Cinq siècles d'erreurs !

        Oui, depuis cinq siècles, par défaut de raisonnement, mépris des textes fondateurs, comportement moutonnier, courtisan ou intéressé, la localisation officielle de la bataille de Gergovie est fausse. Après la découverte d'une grande ville gauloise faite par l'équipe archéologique de Matthieu POUX sur le plateau de Corent, il n'y a plus aucune raison d'entretenir cette erreur, ni d'ailleurs de laisser subsister l'hypothèse alternative des "Côtes de Clermont". 

        Aussi ai-je décidé d'écrire un livre pour expliquer en détail où et comment s'est livrée la bataille (mais aussi quels furent vraiment les rapports entre Vercingétorix et César), et de créer ce site pour faire connaître les grandes lignes de cette réalité à tous, le livre abordant bien d'autres aspects. J'espère qu'ainsi un mouvement d'opinion permettra d'offrir enfin une vue cohérente du passé gaulois de l'Auvergne en général, de la région clermontoise en particulier, mais aussi de financer et déclencher les nécessaires fouilles préventives ou de confirmation.

        En feuilletant les pages de ce site, vous comprendrez pourquoi il n'y a plus d'autre possibilité que le plateau de Corent pour la "vraie Gergovie", quels paysages sont ceux de la bataille et quelles preuves archéologiques on peut encore espérer trouver.

Jean BARUCH.


        "Gergovie : fin du mystère" est paru (20 €) aux éditions de la Galipote où il peut être commandé, mais est aussi disponible dans les meilleures librairies, etc.


        Le numéro 121 de "La Galipote" a consacré sa couverture et plusieurs articles à ce livre, fruit de longues années de réflexion et de recherches.
http://galipote.jimdo.com/(Tél. 04 73 68 08 83) 

        Attention :  ce site est souvent modifié, actualisé en fonction des dernières recherches et découvertes, ou des remarques des internautes et des spécialistes.

Revenez donc ici souvent !

     (Dernières modifications : le 11 septembre 2013)


Nota : cliquez sur les images pour les agrandir.




La suite ----->



Une question ? Une objection ? Cliquez ici pour m'envoyer un mail !