~ Signez ces pétitions...

 
Signez la pétition contre de nouvelles éoliennes dans les Corbières maritimes :
 
 

La pétition contre l'implantation de nouvelles éoliennes dans les Corbières

petition

 

 
 
 
Signez la pétition contre le tracé LGV à travers les Corbières :
 

La pétition contre la construction d'une nouvelle ligne TGV dans les Corbières

petition


 
 
 
QUELQUES REACTIONS DES SIGNATAIRES
 
Par Démi
Les éoliennes ne sont pas écolo...
Par christian
Contre ces nouvelles horreurs !
Par jean-louis
Je ne supporte plus l'intensité des feux, désormais rouges et énormes, sur les éoliennes. C'est encore pire. Il parait que c'est un résident allemand qui a obtenu de Vinci le changement des feux à éclat blanc en feux écarlates... Qu'il aille s'occuper des moulins en Rhénanie !
jean-louis Bergé
Par josiane
non à la rétribution des KW produits au-dessus du tarif EDF. Il est inasmissible que notre facture augmente pour des INVESTISSEMENTS PRIVES
Par Elizabeth
Inefficaces et côuteuses les éoliennes industrielles détruisent nos cadres de vie et nos paysages.
Par Ythier
Souvenons-nous de la panne électrique géante du 4 novembre 2006. Quasiment tous les pays d'Europe ont été impactés, en particulier la France avec 5 millions de foyers privés d'électricité . Cet incident majeur avait pour origine une série d'incidents sur le réseau électrique d'Allemagne du Nord dont on sait qu'il est plus densément alimenté en électricité d'origine éolienne (ressource non maîtrisable)...
Cohn Bendit et Nicolas Hulot nous trompent. Ils sont depuis 1968 au service du système marchand totalitaire que nous imposent, à l'échelle mondiale, par les promoteurs du libéralisme financier.
Les défenseurs de l'environnement ont tout à gagner en ne se limitant pas à la déclinaison de ce modèle.
Une façon aussi de redonner un peu de coh&...
Par Josy
L'Aude n'a que le tourisme pour avenir. Pourquoi le détruire ?
Par Colas
Ne laissons pas détruire notre service public par la maffia des ventilateurs!
Non à la baisse de la qualité et à la hausse du coût de l'électricité
Pour un retour principe de « péréquation » de mutualisation entre territoires dans la gestion des services publics.
Rendez nous nos "Etablissements Publics à Caractère Industriel et Commercial" à gestion tripartite (Collectivités Publiques,Personnel, Usagers) hérités du Conseil National de la Résistance.
Retour à un financement obligataire, dans un contexte national et démocratique qui se redonne le pouvoir régalien de "battre monnaie".
Retour au monopole intégré fédérant en réseaux « des hommes au service des hommes ».
Par Gérard
cela détruit la nature et ce paysage des Corbières si beau !
Par Tonio - le 10/02/2011 à 08:36:29    
Il faut savoir terminer une arnaque économique et environnementale.
Par francois - le 10/02/2011 à 08:25:12    
sur terre comme en mer je lutte contre cette imposture qui vient tout dégrader.Président de "La croisée des Vents" adhérent de la FED.
Par jean louis - le 10/02/2011 à 03:23:33    
Eolien une vaste affaire d'argent
Rien ne peut justifier le programme d'implantationd'eoliennes en france sinon un affairisme dementiel qui conduira au suicide energetique de notre pays et a sa perte de competivite.
Les consommateurs vont subir grace a cette erreur strategique des hausses des tarifs de l'electricite qui depassera 40%

Par Jutta
Nous sommes à vos côtés! Assez de cette folie de détruire le monde avec des éoliennes industrielles et ainsi de détruire la santé, la paix sociale, la biodiversité, les paysages et les valeurs des propriétés des résidents dans les pays rurale! Un désastre écologique, économique et sociale!
Bon courage! Une residente du nord de l'Allemagne où les éoliennes industrielles ont détruites les regiones depuis des décennies.
Par marie-françoise
Tenez bon. Battez-vous. Votre combat est juste et nous sommes des milliers dans le monde à partager les arguments que vous développer.
MF de Bretagne
Par Philippe
L'éolien industriel n'est pas (et ne sera jamais) dans le bon ordre de grandeur pour contribuer significativement à nos enjeux énergétiques et environnementaux.
Plus grave, c'est une dépense inutile d'argent public et d'espaces naturels pour de bien faibles contreparties :
L'urgence est de localiser de véritables moyens financiers et techniques sur les économies d'énergie en particulier dans le transport et l'habitat.