L'impact sur les établissements


 Qu'a apporté le projet Comenius à la vie de nos établissements ?  

                                                                                                      

 

 

LICEUL TEORETIC APÁCZAI CSERE JÁNOS  (CLUJ /ROUMANIE)

 

Dans le cas du lycée APÁCZAI de Cluj on peut dire que le projet a eu un effet tout à fait positif. Tout d’abord, grâce au projet Comenius, l’intérêt des élèves pour l’étude des langues étrangères a augmenté, leur niveau de français s’est visiblement amélioré. Ils ont été motivés par la possibilité de voyager à l’étranger et ils ont participé aux concours de sélection et aux activités du projet.

Ensuite, le projet a renforcé la dimension européenne de notre école. On a mis en place des activités européennes qui ont élargi l’horizon de nos élèves et qui ont dévoilé des informations nouvelles sur la culture de nos partenaires et de l’Europe en général.

Une autre chose importante a été la création d’un club européen dont les membres se réunissent régulièrement pour débattre sur certains problèmes, pour visionner des films, etc.

Le projet a aussi influencé les professeurs en leur donnant l’occasion de faire connaissance avec des pratiques pédagogiques innovantes, de collaborer et d’échanger des idées avec des collègues de toute l’Europe. Il faut souligner aussi le caractère interdisciplinaire de notre projet qui a été beaucoup apprécié par nos élèves.

Dukász Adrienne

Coordinatrice Comenius

 

II LICEUM Ogólnokształcące im. Mikołaja Kopernika (Kędzierzyn-Koźle/Pologne)

http://www.lo2kk.edu.pl/

 

  • Renforcement de l’ouverture européenne, tout particulièrement en direction des pays partenaires.
  • Renforcement de la cohésion d'équipe au sein du personnel éducatif.
  • Renforcement de la place du français et de l’anglais, langues étrangères assurant la communication au sein du projet.
  • Renforcement de l’utilisation des outils informatiques : site internet du projet, présentations Power Point, utilisation du traitement de texte.
  • Renforcement du travail en équipe et développement de compétences transférables à d’autres champs pédagogiques.
  • L’amélioration des aptitudes des élèves dans la recherche d’informations, dans la lecture, l’écriture,..., La responsabilisation des élèves, le développement de l'autonomie, la tolérance, l'ouverture d'esprit. Les élèves ont pu accroître leurs savoirs (linguistiques, culturels), leurs savoir-faire (mettre en œuvre des stratégies pour mener à bien les tâches), mais aussi des savoir-être lors des visites ou de l'accueil des partenaires.
  • Amélioration de l’image de l’établissement dans son environnement social, renforcement de la dynamique d'établissement, le projet a permis de rendre notre offre pédagogique plus attractive.
  • La mise en place de nouvelles pratiques pédagogiques grâce à l’échange entre les partenaires.

                                                                                                            Koryna Warzecha

Coordinatrice Comenius

 

 

COLLEGE JEAN ROSTAND (CASTELJALOUX / FRANCE)

 

 

 

Le renforcement de la dimension européenne de notre établissement est incontestable grâce à ce projet Comenius multilatéral (6 pays ) au départ ce projet multilatéral a été accueilli avec frilosité par l’équipe pédagogique en raison de la délégation d’élèves en nombre restreint par rapport au nombre d’accompagnateurs : il a fallu du temps pour comprendre l’ouverture pédagogique et humaine d’un tel projet , même si notre collège avait un club Europe et était un habitué des échanges de jeunes dans le cadre de projets européens bilatéraux soit avec Budapest soit avec Paterno di Lucania – échanges qui portaient en effet, sur un nombre relativement important d’élèves.

Après 3 ans de rencontre et de partage, les résultats sont là :

  • Création d’une section européenne anglais en classe de 4ème puis en classe de 3ème
  • Développement du Point Europe et de ses ressources : davantage de lisibilité
  • Activités du Club Europe de plus en plus prisées avec un engagement pour les valeurs de l’Europe : L’organisation du concours européen  a été un élément moteur : les collégiens volontaires se sont portés candidats afin d’être sélectionnés pour participer à la rencontre de Riga. Les prestations ont été de grande qualité. Ce concours a permis  de faire découvrir l’Europe, ses institutions et ses pays et a fait appel à la créativité de chacun ; les familles se sont impliquées dans le projet. Ce concours a permis de faire  prendre conscience à chacun de ses connaissances et de ses lacunes, de réfléchir sur  les valeurs européennes, de les mettre en pratique et de les  vivre au quotidien.

Grâce aux divers thèmes abordés, des collègues de différentes disciplines ont été impliqués avec leurs compétences et ont découvert et partagé des méthodes pédagogiques avec leurs partenaires européens. Ils ont aussi découvert sur le terrain la réalité de la diversité de l’Europe. Ce projet leur a permis de devenir partie prenante dans la construction de l’Europe unie et par là même être les meilleurs ambassadeurs auprès de la communauté éducative.

Notre collège est de plus en plus demandé par les familles pour inscrire leurs enfants en raison des activités autour de l’Europe : la lisibilité de la dimension européenne est bien réelle.

 

Françoise lafite

coordinatrice Comenius

 

 

 

ISTITUTO COMPRENSIVO DI SCUOLA DELL’INFANZA PRIMARIA E SECONDARIA DI PRIMO GRADO  (PATERNO DI LUCANIA / ITALIE)

Un projet Comenius véhicule des “savoirs”, bien sûr, donne de l’importance au « savoir faire », mais son cadre d’action privilégié c’est le « savoir être », c’est-à-dire tout ce qui renvoie aux comportements, aux attitudes, aux qualités personnelles. Un projet Comenius apprend à « l’écoute », au « dialogue », à savoir se décentrer, à sortir de son  propre cadre de référence pour comprendre celui qui est différent de nous. "…Comprendre signifie intellectuellement « apprendre ensemble », cum-prehendere, saisir ensemble, saisir le texte, le contexte etc.. la compréhension intellectuelle a besoin de l’explication, la compréhension humaine  dépasse l’explication, elle comporte nécessairement un procès d’empathie, d’indentification et de projection, elle demande ouverture, sympathie, solidarité. La compréhension humaine rend vains l’ethnocentrisme et le sociocentrisme, phénomènes  qui donnent naissance aux xénophobies et au racisme, en refusant à l’étranger la qualité d’humain…."1. Pendant les trois années Comenius les élèves ont appris  l’éthique de la compréhension laquelle est « art de vivre »,  « bien penser », introspection, autocritique, ouverture aux autres, intériorisation de la tolérance (Tolérance dans le sens démocratique du mot : respect des idées des autres). …. On a  fait de nos élèves des « sujets nouveaux » capables de vivre harmonieusement leur propre patrie, leur propre Europe comme citoyens européens, ou citoyens du Monde ou mieux encore on leur a appris à habiter humainement leur propre planète. Et en plus…Le projet a donné un nouvel élan à la langue française qui n’arrive plus, au niveau du territoire national, pour des raisons politiques, à affirmer  son rôle dans la formation linguistique qui doit  être plurilingue et pluriculturelle.

Pacella Rosa Maria

Coordinatrice Comenius

___________________________________________________________________

1- E.Morin, I sette saperi necessari all’educazione del futuro, Raffaello Cortina Editore

 

 

Lycée Marseilleveyre (Marseille/France)

 

 

 

Ce projet Comenius a permis de …

Renforcer la « dimension européenne » inscrite dans le projet d’établissement et a donné une plus grande légitimité à nos projets européens en créant une classe à dimension européenne en 2007/2008, en favorisant des initiatives comme r@ndos-net dont le lycée Marseilleveyre a été le moteur… En développant le site du Cercle Europe. Les équipes de direction ont apporté leur contribution active dans le projet.

 

L’implication des élèves a été dans l’ensemble très positive notamment à l’occasion du concours «  être un citoyen européen ». Ce type d’initiative mérite d’être reconduit. Ce concours organisé pour la sélection de Riga et coordonné par le Lycée Marseilleveyre a été très stimulant, les élèves ont réalisé des productions originales et de qualité, ils ont fait preuve d’autonomie et de responsabilité. Il a permis aussi de donner davantage de sens à la fête de l’Europe que nous organisons depuis 11 ans autour du 9 mai qui représente un temps fort dans la vie de l’établissement et notamment pour ses sections internationales.

 

Ce projet a suscité aussi des initiatives notamment dans le domaine du développement durable avec la possibilité de poursuivre le travail sur l’environnement l’année prochaine dans la perspective de construire un agenda 21.

 

Ce projet a permis aussi de mieux faire connaître les pays d’Europe centrale et orientale (Hongrie, Roumanie, Pologne, Lettonie) de changer les représentations et certains stéréotypes (Voir les témoignages de nos élèves).

 

Ce projet nous aura aidés à nous améliorer dans le domaine des TICE et plus particulièrement sur le plan de la communication :

 

o        Le site du cercle Europe : http://cercle-europe.org/

o        Le blog «  autour du projet Comenius » et un CD sur la rencontre de Marseille qui a été diffusé :

o         http://cercle-europe.blogspot.com/

o        Nous avons été à l’initiative du site :

o    http://comeniusecolesolidaire.googlepages.com/comenius1paged'accueil

 

Dans l’ensemble nous pouvons dire que ce projet aura permis de donner une impulsion nouvelle notamment dans la perspective du projet d’établissement qui doit-être renouvelé cette année et d’un futur projet Comenius qui a été accepté. Nous espérons dans l’avenir pouvoir motiver un plus grand nombre de collègues, créer plus de synergie et faire vivre davantage l’Europe au quotidien et contribuer à mieux préparer nos élèves à étudier et travailler dans un environnement européen.

 

                                                                                                                                            Daniel Micolon

Coordonnateur Comenius

 

 

 

CENTRA HUMANITARA VIDUSSKOLA (RIGA / LETTONIE).

http://www.rchv.lv/index.php?id=1

 

 

 

 

 

L’importance du projet dans notre école est énorme, parce que c’était le premier projet Comenius dans notre école. Quand nous avions commencé nous n’avions aucune idée sur la manière de conduire un projet Comenius. Au commencement c’était très, très difficile ! Pas à pas nous l'avons apprivoisé ! Grâce à nos partenaires (très patients) nous avons réussi et nos élèves, notre administration, nos professeurs, les parents d’élèves ont fini par  comprendre le sens et la nécéssité d’un tel travail. Il fallait  cependant continuer à expliquer pourquoi on doit participer, pourquoi on doit travailler ensemble à l’école autour du projet avec les autres européens et que c’est sérieux ! Notre système d’éducation est en  plein changement il se rapproche des autres systèmes européens. Il y a beaucoup de choses chez nous qu’il faut améliorer,  (maintenant on dit chez nous il faut « reformer ») grâce à ce projet nous avons appris pas mal de choses dans les systèmes éducatifs français, italien, hongrois, roumain, polonais… 

Agnija Kempele

Coordinatrice Comenius

 

 

LEÖVEY KLÁRA GIMNÁZIUM  (BUDAPEST /HONGRIE).

L' Etablissement coordonnateur

 

 

Pour moi il est très difficile de parler de l’impact de notre projet. Pourquoi? Je trouve que les projets européens sont devenus, heureusement, évidents dans un établissement européen qui ne pouvait pas toujours appartenir à l’Europe, c’est-à-dire à l’Europe de l’Ouest. (C’est une question de culture.) Ce que je sens c’est l’ouverture franche vers les valeurs européennes qui est prouvée par plusieurs projets européens, y compris le nouveau projet Comenius pour deux ans et la canditature bilatérale avec la Suéde au Lycée Leövey… Je suis convaincu que la plupart de nos professeurs, élèves, parents sont engagés à renforcer ces valeurs. Je me permets d’attirer votre attention sur quelques activités effectuées chez nous : classes à vocation européenne, réunions consacrés à notre projet pour le corps d’enseignants local et non local (9ème arrondissement de Budapest), expositions (Noël, foire de renaissance, masque, liberté), produits (film-vidéo, présentations), de nos élèves palmarès (site commun, youtube), (évaluation de notre collègue Gabi), etc. Bref: l’impact est très positif. Tenant compte de la situation actuelle politique et économique (nous tombons de plus en plus dans la haine), il est très important d’accentuer par nos activités encore plus les valeurs européennes: solidarité, compréhension, respect de l’autre… Quelques mots subjectifs : J’exprime mes grands remerciements à tous mes amis du projet me faisant croire que le théâtre, atelier de théâtre fut l’un des plus importants.

Horváth Zsolt

Coordonnateur Comenius

 

 

LYCEE APÁCZAI CSERE JÁNOS (Budapest / Hongrie)

 

Notre établissement s’est impliqué dans de nombreux échanges linguistiques avec des pays étrangers dont le but était surtout d’améliorer le niveau de communication de nos élèves en les hébergeant chez des familles d’accueil du pays donné. En général ces voyages étaient très enrichissants sur le plan culturel, historique et pédagogique. Grâce à ces échanges dans les "années 90" nous avons noué des liens avec  le Lycée Marseilleveyre de Marseille et le Collège Jean Rostand de Casteljaloux avec eux nous avons réalisé de nombreuses rencontres bilatérales: beaucoup de rapports amicaux y sont nés parmi les jeunes et parmi les professeurs. On s’ést écrit, on  a gardé le contact d’abord par correspondance, puis par courriel, et un jour, grâce aux changements politiques nous nous sommes retrouvés ensemble dans l’Union Européenne. Notre amitié s’est agrandie et a pris un autre horizon... Nous avons connu d’autres écoles européennes (italienne, lettone, polonaise, transylvanienne) avec qui on a décidé de travailler ensemble.

Pendant ces quelques années nous avons partagés des moments inoubliables élèves et professeurs : Visites de lieux chargés d’histoire, fêtes européennes où la musique et le théâtre étaient au premier plan, ainsi que des cours que nous avons donnés dans des écoles étrangères.

 

Je partage l’idée sur l’efficacité de ce projet avec Agnija, coordinatrice du « Bouquet final » à Riga qui dit que « Ce projet laissera des traces énormes Il a d’abord mis en évidence l’importance des valeurs européennes de tolérance, de démocratie, l’esprit critique, une autre façon d'enseigner où l'on n'apprend pas tout par coeur, mais aussi bien sûr l’importance de la communication dans les langues étrangères ». On espère continuer notre travail dans d’autres projets européens.

 

                                                                                                                                              Anna Parancs

Coordinatrice du Lycée d’Application Apáczai Csere János de Budapest