles. Tout de suite j’ai voulu mettre mes quelques compétences au service du village, à travers le bulletin qui n’a jamais cessé de paraitre et à travers lequel j’ai essayé de garder la trace des années, et de mettre en lumière le très riche patrimoine du village. Cette longue fidélité a permis de rassembler une documentation très importante, que j’ai reprise largement dans plusieurs ouvrages. Les années passant, je pense qu’ils feront référence et serviront d’appui aux générations à venir qui s‘intéresseront encore à notre coin de terre, même si les regroupements de communes viennent brouiller le paysage ancien.

Nous avons connu la belle période de la piscine, où mon père, Maurice, a joué un rôle déterminant, tout comme au démarrage de notre Association. Nous avons animé les fêtes patronales, balisé des sentiers, aménagé l’Aire de Loisirs, etc...

Tout cela a été possible parce que mes différentes nominations ne m’ont jamais emmené trop loin de Culles. Mais cela a bien sûr été possible aussi grâce aux membres du Bureau qui m’ont soutenu indéfectiblement, et grâce à la fidèle amitié de tous les adhérents, parmi lesquels beaucoup d’anciens du village.
                   [ cliquer pour agrandir ]
Ce service a été quelquefois exigeant pour moi, mais chacun a bien pu voir que je l’ai assuré aussi avec un grand plaisir. Et il m’a donné l’occasion de rester, beaucoup plus que je ne l’aurais imaginé, en contact presque toute la population, même lorsqu’elle se renouvelait.
Au cœur de tout cela il y a eu, et il y a encore, l’amour de mon village...

Parce que mes parents me l’ont toujours fait apprécier.
Parce que j’y ai mille souvenirs d’enfance.
Parce que j’y ai passé des jours et des jours, au milieu de visages familiers,... goûtant ses trésors ou travaillant à les mettre en valeur.
Parce que c’est un microcosme passionnant, à partir duquel on peut découvrir les profondeurs de la terre (Géorama !)... et du ciel (même avec un grand C !).

Vive Culles-les-Roches ! Même après avoir beaucoup voyagé, cela reste pour moi « le plus beau pays du monde » !

Bernard VEAUX - Novembre 2015




L'actualité de novembre en photos

     
Moins d'un an après les événements de janvier, comme partout en France, le drapeau de la mairie de Culles-les-roches a été de nouveau mis en berne pour marquer le deuil et saluer les victimes. Le terrorisme a frappé encore notre pays avec les massacres commis le 13 novembre à Paris. Comme nous, nos amis anglophones actuellement dans leurs pays d'origine ont été sous le choc. Dans les heures qui ont suivi l'annonce de ces tragiques événements ils ont tenus à manifester leur solidarité par des messages de solidarité avec la France et sont inquiétés de la situation de ceux d'entre-nous qu'ils savaient en voyage à la capitale ou qui y ont des proches. Thank you ! 
actualité Culles les roches actualité Culles les roches
Pendant 15 jours le village a été traversé par d'énormes chargements de troncs.
On peut s'inquiéter de l'effet sur la route de la forêt qui vient d'être refaite et les trottoirs... Cependant ce n'est pas le poids qui a causé les premiers dégâts mais la longueur du chargement : Le passage d'un convoi a provoqué la chute d'une partie du mur des Ayrton !
actualité Culles les roches actualité Culles les roches
 Dans le bas du village, une nouvelle maison va être construite.           Les roseaux de la nouvelle lagune ont été plantés.           

Une cérémonie du 11 novembre sous le signe de la paix
L'année dernière, la commémoration du 11 novembre marquant le centenaire de ce terrible conflit avait été notamment marquée par la réalisation d'une exposition par les jeunes et leur participation à la cérémonie. Cette année encore, le maire a exprimé le souhait que les enfants du village soient porteurs d’un message de paix comme ils l’avaient fait en 2014.
Michel Duchamp et Michel Bouchacourt ont réuni une petite équipe composée de Corinne Jusselin, Véronique Bruneau, Fredy Pernin, Andrée Karpoff et Michèle Petitet. 

L’équipe a proposé à tous les enfants du village de se retrouver le lundi 19 octobre à la mairie. Les jeunes présents : Marine, Cyriac, Lison, Garance, Etienne, Léonie et Anouk, sa cousine, partagés en deux groupes, ont réussi à créer les paroles d’un chant en faveur de la paix. Ils ont également trouvé une musique du chanteur Stromae qui leur convenait. Quant à celles qui étaient moins inspirées par l’écriture, elles ont décoré magnifiquement les 4 lettres du mot PAIX. 
Puis le groupe s’est partagé la lecture d’un poème qui opposait la paix et la guerre. 
Au cours de la deuxième répétition Anna a rejoint le groupe.
Corinne Jusselin et Véronique Bruneau ont géré les répétitions du chant et de la lecture du poème.
Lors de la cérémonie à laquelle plus de 50 personnes ont participé avec émotion, et ensuite au caveau pour partager le pot de l'amitié, le résultat a été très réussi et apprécié.
Michèle Petitet                      
La chanson des jeunes :
  
RENDEZ-VOUS AVEC LA PAIX

culles les roches

 (sur l'air de Tous les mêmes - Stromae)
Toutes les guerres, toutes les mêmes 
Si inutiles 
Que d' l'horreur, que d' la douleur 
C'est plus possible 

Dans les tranchées, c'est la misère 
Trop d' morts sur Terre 
Pauvres hommes, vous faites la guerre 
A quoi ça sert 

Rendez-vous, rendez-vous 
Avec tous les peuples frères 
Rendez-vous, rendez-vous 
Déclarons la paix sur Terre 
Rangez vos armes, séchez vos larmes 
Dit l'oiseau blanc 
Humbles hommes chantons la paix 
Je vous la donne 

Fuyons la guerre, clamons la paix 
Fraternité 
Que du bonheur, que d' l'amitié 
La liberté 

Rendez-vous, rendez-vous 
Avec tous les peuples frères 
Rendez-vous, rendez-vous 
Déclarons la paix sur Terre
Discours prononcé par le Maire :

maire culles les roches
On ne peut célébrer aucune guerre ; on ne peut célébrer aucune tragédie humaine ou sociale…
Célébrer, c’est se réjouir, se féliciter… C’est exprimer collectivement la joie partagée d’un moment heureux d’un moment dont nous sommes fiers….
Mais commémorer, c’est se rappeler…
Rappeler le souvenir de l’épreuve endurée par la société française, la société allemande, celles des pays alliés…
Rappeler le souvenir des 10 millions d’hommes, jeunes, morts dans les conditions horribles que l’on a peine à imaginer…
Rappeler les morts et les martyrs de la deuxième guerre mondiale, des guerres d’Indochine ou d’Algérie.

Cette commémoration n’est pas un acte d’adhésion à un roman national glorifiant l’absurde violence des guerres passées…. 
Cette commémoration est pour nous tous l’occasion d’un temps de réflexion critique sur notre passé…
Il s’agit bien de comprendre aujourd'hui pourquoi de telles tragédies ont pu avoir lieu…
Il nous revient en effet, à présent,  de réfléchir et d’agir, pour que plus jamais ces catastrophes ne puissent avoir lieu…

« Plus jamais ça »…tel fut le cri des rescapés de la Guerre mondiale de 14-18.
« Plus jamais  ça »  fût repris dès 1945 par celles et ceux qui vécurent les violences et les drames de la guerre contre le nazisme.
Les uns créèrent la Société des Nations. Les autres inventèrent l’ONU.
Nos prédécesseurs ont construit l’Europe dont nous sommes à présent les héritiers.
Autant d’institutions et d’engagements dont la vocation principale reste le maintien de la concorde et  de la paix entre les nations ! 

Et pourtant, il y a seulement 20 ans, prenait fin la guerre en ex Yougoslavie, plus récemment et près de nous, se déroule le conflit ukrainien, en Libye la guerre est quotidienne, en Syrie, en Irak, en Érythrée, au Sud Soudan, au Yémen, en d’autres pays encore,  la violence fait fuir les populations civiles…

Aujourd'hui, notre responsabilité est importante : nous, citoyens adultes, grands parents, parents, nous devons entretenir et fortifier cette culture de la Paix qui fait la force de notre vie collective et démocratique…
A nous de partager cette conception du monde, cette façon de vivre ensemble, avec les plus jeunes, avec nos enfants… A nous de donner l’exemple dans nos comportements quotidiens, dans notre façon de vivre l’engagement citoyen, au sein même de notre commune.
C’est pourquoi les enfants sont aujourd'hui à nos côtés pour rappeler cette responsabilité et cet engagement en faveur de ce bien que nous partageons et qui reste si précieux : LA PAIX. 
Michel DUCHAMP,  Maire

Botanique
Merci à Andrée Karpoff pour ces trois photos que nous n'avions pas encore publiées.
"Voici quelques fleurs discrètes et communes sur le village de Culles que j'ai photographiées le 27 septembre."
flore - culles-les-roches
De gauche à droite : Séneçon commun (senecio vulgaris) - Plantain lancéolé ( plantago lancelota) et Calament des bois (appelée aussi calament à feuilles de menthe ou sarriette à feuilles de menthe - calamintha menthifoglia).

Histoire(s) : Les paisseaux (3ème épisode)
Depuis la publication de la photo de cet outil, et les réactions qu'elle a suscitées... d'autres contributions (merci Christian !) sont venues compléter ce qu'on savait des paisseaux (voir l'épisode précédent).
On avait compris comment on les arrachait, voici maintenant, trouvé sur un site Internet, l'outil fixé à un sabot qui servait à les planter !
outil fixé à un sabot pour enfoncer les paisseaux
Et une carte postale où on voit le geste du planteur.
paisseaux
Sur la deuxième carte ancienne, c'est l'opération "d'aiguisage" pour les tailler en pointe qui est représentée.
Si ces illustrations vous rappellent des souvenirs... ou ceux d'anciens que vous connaissez, n'hésitez pas à nous en faire part. 
paisseaux   




Le bulletin du Syndicat d'initiative est une mine d'informations, de témoignages, de documents et photos sur le "temps jadis".

Si ces sujets vous intéressent, le bulletin édité en juillet pour les 50 ans de l'association comporte un index de tous les articles et photos publiés dans la soixantaine de numéros déjà édités.

Pour se procurer un exemplaire ou d'anciens numéros, contactez-nous !



Photos du mois ( Vous aussi, envoyez-nous une photo !)
 Une fin d'après-midi en novembre. Un arbre que j'aime particulièrement. (Andrée Karpoff)
paysage culles les roches Andrée Karpoff

Avant-Après
De très nombreuses cartes postales éditées il y a une centaine d'années permettent de voir le village tel qu'il était à l'époque.
C'est intéressant de comparer en essayant de reprendre une photo avec le même cadrage même si ce n'est pas évident car les objectifs sont différents. Pour poursuivre cette série que vous êtes invités à continuer et  qui compte déjà 7 photos, voici...
#8 - Vers la Bruyère la "maison Comacle"
la Bruyère - Maison Comacle

Rendez-vous en décembre pour :
■ Voter aux élections régionales
Premier tour : Dimanche 6 décembre
Deuxième tour : dimanche 13 décembre
En cas d'absence, il est encore temps de donner une procuration

■ Participer à l'arbre de Noël de l'association Culture et Traditions

Dimanche 13 décembre 2015 à 15h.
Après le spectacle (chant, sketchs, danse, musique, etc...) proposé par les jeunes, le père Noël apportera des cadeaux à tous les enfants du village nés en 2003 et après (soit 31 enfants)

■ Samedi 19 décembre 2015 : Début des vacances scolaires de Noël !

ET TOUJOURS...
L'actu en photo (c'est par ici !)    /  De nouvelles dates dans l'AGENDA 

FacebookEn attendant la prochaine édition abonnez-vous à notre Lettre d'information en cliquant ici 
et rendez-vous sur la page Facebook "Culles-les-roches" qui est régulièrement alimentée. 
A découvrir , "liker" et "partager" à cette adresse : www.facebook.com/culleslesroches

■ Le mois dernier il était indiqué que les articles publiés à la Une seraient archivés dans leurs rubriques respectives. Le temps a manqué pour le faire. En attendant, vous pouvez les retrouver dans l'archive de Novembre. 

Ce site ne se fera pas sans vous. Utilisez le lien Contact dans le menu de gauche pour nous envoyer un message, des photos, nous faire part de vos remarques, suggestions, envies, signaler une erreur... ou demander à participer à l'équipe de rédaction.

Archives de la page d'accueil :
2015 : Décembre - Novembre - Octobre - Septembre - Août - Juillet - Juin - Mai - Avril - Mars - Février -  Janvier

Pour consulter le site officiel de la commune  : www.culles-les-roches.fr