Les études scientifiques

Les champs électromagnétiques ont sur nos organismes des effets multiples lesquels peuvent être associés également à d’autres causes. Cette spécificité qu’ils partagent avec d’autres pollutions environnementales (les rayonnements ionisants, les pesticides…) ne favorise pas leur reconnaissance et alimente la thèse du déni de risque portée par des scientifiques-mercenaires aux ordres des opérateurs. La progression des connaissances scientifiques au cours des dernières années rend de plus en plus difficile la défense de cette thèse. Les risques se confirment à travers les enquêtes épidémiologiques, la compréhension des mécanismes biologiques en œuvre se précise.