Affiliations

Navigation

    Régions‎ > ‎

    RABAT-SALE-ZEMMOUR-ZAER

     Provinces et Communes                   Sites Web

    Présentation Général

     

    Situation géographique

     

    Découpage Administratif :

     

     

    Population de la Région :

    La population de la région s’élève à 2.366.494 habitants (soit 7,9% de la population totale nationale) dont 2 millions sont urbains (soit 81% de la population totale régionale). C’est donc une région à prédominance urbaine (Recensement 2004).

    Comparée à l’ensemble du pays (42 hab/km² en 2004), la Région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër est densément peuplée (247 hab/km²).

    L’agglomération de Rabat-Salé concentre près de 60% de la population totale régionale sur un espace ne dépassant pas 8% du territoire régional. Cette situation est due aux afflux importants des migrants vers les grandes métropoles où se concentre une bonne partie des activités industrielles et tertiaires. De plus, le taux d'activité de la région est de 48,4%.[1]

     

    Province

     

    Marocains

    Etrangers

    Totaux

    Ménages

    Rabat

    Urbain

    619596

    8336

    627932

    144755

    Rural

    0

    0

    0

    0

    Ensemble

    619596

    8336

    627932

    144755

    Salé

    Urbain

    768683

    817

    769500

    159910

    Rural

    53967

    18

    53985

    8587

    Ensemble

    822650

    835

    823485

    168497

    Skhirat-Temara

    Urbain

    302027

    845

    302872

    64638

    Rural

    90338

    52

    90390

    17182

    Ensemble

    392365

    897

    393262

    81820

    Khemisset

    Urbain

    218899

    119

    219018

    47545

    Rural

    302776

    21

    302797

    55451

    Ensemble

    521675

    140

    521815

    102996

    Total

    Urbain

    1909205

    10117

    1919322

    416848

    Rural

    447081

    91

    447172

    81220

    Ensemble

    2356286

    10208

    2366494

    498068



    Climat :

    La région se distingue par la diversité de ses aspects climatologiques. Trois domaines thermiques peuvent être définis :

    -          un domaine océanique limité à une étroite bande littorale et qu’illustre la région de Rabat. L’influence tempérante de la masse océanique se traduit par des températures moyennes de l’ordre de 12° pour le mois le plus froid et de 23° pour le mois le plus chaud. Les moyennes des températures maxima sont proches de 28° pour les mois de Juillet, Août et Septembre, tandis que les moyennes des températures minima ne descendent pas au-dessous de 7° pour les mois d’hiver.

    -          un domaine semi-continental correspondant aux zones de Tiflet, Rommani et Khémisset. Ici, les températures moyennes sont de l’ordre de 10-11°C pour le mois le plus froid et de 25-27°C pour le mois le plus chaud.

    -          un domaine de moyenne montagne illustré par la zone d’Oulmès. Les températures moyennes du mois le plus chaud sont de 25-26°, celles du mois le plus froid sont comprises entre 7 et 8°C.

    Concernant la pluviométrie en enregistre 500 mm/an dans le bas pays (Rabat-Tiflet-Tiddas) et 528 mm/an pour la moyenne montagne (Oulmès).

    Géomorphologie et géologie :

    La région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër se caractérise par un relief composé de deux plateaux:


    - Le Plateau Central, situé dans sa plus grande partie dans la province de Khémisset, se caractérise par une plaine légèrement inclinée par la puissante couche paléozoïque. Quant aux bas plateaux Zaër, ils se relèvent régulièrement pour atteindre 290m à N’Kheïla, 390m à Had Brachoua et 470m aux environs de Rommani.


    - Le Plateau côtier, large de 10 à 30 km, formé de plaines douces inclinées vers l’Océan. Il est délimité plutôt sur la base des critères administratifs et coïncide avec les limites de l’agglomération de Rabat-Salé et Skhirate-Témara, entre le barrage de Sidi Mohamed Ben Abdellah et le littoral atlantique.

     

    Ressources en eau :

    Des potentialités hydrauliques de grande importance essentiellement concentrées dans la province de Khémisset :

    -          Bassins des oueds Beht, Bouregreg et de ses affluents Tanoubart Grou et Krifla ;

    -          Lacs dont le plus célèbre est le Dait Roumi ;

    -          Deux nappes phréatiques (Maâmoura et Témara) ;

    -          Barrages de Sidi Mohammed Ben Abdellah et El Kanssra ;

    -          11 barrages collinaires.

     

    Végétation :

     

    Les Potentialités Economiques :

     

    v  Habitat et construction :

    v  Commerce :

    v  Industrie :

    v  Secteur des Energies et Mines:

    v  Pêche maritime:

    v  Agriculture et Elevage:

    v  Tourisme

    v  Artisanat :

     

    Infrastructures :

    v  Eau potable

    v  L'électricité

    v  Poste et télécommunications

    v  Infrastructure Sportive

     

    Art, culture et Sport  :

     

    Secteur Social

    v  Enseignement et Formation : [2]

    o   Enseignement :

    §  Enseignement Fondamentale

    Tout d’abord, on note que le taux d’analphabétisme dans la région est dans l’ensemble d’un degré moyen (43,2%), avec des variations intra-régionales appréciables. Excepté la province de Khémisset où le taux atteint 46,8 chez les masculins et 74,7% chez les féminins, les taux dans l’agglomération de Rabat-Salé, se situent entre 16,5 % et 33,2% chez les masculins contre 35,8% et 57,7% chez les féminins (soit des taux largement inférieurs à ceux enregistrés au niveau national, respectivement de 41,4% et 67,4%).

     

    Enseignement Public 2000/2001

     

    Enseignement

    Effectif  des élèves

    Personnel enseignant

    Nbre d’Etablissements

    Nbre de Classes

    primaire

    120073

    8197

    328

    5436

    collégial

    107237

    5236

    97

    2580

    secondaire

    48232

    3589

    56

    1536

     

     

    Le système éducatif dans la région est encourageant, aussi bien au niveau des taux de fréquentations des établissements scolaires qu’en matière d’opportunités d’infrastructure offertes, ce qui a favorisé des taux de scolarisation élevés notamment en milieu urbain. Le plus fort taux est celui enregistré dans la préfecture de Rabat, avec 89,8%, les taux de scolarisation dans les préfectures de Salé et Skhirate-Témara en milieu urbain sont respectivement 80,8% et 85,8%.

    A souligner que le taux de scolarisation en milieu rural à Salé, marque un niveau bas, puisqu’il ne dépasse pas 37,8%. Pour sa part, la province de Khémisset marque un taux de scolarisation de 84% en milieu urbain et 43,3% uniquement en milieu rural.

    Par ailleurs, des variations intra-régionales sont discernables quant aux indicateurs nombre d’élèves inscrits dans le premier cycle fondamental public rapporté au corps enseignants et celui des élèves par rapport au nombre de classes. Ainsi, le ratio élèves/enseignants fait ressortir des différences moins prononcées (27 à Rabat et Khémisset contre plus de 30 à Salé et Skhirate-Témara). Quant au rapport élèves/classes, il est aux alentours de 29 à Rabat et Khémisset contre 32 à 34 à Salé et Skhirate-Témara.

    Au niveau de la disponibilité des locaux on remarque que le taux de roulement atteint son maximum à Khémisset avec 1,98 et son minimum à Rabat avec 1,34.

    Le rôle du secteur privé dans l’enseignement primaire est non négligeable, puisque le taux de fréquentation des élèves dans les établissements privés représente 12% de l’ensemble des inscrits durant l’année scolaire 1997-1998, tous niveaux confondus.

    Quant au secondaire, malgré un taux d’orientation maintenu à hauteur de 40% depuis quelques années, la pression exercée se traduit par une progression continue des élèves inscrits. En effet, les effectifs globaux des élèves ont atteint 42.210 en 1997.

    Corrélativement, le personnel enseignant s’est élevé progressivement. La couverture du corps enseignant rapportée au nombre d’élèves, fait ressortir une relation soutenue dans les Centres Pédagogiques Régionaux et les Ecoles Normales Supérieures.

     

    §  Enseignement Supérieure

    Pour ce qui est de l'enseignement supérieur, qui concourt avec les centres de formation des cadres, à la promotion scientifique et culturelle de l’étudiant et à son évolution progressive vers une meilleure insertion, celui-ci a connu un développement important durant ces dernières années.

    Ainsi, la métropole de Rabat joue un rôle fondamental en matière de culture et de recherche scientifique, elle abrite deux universités pluridisciplinaires (Mohamed V– Agdal et    Mohamed V- Souissi) ainsi que plusieurs instituts supérieurs de diverses spécialités.


    En matière de capacité d’accueil, les établissements concentrent 16,6 % de l’ensemble des effectifs globaux à l’échelle nationale, soit 38.100 étudiants dont 18.000 féminins.

     

    o   Formation professionnelle :

    Le rôle de la formation professionnelle dans le développement et la promotion de la région est non négligeable. Des efforts ont été déployés en vue d’organiser d’une manière plus rationnelle le secteur et d’accroître son efficacité à travers l’amélioration de la qualité de la formation et son adéquation avec les secteurs de l’éducation et de l’emploi.


    En matière de capacité d’accueil, la formation est actuellement assurée grâce à une infrastructure composée de 201 établissements dont 40 à 45% est assurée par le secteur privé.


    La capacité d’accueil de ces établissements est supérieure à 18000 places, marquant un taux d’accroissement annuel moyen de 1,3%.


    De plus, ces établissement proposent 267 branches de formation : la spécialisation avec 920 lauréats par an, la qualification avec 1045 lauréats /an, le technicien avec 1478 lauréats /an et enfin de technicien spécialisé avec 68 lauréats /an.

     

    v  Santé :

    En matière d'infrastructures de base dans le domaine de la santé, la région compte un Centre hospitalier universitaire de grande valeur et 14 hôpitaux publics d’une capacité de 3843 ainsi que 115 établissements sanitaires de base (66 en milieu urbain et 59 en milieu rural).

     En ce qui Concerne l’infrastructure sanitaire privé, la région compte 44 cliniques contenant 703 lits, 32 Cabinet de Rayon X, 62 Laboratoires Médicales, 1118 Cabinets de Consultations, 786 Pharmacies et 445 Chirurgiens Dentistes.

     

    Infrastructures sanitaires Publics

    Province

    E.H

    CSUA

    SCU

    CSCA

    CSC

    DR

    Nombre

    Lits

    Rabat

    8

    3043

    3

    24

    0

    0

    0

    Salé

    3

    453

    0

    21

    2

    0

    2

    Skhirat-Temara

    1

    59

    2

    8

    3

    3

    0

    Khemisset

    3

    288

    0

    8

    12

    20

    7

    Total

    15

    3843

    5

    61

    17

    23

    9

    Source : Site Officiel du Ministère de Santé 

    E.H                 : Etablissement Hospitalier

    CSUA            : Centre de Santé Urbain avec lits pour accouchement

    SCU               :  Centre de Santé Urbain

    CSCA            : Centre de santé Communal avec lits pour accouchement

    CSC               : Centre de santé Communal

    DR                  : Dispensaire Rural

     

    Infrastructures sanitaires Privés

    Province

    C.P.B.L

    C.P.B.N.L

    Cab.

    RX

    Lab. Med.

    Cab. Cons

    Phar. Dépôt

    Chir.

    Dent.

    Nbre

    Lits

    Nbre

    Lits

    Rabat

    27

    409

    2

    55

    26

    48

    821

    263

    305

    Salé

    9

    159

    0

    0

    6

    7

    137

    199

    75

    Skhirat-Temara

    1

    16

    0

    0

    0

    5

    100

    154

    42

    Khemisset

    5

    64

    0

    0

    1

    2

    60

    170

    23

    Total

    42

    648

    2

    55

    32

    62

    1118

    786

    445

    Source : Site Officiel du Ministère de Santé 

    C.P.B.L          : Clinique Privé à but Lucratif

    C.P.B.N.L      : Clinique Privé à but Non Lucratif

    Cab. RX        : Cabinet Rayon X

    Lab. Med.      : Laboratoire Médical

    Cab. Cons.     : Cabinet de Consultation privé

    Phar. Dépôt   : Pharmacie et Dépôt

    Chr. Dent.     : Chirurgie Dentaire

     

    De ces tableaux on peut tirer les principaux indicateurs suivants:

    -          Le nombre d’habitants par établissement de soins de santé de base est de 21225. (Moyenne Nationale = 11826hab/Etab.) ;

    -          Le nombre d’habitants par cabinet de consultation privé est de 2183 (moyenne Nationale = 5127hab/Cab.) ;

    -          Le nombre d’habitants par lit hospitalier est égal à 537 (moyenne Nationale = 905hab/lit) ;

    -          Le nombre d’habitants par médecin est de 651 (moyenne national=1678hab/med) ;

    -          Le nombre d’habitants par chirurgien dentiste est de 5033 (moyenne national= 12159hab/chirg.) ;

    -          Le nombre d’habitants par Pharmacie est de 3105 (moyenne national=4713hab/Phar.) ;

    Atouts et contraintes majeures :

    v  Atouts :

    v  Contraintes majeures:

     

    Références :

    -         Centre d'Etudes et de Recherches Démographiques

    -         Portail Officiel de la région RSZZ

    -         Site Officiel du Ministère de Santé 

    -          Annuaire Statistique du Maroc



    [1] Centre d'Etudes et de Recherches Démographiques

    [2] Portail de la Région de Rabat-Salé-Zammour-Zaer