Lecture Eclair
 
 

LEÇON 1

 

Lorsque l'US AIR FORCE s'est rendu compte qu'on pouvait "lire" et retenir des mots projetés à 1/500e de seconde seulement, l'idée de la lecture éclair a surgi.

 

Et aujourd'hui, des milliers de cadres et de dirigeants l'utilisent.

 

Vous vous posez sans doute des questions du genre :

 

"Comment est-il possible de lire plus vite ?"

 

"Lire plus vite, c'est oublier plus vite?"

 

"Si on lit plus vite est-ce plus difficile de comprendre ?"

 

Nous allons voir ensemble tous ces points.

 

Charles de Gaulle, Robert Kennedy, utilisaient la "lecture éclair".

 

Pourquoi ?

 

- Parce qu'ils avaient besoin de prendre connaissance de milliers d'informations.

 

Aujourd'hui, le savoir a été multiplié par 10.

 

Du coup, la plupart des multinationales forment leurs dirigeants à la lecture éclair, ou lecture rapide.

 

En fait, lorsque vous lisez normalement, votre cerveau s'ennuie, et vous vous mettez à penser à autre chose.

Cela vous oblige quelquefois à revenir en arrière.

 

La première façon d'accélérer la lecture, c'est d'appréhender d'un bloc PLUS de mots à la fois.

 

Le lecteur moyen bouge 9 fois les yeux pour lire une ligne.

 

En vous entraînant vous pourrez facilement lire une ligne en ne bougeant les yeux que 2 fois, et même qu'une, au bout de quelques semaines de pratique !

 

Vous pouvez, par cette technique, réduire le travail de vos yeux à un tiers de la normale sans affecter la perception des informations, et en vous fatigant moins.

 

Pour y arriver, vous devez avant tout développer votre "vue périphérique", c'est-à-dire perdre l'habitude de lire mot à mot, mais embrasser du regard d'un coup un groupe de mots.

 

Un en-fant lit syl-labe par syl-labe. Un adulte lit mot par mot. Un lecteur éclair lit ligne par ligne.

 

Et vous?

 

Dans les 24 heures qui viennent observez vos habitudes de lecture.

 

Nous verrons bientôt comment améliorer cette vue, qu'on nomme l'EMPAN.

 

LEÇON 2

 

Comme je vous le disais dans

mon mail précédent, la meilleure

façon de lire plus vite (et la

plus facile, aussi), c'est de

développer votre "vue

périphérique". Donc de ne plus

voir qu'un ou deux mots d'un coup

mais plusieurs, voire toute une

ligne.

 

Voici donc un exercice pour

apprendre à le faire.

 

Pour commencer prenez un texte

et tirez deux traits verticaux

(de haut en bas) qui séparent les

pages en trois colonnes égales.

 

Pour apprendre à lire plus

vite, vous ne devez pas poser

votre regard sur le premier mot,

mais sur le groupe de mots qui se

trouve avant le premier trait

vertical.

 

Puis bougez les yeux de manière

à voir le groupe de mots de la

deuxième colonne, puis celui de

la troisième.

 

Vous lirez ainsi la ligne en 3

étapes ou en bougeant 3 fois les

yeux.

 

Si c'est trop d'un coup,

essayez d'abord avec 3 traits

verticaux et 4 étapes.

 

Quand vous serez à l'aise avec

ces 3 étapes, vous pourrez passer

à la phase suivante.

 

Avez-vous remarqué comme il est

possible de lire plusieurs mots

d'un coup?

 

Passons maintenant à la suite,

qui est la lecture de la ligne en

2 étapes.

 

Pour cela, vous partagez votre

feuille en 2 à l'aide d'un seul

trait vertical.

 

Ainsi vous ne ferez bouger vos

yeux que 2 fois seulement. Une

fois à gauche de la ligne, et une

fois à droite.

 

Il existe d'autres techniques

et d'autres outils, surtout pour

arriver à un résultat encore plus

flagrant, en 10 fois moins de

temps...

 

Je vous en parlerai un peu plus

tard, mais auparavant, voyons

pourquoi l'augmentation de votre

vitesse de lecture va vous

permettre de mieux assimiler ce

que vous lisez.

 

En effet, quand on pose la

question aux gens à propos de la

lecture rapide, la majorité pense

que lire plus vite = comprendre

moins bien !

 

Et pourtant, rien n'est plus

faux ! Bien au contraire : plus

on lit rapidement, et mieux on

comprend ce qu'on lit !

 

Cela semble paradoxal, et

pourtant, en y réfléchissant

bien, c'est on ne peut plus

logique :

 

En lisant plus vite, vous

nourrissez votre cerveau à sa

vitesse de prédilection !

 

Car -le saviez-vous ?- votre

cerveau pense à une vitesse

incroyable ! Bien plus rapide que

la plus rapide de vos actions !

 

Prenons un exemple : Regardez

votre montre, notez l'heure

exacte à la seconde prêt, puis

fermez les yeux.

 

Ensuite, suivez dans votre

esprit le trajet que vous faites

chaque matin quand vous allez au

travail, en partant de chez vous.

 

Suivez la route dans votre

tête, jusqu'au lieu de votre

travail.

 

Une fois arrivé, ouvrez les

yeux, et regardez en combien de

temps vous avez fait ce trajet

dans votre tête...

 

10 secondes ?

20 secondes ?

30 secondes ?

 

Quel que soit le temps, on est

bien loin des 30 minutes à Une

heure que vous faites chaque

matin, non ?

 

Eh oui, c'est ainsi : VOTRE

PENSÉE VA BIEN PLUS VITE que ce

que vous faites réellement.

 

Maintenant, revenons à la

lecture...

 

Lorsque vous lisez chaque mot

un à un, ou deux par deux, votre

cerveau, lui, va beaucoup plus

vite, et vous envoie tout un tas

de pensées qui vous distraient et

qui vous font perdre le fil de

votre lecture !

 

Résultat : Vous ne comprenez

plus ce que vous lisez, et vous

êtes obligé de revenir en

arrière...

 

Alors qu'en lisant plus vite,

en englobant les mots et en

augmentant votre vitesse de

lecture, vous vous rapprochez de

plus en plus de la vitesse de

votre pensée.

 

Vous êtes ainsi beaucoup moins

distrait lorsque vous lisez, et

les données s'inscrivent donc

beaucoup mieux dans votre tête !

 

C'est comme si votre cerveau

trouvait ENFIN quelqu'un capable

de lui parler à la vitesse où il

comprend VRAIMENT les choses !

 

Vous avez donc tout intérêt à

augmenter radicalement votre

vitesse de lecture, car non

content de gagner un temps fou,

vous assimilerez les informations

d'une meilleure manière.

 

Dans la leçon suivante, nous

allons nous rapprocher encore

plus de la "vitesse de croisière"

des supers lecteurs à l'aide de 2

nouveaux exercices.

 

Nous vous expliquerons

également pourquoi, grâce à la

lecture rapide, vous allez

pouvoir retenir bien plus

facilement ce que vous lisez, ce

qui peut vous permettre -assez

étrangement, d'ailleurs-

d'accroître vos revenus annuels

dans une mesure que vous

n'imaginez même pas.

 

PS : Il existe des tonnes

d'histoires vraies qui montrent à

quel point la lecture rapide peut

être lucrative pour qui sait s'en

servir ! Je vous en raconterai

quelques unes dans la leçon

suivante...

 

LEÇON 3

 

Voici la 3ème leçon, où vous

allez apprendre pourquoi le fait

de lire plus vite vous permet non

seulement de RETENIR beaucoup

mieux ce que vous lisez, mais en

plus, vous donne une meilleure

mémoire.

 

Nous avons vu dernièrement que

le cerveau a une soif avide

d'informations.

 

Ainsi, lorsque vous lui donnez

"à manger" rapidement en lisant

un texte à vive allure, vous

embrassez mieux la pensée de

l'auteur...

 

Votre cerveau fait plus vite

les liens avec ce que vous avez

déjà lu, et chaque nouvelle

lecture vous rajoute de nouvelles

références dans la tête.

 

Plus on lit vite, plus on

emmagasine d'infos, et plus les

nouvelles peuvent s'accrocher aux

anciennes.

 

Ce qui est nouveau est plus

difficile et plus long à

comprendre sauf si on a déjà des

références dans sa tête.

 

Un exemple ? OK...

 

Imaginons que vous lisiez un

article dans un de vos magazines

préférés, qui vous parle "de la

facilité qu'ont certaines

personnes à répondre du tac au

tac à leurs interlocuteurs."

 

L'auteur de l'article vous dit

cela et vous explique de manière

assez scientifique que "c'est à

cause de la vitesse assez

particulière de leur pensée."

 

Vous qui avez lu mon dernier

mail, le terme "pensée" employé

dans ce contexte vous branche

instantanément sur l'expérience

amusante que nous avions fait

ensemble il y a quelques jours,

au sujet du trajet

maison/boulot...

 

Donc, vous SAVEZ déjà que la

pensée va très vite... Votre

cerveau a fait le lien

instantanément.

 

Aussi, lorsque vous allez lire

la suite de l'article en

question, où l'auteur vous

explique

que "ces personnes ont une

imagination vraiment importante,

qui leur permet d'aller chercher

très vite l'information dont

elles ont besoin dans le coin de

leur cerveau", vous comprenez

cela instantanément, sans avoir à

le lire 2 fois...

 

Votre cerveau a fait un lien

direct avec ce que vous avez lu

et retenu précédemment. Vous

comprenez ce que vous lisez

maintenant bien plus vite.

 

En entraînant votre cerveau à

faire cela chaque jour, vous

augmentez peu à peu votre vitesse

de lecture.

 

Les informations que vous

stockez deviennent plus

nombreuses. Vous avez beaucoup

plus de "références". Vous

comprenez donc de mieux en mieux

ce que vous lisez.

 

Et tout recommence...

 

C'est un cercle positif sans

fin.

 

Et cela peut accroître

substantiellement vos revenus

annuels si vous savez vous servir

de ce "don" avec imagination :

 

Prenez Donald trump par

exemple. Le géant de l'immobilier

américain.

 

Il ne dort que 4 heures par

nuit.

 

Que fait-il de ce temps

supplémentaire ? Il lit -- alors

que les autres dorment...

 

Résultat : Donald Trump n'est

pas devenu milliardaire par

hasard ! Il est au "courant"

Il tire parti des opportunités,

il nourrit sa créativité avec les

idées des autres.

 

Mais sans parler de célébrités,

il existe aussi des histoires

étonnantes avec des personnes

comme vous ou moi !

 

Par exemple, prenez Arnaud

Beaufils, très opportuniste -et

brillant, de surcroît- qui

décrocha un job au nez et à la

barbe de tous les autres

candidats, en produisant, lors de

son entretien, une synthèse

parfaite de la brochure de

l'entreprise qu'il avait lu,

compris et retenu en quelques

minutes pendant... son séjour

dans la salle d'attente...

 

Citons aussi l'expérience

amusante de Karl Baring, jeune

trader ambitieux, qui arriva à

assimiler l'essentiel d'un

rapport de 700 pages sur une

opération boursière compliquée en

moins d'une heure, et à réaliser

une opération juteuse de plus de

5 millions de dollars dans la

même journée en prenant de

vitesse la quasi totalité des

autres traders. Il reçut une

prime de 50.000 dollars pour sa

prouesse technique.

 

En résumé, oui ! Améliorer sa

vitesse de lecture, c'est quelque

chose !

 

D'ailleurs, si nous passions

maintenant aux exercices ?

 

Ici, vous allez à nouveau,

comme la dernière fois, séparer

votre feuille en deux dans le

sens de la hauteur.

 

Mais cette fois ça, vous

n'allez pas sauter de gauche à

droite avec votre regard.

 

Non ! Vous allez poser vos yeux

exactement sur la ligne tracée,

et vous exercer à lire comme

cela, uniquement avec votre vue

périphérique.

 

Il parait que c'est plus facile

pour les femmes que pour les

hommes; Mais avec de

l'entrainement, ces derniers

arriveront aux mêmes résultats...

 

Voilà. Dans la leçon suivante,

nous vous parlerons de fatigue,

mais surtout, de techniques de

professionnels de la lecture

rapide.

 

Des techniques, en fait, qui

vont vous permettre de lire,

comprendre et retenir un texte à

la vitesse de l'éclair. Employées

par la majorité des grands de ce

monde, vous apprendrez à

discerner le bon, l'intéressant,

dans un océan d'inutile...

 

Là, on attaque du lourd... Vous

allez voir.

 

LEÇON 4

 

Ce que vous lisez doit

déterminer votre vitesse de

lecture.

 

Ne lisez pas de la même façon

un roman, une communication

scientifique ou le journal !

 

Voici plusieurs manières de

lire :

 

-> La lecture orientée

 

Vous "survolez" un texte en ne

portant votre attention que sur

certaines affirmations ou

certains enchaînements. Ainsi

vous n'assimilez que ce qui vaut

la peine pour vous.

 

-> La lecture normale

 

En lisant "normalement" vous

assimilez un texte en détails. Un

roman, par exemple, dont vous

tirez plaisir, peut mériter une

lecture de ce genre. Vous voulez

faire durer le plaisir.

 

-> La lecture intensive

 

Elle est utile pour la lecture

de textes scientifiques,

techniques, juridiques ou

philosophiques.

 

Comment lire ?

 

Curieusement les livres qui

expliquent comment lire pour

mieux tirer partie de nos

lectures sont assez rares.

 

En règle générale, approchez un

livre en commençant par lire la

table des matières. Cela vous

donnera une vue d'ensemble. Vous

repérerez aussi les chapitres à

ne pas manquer. Étudiez aussi la

4ième de couverture, celle qui

explique ce que contient le

livre.

 

Demandez-vous ce que vous

voulez retirer de votre lecture.

Fixez-vous un objectif.

 

Dan Lok, un infopreneur

américain - millionnaire à 26 ans

et adepte de la lecture rapide -

se donne pour objectif de retirer

d'un livre de business 3 idées

applicables à son affaire. 3

idées seulement, et il est

content de sa lecture.

 

Pour les articles, commencez

par lire le chapeau (ce qui est

imprimé en plus gros caractère au

début, juste après le titre), qui

équivaut à l'introduction d'un

livre, car là vous découvrez

"l'intention" de l'auteur. Puis

lisez la conclusion.

 

Cette approche vous permet de

savoir très rapidement si oui ou

non cet article est important

pour vous et quel style de

lecture il mérite par rapport à

votre objectif.

 

Dans la prochaine et dernière

leçon, nous verrons les pièges de

la lecture traditionnelle, dans

lesquels tombent la majorité des

gens, et comment faire pour les

éviter.

 

LEÇON 5

 

Ce qui surprend le plus ceux qui apprennent la Lecture Éclair, c'est combien il est facile de progresser, même si au départ on se croit incapable d'y parvenir.

 

Voici quelques-uns des pièges qui empêchent

votre talent naturel de super-lecteur de

s'épanouir:

 

1. Comme vous avez appris la lecture à haute voix,

 sans que vous le sachiez, vous continuez

 à utiliser de manière imperceptible vos

 cordes vocales en lisant.

 

 Or ce mouvement musculaire va moins vite que

 votre pensée. Il vous ralentit donc.

 

2. Comme vous avez appris à lire mot à mot,

 votre regard se déplace de nombreuses fois

 sur chaque ligne, et cela fatigue vos

 yeux et ralentit aussi votre lecture.

 

3. Je suis sûr que vous ne connaissez pas votre

 temps de fixation. C'est un obstacle majeur

 à la lecture éclair. L'oeil se repose sur

 des sortes d'étapes -- et bien sûr on peut

 changer tout cela.

 

Je vous conseille de lire la présentation

de Lecture Éclair ici :

 

http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=Jh5Ni&m=1mYMhe6WgxOSk1&b=wXoK.3lFwsGazDNoR849LA

 

L'auteur y a fait une petite vidéo pour vous.

 

P.S. 2 cadeaux vous attendent. Regardez

tout particulièrement "Les Secrets de la Mémoire

Photographique Instantanée"...