Accueil

LE PRE-PROGRAMME EST DISPONIBLE DANS LA RUBRIQUE "PROGRAMME"
LE BULLETIN D'INSCRIPTION DANS LA RUBRIQUE "INSCRIPTION"


Cette deuxième  conférence III - Intercompréhension de l'intraspécifique à l'interspécifique se situe dans le prolongement de la conférence de novembre 2011 dont les actes ont été publiés dans l'ouvrage 

disponible sur le site de l'EME

L’objectif de ce congrès est de prolonger les travaux entrepris en 2011 par une communauté pluridisciplinaire autour des paramètres et des concepts qui construisent l’intercompréhension dans son sens le plus large. Dans cette édition, nous souhaitons explorer, tant dans les relations intra qu’interspécifiques, le rôle joué par les déterminations suivantes : la présence, le temps, le contexte, les rituels, la redondance, l’acceptable et le refusable… Nous ouvrons le champ de nos observations et analyses  aux postures, aux mimiques, aux phénomènes vocaux, aux émotions… et cela autour des trois entités que sont l'homme, l'animal et la machine.  Dans cette nouvelle édition 2013 nous souhaitons particulièrement étudier la notion de dépendance ou d’engagement communicationnel entre les entités en situation d’intercompréhension ainsi que la mesure de cette intercompréhension.

 

Cette étude doit permettre, en s’appuyant sur la connaissance d’aujourd’hui, d’anticiper la mutation que va apporter la pénétration de la technologie dans le contexte social. En effet, le passage du matériel offrant un service à des dispositifs capables de raisonner, classifier, interpréter et d’agir transforme les modes de communication, la vie intime et sociale des personnes. Ces nouveaux « acteurs sociaux » seront-ils des extensions propres à chaque individu ou des entités ayant leurs propres identités, avec lesquels nous entretiendrons des relations et avec lesquels le problème de l’intercompréhension se posera? Quel modèle de développement de société qui inclut l’arrivée progressive de nouveaux dispositifs comme les robots pouvons-nous imaginer?

 

D’un point de vue méthodologique, ce congrès entend donner toute sa place à la diversité des approches disciplinaires. Le partage de connaissances et d'expériences entre chercheurs contribuera à questionner les pratiques expérimentales et à chercher des éclairages innovants dans le domaine des sciences humaines et sociales.