Q&R

Pourquoi Google organise ce concours ?


Google traite chaque jour de très importants volumes de données. Ces données peuvent nous apprendre beaucoup sur notre société, ses habitudes, ses opinions, son actualité. Google souhaite mettre à disposition des citoyens l’information que pourraient contenir ses données pour nourrir le traitement de la campagne présidentielle française de 2012.


Quel est le but du concours ?


Pour participer, il faut concevoir et réaliser une application web qui utilise des données de Google ou de Twitter pour proposer un nouvel éclairage sur la campagne présidentielle 2012. L’application doit s’adresser à un public citoyen le plus large possible. Les meilleures applications seront intégrées à l’onglet « Tendances » de la Chaîne dédiée aux élections présidentielles sur YouTube. Aujourd'hui cet onglet accueille un exemple très basique de visualisation de données de YouTube. L'application proposée par les participants est destinée à remplacer cet exemple par une interface de visualisation de données meilleure.


Quels sont les critères d’admissibilité des applications soumises par les participants ?

La durée du concours est de sept semaines, du 20 octobre au 7 décembre 2011.

L’application doit :

  • Etre une application interactive
  • Utiliser a minima un jeu de données (API ou dataset figé) provenant de Google ou de Twitter. Nous en proposons quelques uns sur ce site, mais il ne s’agit que d’exemples parmi toutes les données disponibles auprès des différents produits de Google.
  • Eclairer de façon perspicace et originale la campagne présidentielle 2012
  • Rester en ligne et pertinente jusqu’à la fin de l’élection présidentielle 2012
  • Etre au format 960 x 785 pixels maximum
  • Etre en langue française


Qu’est-ce qu’une bonne application ?


Une bonne application doit être bien conçue et bien réalisée, utile, intéressante et originale. Cela implique de mettre en œuvre des bonnes pratiques de datavisualization, de témoigner d’une vraie sensibilité pour le design et d’apporter un soin particulier au traitement de l’information. Une bonne application doit permettre de vivre la campagne présidentielle autrement, par exemple, en portant de nouvelles façon de suivre l’actualité, de représenter des opinions, de nourrir les débats politiques ou d’incarner les choix des citoyens.


Quel doit être le profil des participants ?


Tout participant est libre de constituer une équipe. Une équipe doit être composée de minimum 1 participant et de maximum 4 participants. Les participants doivent être en mesure de réunir, seuls ou en équipe, les compétences nécessaires pour produire une application interactive de qualité, témoigner d’un intérêt pour l’actualité politique française ainsi que d’une sensibilité au design et à l’expérience utilisateur. Les équipes de participants directement liées à une entreprise ou à une organisation sont autorisées.

> S'inscrire


Comment utiliser les données ?


L’application peut utiliser un ou plusieurs jeux de données. L’application peut être branchée sur des API ou sur sa propre base de données. Elle doit utiliser a minima un jeu de données issu des produits Google ou Twitter, mais il n’y  pas de limite dans le nombre de jeux de données mobilisés. Les participants peuvent utiliser des jeux de données supplémentaires en provenance des sources qu’ils souhaitent à l’exception des données et API en provenance de Facebook, ou de données en provenance d’une source illicite.

Les données peuvent être traitées en temps réel, mises à jour automatiquement de façon régulière, ou bien ne jamais être ré-actualisées : le traitement des données doit être le mieux adapté aux objectifs de l’application pour traiter l’information. 

Les jeux de données dans l’onglet « Données » ce site ne sont présentés qu’à titre d’exemple, parce qu’ils sont particulièrement bien adaptés à ce concours, mais il n’est pas obligatoire de les utiliser.

Voir les données présentées comme exemple 


Quel langage de développement faut-il adopter ?

Les participants peuvent utiliser tous les langages de développement qu’ils souhaitent, ainsi que les librairies et frameworks qui leur sembleront appropriés. Néanmoins, le jury accordera une attention particulière à l’accessibilité de l’application au moment de la notation, et à la possibilité pour tous les citoyens de la consulter, quel que soit leur navigateur.


Est-il possible de présenter des applications qui ont déjà été développées avant le concours, pour des fins différentes ? Est-il possible de présenter plusieurs applications ?

Il est possible de présenter des applications développées avant le lancement du concours pourvu qu’elles respectent toutes les règles d’admissibilité énoncées ci-dessus. Les participants doivent pour cela être propriétaires des droits intellectuels sur  l’application soumise.

Une même équipe ou un même participant peuvent présenter plusieurs applications à ce concours.

 

Les participants restent-ils propriétaires de leurs applications ?

Les participants concèdent à Google le droit de reproduction et de diffusion au public de leur application, afin que Google puisse communiquer sur le concours, notamment par le biais de captures d’écran des applications soumises, pendant un an. Les vainqueurs  et finalistes du concours cèdent à Google pendant un délai de un an le droit de reproduire, stocker, exécuter, produire, présenter les applications vainqueurs.

 

Que vont devenir les applications après le concours ?

L'application gagnante et les applications finalistes sélectionnées par le jury seront hébergées par Google et seront intégrées à l’onglet Tendances de la Chaîne dédiée aux élections présidentielles sur YouTube jusqu’à la fin de la campagne présidentielle Française.

La liste des équipes et participants vainqueurs et finalistes sera publiée sur ce site, ainsi qu’une présentation des applications gagnantes et finaliste accompagnées des éléments expliquant le choix du jury.

Les applications qui n’auront pas été retenues par le jury seront présentées sur ce site après la clôture du concours avec un lien vers la page où elles auront été hébergées par leurs auteurs.


Qu’entend-t-on par « datavisualization » ?

La datavisualization consiste à créer des dispositifs visuels et interactifs pour exprimer l’information contenue dans les données.

Voici quelques exemples de projets de datavisualization intéressants à consulter dans le cadre de ce concours. II ne s’agit que d’exemples et non de modèles à répliquer :




 http://www.nytimes.com/interactive/us/politics/2010-twitter-candidates.html/%3Fsrc%3Dmtwt




http://www.zeit.de/datenschutz/malte-spitz-data-retention



http://www.nytimes.com/interactive/2007/12/15/us/politics/DEBATE.html



http://www.usatoday.com/news/washington/presidential-approval-tracker.htm



      http://maps.google.com/intl/en_us/2010election/ratings.html




 http://www.nytimes.com/interactive/2009/01/17/washington/20090117_ADDRESSES.html





 http://hint.fm/seer/

 

 

Que faire si des questions ne trouvent pas de réponse sur le site ?

Poser la question aux organisateurs du concours à l’adresse dataviz2012@gmail.com

Le hashtag twitter #googleviz est dédié à ce concours, il est encouragé de l’utiliser pour communiquer avec les autres participants et avec les organisateurs, pour poser des questions, solliciter un avis, ou rechercher un partenaire pour faire équipe.


Comments