Les jeux européens

Interactivité théâtrale basée sur l’interculturalité


Cluj, le 2 décembre 2007

D’hiver en hiver en Europe

 

Les jeux européens sont une variation/improvisation sur les vingt mots traduits en français par les élèves de chaque pays et sur les Quatre Saisons de Vivaldi. Ils se composent de trois parties :

Tout est chaos

Entraînements et compétitions

La Forêt Europe.

 

Tout est chaos

 

La première partie donne lieu à une bataille acharnée de boule de neige où la victime est humiliée de plusieurs manières. Les vingts mots suivants remplacent les boules de neige ...

 

  1. respect, 
  2. tolérance, 
  3. sida, 
  4. drogue, 
  5. cigarette, 
  6. alcool,
  7. chaos
  8. frappe
  9. sarcopte
  10. pouilleux
  11. perdu
  12. nigaud
  13. qui sait?
  14. qu’as-tu?
  15. frérot
  16. flippe
  17. crève
  18. enchanté
  19. désenchanté
  20. crache sur……

 

A la fin de cette scène la victime reste toute seule. Tout à coup elle découvre que les boules de neiges pourront devenir des balles et des ballons. Donc elle commence à faire rebondir la balle  et à la passer au public et aux autres qui reviennent sur scène...

 

Entraînements et compétion

 

Dans la deuxième partie les acteurs sont en tenue sportive (nationale) et font du sport accompagné du bruit de  balle qui  rebondissent et des moteurs automobiles (Formule 1)

 

 

Jeux avec des torchons électriques!

 

...allez la Transylvanie

...allez la Roumanie

...allez Kolozsvár

...allez la Lettonie

...allez la Pologne

...allez l’Italie

...allez la France

...allez la Hongrie

 

 

 

La Forêt Europe

 

 

La dernière partie se compose de quatre scènes mimiques

 

 

La première est accompagnée du Concerto n° 1 « La primavera » (Le Printemps) (extrait)

 

Largo
Et sur le pré fleuri et tendre,
Au doux murmure du feuillage et des herbes,
Dort le chevrier, son chien fidèle à ses pieds.

 

Largo
E quindi sul fiorito ameno prato
Al caro mormorio di fronde e piante
Dorme 'l Caprar col fido can a lato

 

La deuxième est accompagnée du Concerto n° 2 « L'estate » (L'Été) (extrait)

 

Jeux avec des parapluies

 

 

 

Presto
Ah, ses craintes n'étaient que trop vraies,
Le ciel tonne et fulmine et la grêle
Coupe les têtes des épis et des tiges.

 

Presto
Ah che pur troppo i Suo timor Son veri
Tuona e fulmina il Ciel e grandioso
Tronca il capo alle Spiche e a' grani alteri.

 

La troisième est accompagnée du Concerto n° 3 « L'autunno » (L'Automne) (extrait)

 

 

Adagio molto
Chacun délaisse chants et danses :
L'air est léger à plaisir,
Et la saison invite
Au plaisir d'un doux sommeil.

 

Adagio molto
Fa ch'ogn'uno tralasci e balli e canti
L' aria che temperata dà piacere,
E la Staggion ch' invita tanti e tanti
D' un dolcissimo Sonno al bel godere.

 

 

 

La quatrième (Concerto n° 4 « L'inverno » (L'Hiver) (extrait)

 

 

Les jeux avec des écharpes 

 

Allegro
Marcher sur la glace, à pas lents,
De peur de tomber, contourner,

Marcher bravement, tomber à terre,
Se relever sur la glace et courir vite
Avant que la glace se rompe et se disloque.

Sentir passer, à travers la porte ferrée,
Sirocco et Borée, et tous les Vents en guerre.
Ainsi est l'hiver, mais, tel qu'il est, il apporte ses joies.

 

Allegro
Caminar Sopra 'l giaccio, e à passo lento
Per timor di cader gersene intenti;

Gir forte Sdruzziolar, cader a terra
Di nuove ir Sopra 'l giaccio e correr forte
Sin ch'il giaccio si rompe, e si disserra;

 

Zsolt