LE LIVRE‎ > ‎

statistiquement mort

Statistiquement mort, étonnamment vivant

 

Dix ans de cancer du côlon, en quatre attaques, six opérations, deux radiothérapies, deux chimiothérapies. Quatre fois déclaré foutu ou presque, toujours là… Au début en 2001, ma chance de survie à cinq ans était de 20 % ; en 2003 avec la seconde attaque, le pronostic est devenu franchement pessimiste ; en 2004 avec la troisième attaque, on m’a dit pudiquement : « Les chances sont faibles. » En 2009, on m’a dit franchement que j’étais foutu. Statistiquement, je devrais être mort depuis un bon moment ! J’attends la suite avec sérénité, quelle qu’elle soit.

J’ai utilisé largement les médecines alternatives : gui, produits Beljanski, produits Solomidès, les trois acides de Le Foll, champignons, plantes africaines, huile de foie de requin ou de chimère, appareil de Lakhowsky, Reiki, magnétiseur, guérisseurs indiens, sophrologie, groupes de prière, psycho-neuro-immunologie… J’ai été constamment guidé par des médecins.

Je suis tout à fait convaincu que sans ces médecines complémentaires, je ne serais plus de ce monde. Et sans la médecine officielle, point d’appui fondamental, je ne serais pas là non plus…

Si je devais tout reprendre depuis le début, je ferais encore appel à la médecine officielle et à la médecine alternative. Avec les appuis fondamentaux de la force du mental, d’une alimentation saine et du soutien familial et des amis, on multiplie ses chances par l’addition des deux médecines…

Comments