Les jeux sérieux

Business Game    Simuland      Ma cyber entreprise

Le principe de SIMULAND

Simuland propose plusieurs cadres d'entreprises fictives. Chaque participant s'inscrit et possède les mêmes données économiques de départ au sujet des employés, des machines, de la production, des infrastructures et du marketing.
Chaque login de participant correspond à une entreprise spécifique.
Il faut prendre des décisions dans ces 5 domaines à intervalles réguliers dont le temps dépend du type de jeu choisi (de 5mn à 20 mn).
Après chaque décision, le résultat et la position de l'entreprise par rapport à ses concurrents est communiqué par le jeu.
Un classement par rapport à l'ensemble des joueurs est communiqué à chaque tour ainsi que des données en valeurs et en liquidités.

Ce jeu de simulation peut être exploité soit en milieu fermé, donc dédié à la classe (avec un abonnement) ou ouvert (en même temps que d'autres internautes = gratuit). Sans hésiter nous avons opté pour la deuxième solution, le challenge dépasse le groupe "classe" et les échanges par chat sont très courtois et d'un bon niveau. Pourquoi s'en priver car les joueurs sont des fondus de ce type de jeu de simulation. Du coup, hors murs de la classe, nos élèves continuent à jouer. Enfin, dernier avantage de jouer en milieu "ouvert", les décisions prises ne sont pas caricaturales : une erreur peut quand même permettre de conserver une position car d'autres peuvent être dans la même difficulté.


Deux séances ont été effectuées dans un classe de première année de prépa ECT
    - Première approche du jeu où chaque équipe avance sans stratégie pré-définie et réagit en fonctions des résultats communiqués ;
    - Debriefing off line pour comparer les stratégies 
    - Deuxième approche où l'on se fixe une stratégie en amont et on essaie de la tenir en fonction de l'expérience de la première approche. 
Les stratégies sur lesquelles il est plus évident d'intervenir: la domination par les coûts, de différentiation par le haut (qualité), de pénétration... La réactivité en fonction de la stratégie n'est pas immédiatement perçue car il ne faut pas oublier que d'autres équipes ont pu avoir la même.

Avant de jouer

- Il faut définir une stratégie pédagogique au préalable : soit chacun s'inscrit donc il y a autant de concurrents que de participants ou alors on constitue des groupes avec une connexion par groupe, ce qui favorise la réflexion.
- S'inscrire sur www.simuland.net
- Recevoir le mail de confirmation

- Repérer l'horaire d'une partie qui convient avec un nombre de tours rapides. Il est préférable de choisir un jeu avec des tours rapprochés (5mn). Peu importe la durée de la partie, l'essentiel est de débuter et finir en même temps pour comparer les classements.


- En complément, les joueurs préparent 
        * pour la première séance, chaque groupe prend des notes sur les 5 domaines d'interventions (voir plus haut), pour garder une trace des décisions prises et des conséquences, 
        * pour la deuxième séance, deux documents sont tenus simultanément. Un relevé personnel pour noter les décisions prises et un  document partagé par l'ensemble des groupes pour noter les résultats obtenus en terme de liquidité et de valeur (communiqués à chaque tour par Simuland). 


C'est parti !

Connexion à l'heure prévue et sélection de la partie en cours repérée au préalable.


A chaque tour, il faut prendre des décisions dans les 5 domaines (employés, machines, production, infrastructures, marketing)

- Résultats permet d'avoir la situation de l'entreprise
- Résultats puis classement des joueurs permet d'avoir un panorama du marché

Il est possible d'emprunter, vendre et acheter des machines de catégories différentes, gérer les ressources humaines (salaires, embauches, formation), choisir un budget R&D ...

Jouer en même temps via un vidéo projecteur renforce la motivation des groupes, les classements individuels sont également motivants. 

Retour d'expérience

- Jouer sans analyse ne sert pas à grand chose, après une demi-heure spontanément chaque équipe a ajusté sa stratégie, voire communiquer entre elles pour comparer les choix.
- Des questions précises sont posées sur des choix non fournis par le jeu (placements financiers, remboursements anticipés d'emprunt, influer plus directement sur la R&D...)
-  Il n'est pas facile que les joueurs acceptent d'arrêter une partie en cours, il faut avoir défini clairement les règles de durée avant. Les groupes n'ont pas voulu arrêter au bout d'une heure car ils commençaient à "sentir" les décisions prises. Nous pensons qu'un bon séquencement serait : une partie d'une heure, suivi d'un débriefing pour confronter les stratégies et une autre partie d'une heure ou plus pour une nouvelle mise en pratique au sein d'une autre séance.
- Il vaut mieux découvrir le jeu et les possibilités au fur et à mesure sans présentation au préalable.
- Les équipes préfèrent jouer de manière ouverte avec d'autres joueurs sur la Toile, plutôt que dans un espace dédié (double défi : au sein de la classe et avec d'autres joueurs inconnus, avec qui les équipes ont échangé par chat).
- Le fil rouge de la première séance est sans conteste, l'évolution du classement de chaque groupe, même s'il est peu facile d'en analyser la signification. On peut en effet avoir un résultat en baisse, donc ne pas avoir mis en oeuvre des des choix pertinents, mais dans la mesure où les autres groupes ont pu faire pire, le classement peut voir progressé.
- Pour ces raisons, la deuxième séance est basée sur la conservation à chaque tour et pour chaque groupe de l'état des liquidités et valeurs de leur entreprise. Il s'agit ensuite, non pas d'analyser tous les tours, mais de demander à quelques groupes d'expliquer leurs choix qui ont conduit à un résultat remarquable (voir ci-dessous).



- D'autres tableaux fournis par Simuland peuvent être exploités si un groupe connu est classé (ici deux équipes de prépa sur six sont en tête soit de l'indice de notoriété, soit en qualité).
















En conclusion ce jeu paraît bien adapté en synthèse des notions sur les stratégies d'entreprise, moins probant comme une introduction à ces concepts

Retour de stratégies de la première séance

La première séance s'est déroulée sans indication préalable, un enseignant jouait également via le vidéoprojecteur de la classe, il se borne à répondre aux questions des élèves au fur et à mesure de la découverte du jeu. (1h30 de jeu, un groupe a décroché).

Debriefing de la première séance (18 juin) : d'après chaque groupe, quelques stratégies qui semblent avoir fonctionné

- Dès que l'on a des liquidités, il faut investir rapidement dans le matériel car le retour d'investissement en capacité est plus lent ;
- Diminuer les charges pour investir dans la recherche et développement,
- Gérer les salariés rapidement : bon niveau de formation et augmentation de salaire, le licenciement augmente les charges,
- Déterminer une stratégie claire  : un prix de produit élevé et R&D ou investir dans les machines en s'adaptant au marché,
- Augmentation du taux d'occupation de l'entrepôt (stock) avec augmentation du budget de la publicité
- Difficulté d'investir trop vite et trop tôt,
- Il n'est pas possible d'emprunter trop tard dans les tours du jeu, le nombre d'annuité compte
- Le passage de la production locale vers la régionale est automatique en fonction du volume de la production

Classement final sur 34 joueurs inscrits le 18 juin
6- Karl&Liza ; 7 - Anrantxa ; 9 - Willy ; 10 - Ludovic & David ; 12 - Delphine ; 22 - Mathieu & Cindy ; 27 - Elisa & Kinsey ; 
28 - Luana & Johalann 32 - Stelly  

Retour de stratégies de la deuxième séance

Pour la deuxième séance, les élèves ont suivi une stratégie et tracé leurs décisions et résultats. Vous trouverez ci-dessous le tableau de bord partagé qu'ils ont tenu en temps réel, dans le même temps ils ont noté à titre personnel, les décisions prises. En fin de partie, l'enseignant présente les graphiques d'évolution des liquidités et valeurs de la partie, chaque groupe commente quelques tours qui semblent significatifs (+ ou -).
  


                                                    Evolution des liquidités                                                            Evolution de la valeur                   



Debriefing du 19 juin (constats des élèves)
- Améliorer la publicité permet d'améliorer la demande
- Pour réduire les impôts il faut réduire la production ou augmenter les salaires (donc les charges)
- Intérêt a investir dans la recherche même avec des liquidités négatives pour un meilleur chiffre d'affaire futur
- Prix élevés peuvent être justifiés par un niveau élevé de recherche et développement et de publicité

- Nous avons eu un fort déficit de liquidités dû aux investissement en R&D et publicité
- Nous avons pourtant élevé la valeur de notre entreprise, notre notoriété ainsi que le niveau de R&D
- Nous avons préférés stopper l'investissement dans la pub pour nous relancer, ce qui a entraîné la perte de parts de marché
- Une fois un niveau important de R&D atteint nous avons augmenté les prix
- Un prix à surveiller de près au risque de diminuer la demande
- L'augmentation de ce prix a permis de pallier les liquidités négatives

Classement final le 19 juin sur 34 joueurs
4- Willy & Ryan ; 5- Delphine & Mathieu ; 8- Ludovic & David ; 9- Jérémy & Arantxa ; 10- Liza & Karl ; 22- Stelly ; 23- Joe-Anny ; 31 Elisa & Kinsey (lol)



Comments