Christian Person


Le candidat d'ALTERNATIVE LIBERALE de la 20ème circonscription de Paris 

c'est-à-dire le 19ème arrondissement 

c.person@alternative-liberale.fr

ALTERNATIVE LIBERALE 

Fiscalité, proposition d'E. Fillias

Mes affiches 

Les atouts du candidat libéral

AFP MONDE le dit...

Critique du modèle social français 

Non au nucléaire iranien

Le comité d'AL Paris 19-20ème 

Mes propositions

 Profession de foi

Contre le logement précaire

Travailler moins pour gagner plus !

  25 mai à Paris, rencontre avec les candidats d'AL

Ma lutte contre la corruption

Biographie

 

Remerciements

 

 Oui, je tiens à remercier chaleureusement les électeurs qui m'ont apporté leur suffrage au premier tour de ces élections législatives.

 

Pour nous, libéraux, ni l'UMP, ni le PS, ne sont libéraux. Pour AL, Nicolas Sarkozy incarne la rupture pépère, la continuité tranquille dans l'interventionnisme tous azimuts.

 

Je serais par conséquent bien embarassé de vous suggérer de voter  pour tel ou tel. En effet, la chappe de plomb antilibérale n'épargne personne en France !


Pour nous, membres d'ALTERNATIVE LIBERALE, une longue marche commence. En une année, nous avons réussi à fonder un nouveau parti, le seul héritier de siècles de pensée libérale en France.


Nous sommes aujourd'hui 1200 militants, et 70 comités locaux. Nous avons un site internet de qualité, un Intranet puissant et fédérateur, une plate-forme programme solide et des millions de Français ont entendu au moins une fois notre nom.


Après ce baptême du feu éprouvant pour tous, nous devons d'ores et déjà rassembler nos forces et construire un puissant parti libéral, membre à part entière de l'ELDR (l'association des partis libéraux européens)


Amitiés libérales,


Christian Person

DRH d'Alternative Libérale

c.person@alternative-liberale.fr

 

 

 


 

Ma lutte contre la corruption ! 

 

Merci de taper : "Jean-Christophe Cambadélis sur WIKIPEDIA :"

Affaire de la MNEF 

Mis en examen le 7 juin 2000 pour abus de confiance dans l'affaire de la MNEF, car soupçonné d'avoir bénéficié d'un emploi fictif au sein de la mutuelle étudiante MNEF entre 1991 et 1995, pour lequel il aurait touché 620 500 francs (94 580 euros) d'une filiale de la MNEF, au titre d'une activité permanente de conseil. Le 2 juin2006, reconnu «  coupable de recel d'abus de confiance », il est condamné, à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende, dans l'affaire des emplois fictifs de la MNEF, par la 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Cette peine n'est assortie d'aucune interdiction d'exercer un mandat politique.

 Cambadélis : sur WIKIPEDIA

 

 

Pourquoi je signe la charte ANTICOR !

Contre le virus de la corruption, qui n'est ni de droite ni de gauche mais concerne tous les hommes et femmes susceptibles, du fait de leurs responsabilités politiques, de se laisser tenter.

 

 Jean-Christophe Cambadélis, député sortant de la 20ème circonscription de Paris :

 


Sa cote sur l'Argus Parlementaire 

 

0/20 !!