Evènements‎ > ‎

Courrier du bureau du CQ à la Maire du 14ème à propos des projets de voirie de Pernety

publié le 22 mai 2017 à 12:00 par C.Q. Pernety   [ mis à jour : 22 mai 2017 à 12:00 ]
Résultat de recherche d'images pour "image courrier"
Objet : Projet de requalification de la rue du Château : Position du Conseil de Quartier Pernety


Madame la Maire, Madame l’adjointe à la maire en charge de la voirie, des déplacements et de la propreté

Depuis plusieurs années, les membres du Conseil de Quartier Pernety alertent et témoignent des difficultés de circulation et de la dangerosité de la rue du Château, notamment pour le tronçon Place Moro-Giafferi - Avenue du Maine. Dans ce contexte, et après plusieurs réunions portant sur le réaménagement de cette rue, la commission Transport-Voirie du Conseil de Quartier a consulté, les 1er et 8 octobre 2016, les habitants, commerçants, artisans à ce sujet. Cette démarche a été engagée avec le soutien de l'association Les Amis de la Place Moro-Giafferi.


Dans le souci de faire vivre la participation citoyenne, une synthèse des propositions recueillies vous a été adressée par courrier en date du 30 Novembre 2016. Nous attendions donc, à l'instar de la véritable concertation menée dans le cadre du projet de la coulée verte, que ces éléments soient considérés et pris en compte. Toutefois nous constatons aujourd'hui, au regard des éléments transmis lors de la réunion du 24 Avril 2017, que cela n'est pas le cas, qu’il ne nous est pas apporté de justification des choix autres arbitrés, et nous conduit à nous interroger sur l'intérêt de mener ces moments de consultation et sur l'enjeu de la participation.

Nous souhaitons à présent vous faire part de nos remarques faisant suites à la réunion du 24 Avril 2017, en présence de représentants de la mairie (Sylvie Lekin, Thomas Charrier, Vincent Malin, Adeline Lemarchand, Gilles Belloteau) et des habitants (Michel Perrot, Hervé Jacob, Michèle Weber,Simone Bigorgne, Jean Marcheras).
En effet, nous notons que l’élargissement notable des trottoirs qui est prévu va faciliter grandement la circulation des piétons mais les propositions faites suscitent un certain nombre de commentaires.

Requalification de la rue du Château entre la place Moro-Giafferi et l’avenue du Maine :
 > La disparition des places de stationnement n’est pas compensée, comme demandé, par l’ouverture de parkings accessibles aux riverains et autres utilisateurs (quid de la demande de création de parking public dans les immeubles des bailleurs sociaux de la rue Didot et de la rue de l’Eure). Il semble que les bailleurs concernés n'aient pas même été consultés pour évaluer la faisabilité de cette proposition.
> La plantation proposée d’un arbre devant le 178 rue du château va gêner le passage des piétons, obscurcir les appartements de cette rue étroite et apporter un surcoût inutile à l’opération.

Mise en place du plan vélo rue Didot 
> La disparition du stationnement, du côté gauche, sur toute la longueur de la rue va amplifier largement le problème du manque de places. La nécessité de l’ouverture de places de parking apparait être un prérequis à la mise en oeuvre de l’opération.

Inversion du sens de circulation des portions de la rue du Château et de la rue Pernety entre les rues de l’Ouest et Raymond Losserand :
Cette mesure aurait pour but de faciliter la vie des riverains de la partie rénovée de la rue du Château en diminuant le flux de circulation. Pour rejoindre la partie Est de la rue du Château les véhicules venant de la place de Catalogne devront suivre le circuit rue du Château, de l’Ouest, Pernety, Raymond Losserand, Château. Les habitants et utilisateurs des parkings privés des tronçons de rue « inversées » seront engagés dans le même circuit auquel on pourrait donner le nom de « circuit Raymond Devos ».

Les effets pernicieux de la création de ce « circuit Raymond Devos » sont nombreux:
> Augmentation du temps de circulation automobile et donc de la pollution. 
> Création de « points noirs » aux quatre carrefours dans lesquels les véhicules devront manœuvrer (Château/Ouest, Ouest/Pernety, Pernety/Losserand, Losserand/Château). Le problème sera aggravé par les nombreux camions de livraison (Diagonal, Carrefour, Franprix et commerces de proximité) qui devront réussir à tourner dans cet itinéraire complexe et étroit. 
> Augmentation du flux de circulation qui se ressentira particulièrement dans les tronçons concernés des rues de l’Ouest et Raymond Losserand. 
> L’impact sur la sécurité de l’école 69 rue de l’Ouest est notable.

Nous doutons de l'impact positif de cette opération sur la qualité de vie des riverains.

Enfin, pour éviter d’emprunter ce circuit surréaliste, un certain nombre des automobilistes qui veulent rejoindre la partie Est de l’avenue du Maine à partir de la place de Catalogne pourront être tentés de ne plus prendre la rue du Château mais la rue Jean Zay.
Comment alors, traiter l’afflux de circulation devant l’école dont les abords sont déjà dangereux, les bouchons au niveau du carrefour Jean Zay / Maine et comment éviter le blocage de l’avenue du Maine qui sera déjà notablement impactée par les travaux de l’avenue du Général Leclerc ?

Nous souhaitons que l'ensemble des propositions d'inversion des sens de circulation soient revues.
Nous souhaitons que la question du stationnement, particulièrement critique, soit prise en compte. Nous souhaitons que le Conseil de Quartier Pernety soit associé à l'ensemble de ces réflexions et que, à tout le moins, lui soient expliqués les arbitrages qui n’iraient pas dans le sens des attentes exprimées par les habitants du quartier dans le cadre de la concertation citoyenne organisée par le Conseil.
Nous vous remercions par avance de la considération que vous accorderez à ces éléments et nous vous assurons, Madame la Maire, Madame l’adjointe à la Maire, de nos sentiments les meilleurs.



Le bureau du Conseil de Quartier Pernety.



Texte du courrier - téléchargeable en pdf sur cette page, envoyé le 20 mai
Ċ
C.Q. Pernety,
22 mai 2017 à 12:00