Actualités professionnelles






 Synthèse du SYFMER  sur les protocoles d'accord du Ségur de la santé

Les négociations ont été centrées sur la revalorisation des rémunérationsmême si d'autres axes ont été développés.



Pour les médecins hospitaliers, s'agissant de l'axe valorisation sur les 16 mesures  de revalorisation pour les médecins 
(voir l'état actuel des Statuts – Grille des salaires)

  • Augmentation de l'indemnité d'engagement de service public exclusif (Iespe) à 1.010 euros brut mensuels "pour tous les praticiens éligibles"  
  • Concernant la révision des grilles de rémunération des praticiens hospitaliers (PH) à compter du 1er janvier 2021. La suppression des 3 premiers échelons est confirmée, pour une meilleure rémunération en début de carrière.
  • Le protocole prévoit aussi la création de 3 nouveaux échelons en sommet de grilles dont la durée d'avancement sera de quatre ans. Ils seront dotés des émoluments bruts suivants: le 1er revalorisé de 5.000 € brut annuels, le 2e revalorisé de 5.000 € brut annuels, le 3e revalorisé de 7.000 € brut annuels (somme prévisionnelle en année pleine de 100 millions d’euros).  
  • Dans le cadre de la réforme des retraites, une attention particulière sera portée à la situation des personnels HU (hospitalo-universitaires)
Les internes sont aussi concernés avec des avancées sur la rémunération, mais beaucoup d'incertitudes dans l'attente de mesures surles conditions de travail et de formation

Pour les ESPIC et privés à but lucratif, près de 2 milliards d'euros sont prévus pour les revalorisations du personnel non médical du secteur privé. Pour les médecins des modalités particulières doivent être adaptées à la diversité des statuts et des modèles économiques.
Voir convention collective FEHAP (dernières versions et grilles salariales)
En secteur privé à but lucratif, les médecins sont libéraux ou salariés comme dans les cas des MPR travaillant en secteur SSR

Pour les paramédicaux (180 + 35 euros mensuels de plus) comme pour les médecins, on est bien loin du choc d'attractivité attendu. C'est déjà ça, mais pour nos structures et notamment pour les activités à forte densité de réadaptation, il n'est pas certain qu'on puisse en finir avec le cercle vicieux turn over rapide / suppression de postes budgétés.

Et pour les libéraux il y a franchement de quoi s'inquiéter dans l'attente de négociations conventionnelles voir la dernière lettre d’information du SYFMER.

Il reste de nombreuses questions en suspens, pour beaucoup les questions essentielles, notamment sur la gouvernance, l'intégration et la régulation du système de santé, le développement professionnel et la vie au travail.



Le « Ségur » a pu apparaître à de nombreux observateurs trop centré sur l’hôpital public et les autres acteurs se sont manifestés pour ne pas être oubliés. Ainsi, les ESPIC, les hôpitaux privés à but lucratif, les médecins libéraux généralistes et spécialistes, la mutualité etc. ont exprimé diverses attentes. Si les revalorisations des rémunérations, pas seulement en secteur public, et une autre régulation du capacitaire en lits sont attendus et considérés comme indispensables, l’ensemble des partie prenantes affirme qu’une réforme de l’hôpital ne peut s’envisager sans considérer l’ensemble du système de santé, les causes de la crise hospitalière résidant largement dans son amont et son aval.
Qu’il s’agisse des conditions d’exercice et de développement professionnel indispensables à l’attractivité et au bien-être au travail, de l’offre de soins, de la gouvernance et du financement les dimensions de la réforme devront être étroitement intriquées si l’on vise un système de santé mieux intégré, assurant accessibilité, qualité, sécurité et continuité des soins.

Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour. Elles ne se comptent plus en applaudissements mais en milliards d’euros dont il est bien difficile de connaître la destination exacte. Entre revalorisation des personnels hospitaliers, reprise de la dette, plan d’investissement dont le numérique et les NTIC, entre établissements de santé et secteur médico-social, des éclaircissements sont encore attendus. La lettre du SYFMER et cette revue de presse vous aideront à suivre la fin de partie et les prolongations.

EXCLUSIF – Ségur de la santé : un plan d’investissement envisagé autour de 6 milliards pour l’hôpital
Emmanuel Macron a promis 15 à 20 milliards d’euros supplémentaires pour les hôpitaux. Ce montant inclut 13 milliards de reprise de dette et un plan d’investissement dont le montant pourrait varier en fonction des revalorisations salariales décidées.
https://www.lesechos.fr/economie-france/social/exclusif-segur-de-la-sante-un-plan-dinvestissement-envisage-autour-de-6-milliards-pour-lhopital-1221120

Le « Ségur de la santé » prolongé, les syndicats attendent plus
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/le-segur-de-la-sante-prolonge-les-syndicats-attendent-plus_2129934.html

Le « Ségur de la santé » prolongé, les syndicats attendent plusL
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/le-segur-de-la-sante-prolonge-les-syndicats-attendent-plus_2129934.html

Véran annonce une enveloppe de 300 millions d’euros pour les médecins hospitaliers
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/veran-annonce-une-enveloppe-de-300-millions-d-euros-pour-les-medecins-hospitaliers_2129571.html

Véran propose 400 millions d’euros supplémentaires pour les personnels hospitaliers
https://www.lexpress.fr/actualite/politique/veran-propose-400-millions-d-euros-supplementaires-pour-les-personnels-hospitaliers_2129867.html

Ségur de la santé : Olivier Véran met 6 milliards sur la table pour les salaires à l’hôpital
https://www.lesechos.fr/economie-france/social/segur-de-la-sante-olivier-veran-met-6-milliards-sur-la-table-pour-les-salaires-a-lhopital-1218195

« Ségur de la Santé » : « Le coronavirus a montré que le service public était indispensable », assure André Grimaldi
https://www.20minutes.fr/sante/2813111-20200703-segur-sante-coronavirus-montre-service-public-indispensable-assure-andre-grimaldi

Ségur de la santé : le gouvernement promet 6 milliards d’euros pour les salaires à l’hôpital et en Ehpad
https://www.latribune.fr/economie/france/segur-de-la-sante-le-gouvernement-promet-6-milliards-d-euros-pour-les-salaires-a-l-hopital-et-en-ehpad-851146.html

« Ségur de la santé » : ce que demandent les hôpitaux privés non lucratifs
https://www.lesechos.fr/economie-france/social/segur-de-la-sante-ce-que-demandent-les-hopitaux-prives-non-lucratifs-1207617

Ségur de la santé : les cliniques privées réclament 1,5 milliard d’euros dès 2021
https://www.leparisien.fr/economie/segur-de-la-sante-les-cliniques-privees-reclament-1-5-milliard-d-euros-des-2021-17-06-2020-8337558.php



Actualités plus anciennes 

 Décret no 2019-17 du 9 janvier 2019 relatif aux missions, à la composition et au fonctionnement des Conseils nationaux professionnels des professions de santé

Rapport du CNP de MPR / FEDMER, adressé le 5 avril à Madame Cécile Courrèges, Directrice de la DGOS en réponse à la lettre de mission du 24 janvier 2018
Ce rapport n'engage que le CNP de MPR.
1. 
Synthèse en 3 pages 
2. 
corps principal du rapport en 12 pages 
3. 
références bibliographiques 
4.  
annexes avec schémas explicatifs

Le 20 mars 2019 Montpellier



  Livre blanc européen de MPR 
Accès par chapitres télécharger par chapitre
Télécharger le white book complet
Publication de la nouvelle version du WHITE BOOK ON PHYSICAL AND REHABILITATION MEDICINE IN EUROPE

La réadaptation, stratégie de santé du 21ème siècle. Voir en open access le numéro d'avril 2018 du Journal of Rehabilitation Medicine
Scaling-up Rehabilitation as the Worldwide Health Strategy of the 21st Century

Recertification des médecins 
 Stratégie de transformation du système de santé dossier de presse

Nouvelle page sur les activités aiguës de MPR
Création d'un forfait SE 6 pour les injections de toxine botulique (arrêté du 23 février 2018)
Lettre conjointe CNP-SYFMER
La CSMF retourne dans la convention médicale et dit oui à l'avenant télémédecine

 Actualités conventionnelles
Du mieux pour les médecins ? La FMF dresse le bilan de la convention 18 mois après

Jean-Paul Ortiz et Patrick Gasser réélus
Large réélection pour Jean-Paul Ortiz, qui rempile à la présidence de la CSMF
Secteur I, cliniciens, CCAM technique, CAS : le nouveau patron de l’UMESPE à l’offensive sur tous les fronts


 Pratiques avancées
Décret infirmier en pratique avancée : le médecin doit rester le chef d’orchestre

Communiqué de presse SYFMER du 13 avril 2018
La pénurie de masseurs-kinésithérapeutes et d’orthophonistes dans les établissements de soins et dans certains territoires risque de multiplier les incapacités fonctionnelles et les risques de handicap.



 Outils législatifs et tarifs SSR 2018PSMI-SSR 2017: trousse de survie
7 règles pour bien coder le PMSI SSR 
PROJECTIONS SSR EN2030 Camille RUIZ , DGOS, Bureau Evaluation, modèles et méthodes Nathalie RIGOLLOT, ATIH 



Création d'un forfait SE 6 pour les injections de toxine botulique (arrêté prestations)
Nous pouvons nous féliciter de l'action conjointe des MPR, neurologues et des fédérations.
Arrêté du 23 février 2018 modifiant l'arrêté du 19 février 2015 relatif aux forfaits alloués aux établissements de santé mentionnés à l'article L.162-22-6 du code de la sécurité sociale ayant des activités de médecine, obstétrique et odontologie ou ayant une activité d'hospitalisation à domicile
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036650178&dateTexte=&categorieLien=id

REDIFFUSION DE L'EMISSION DU 28 FEVRIER - LA DÉLÉGATION DE TÂCHES : DANGER OU OPPORTUNITÉ ?

Décret sur l’accès partiel
Décret n° 2017-1520 du 2 novembre 2017 relatif à la reconnaissance des qualifications professionnelles dans le domaine de la santé

UMESPE CSMF
Patrick Gasser a été réélu président de l'UMESPE lors du comité directeur du 4 mars 2018. Un nouveau bureau est désigné.
Georges de Korvin continuera à participer à la commission tarification.
L'UMESPE propose un rapprochement entre médecins salariés et libéraux pour lutter contre la "politique du rabot tarifaire" en ville et dans les établissements. Syndicats et CNP sont mobilisés. Une discussion en cours sur les conditions de la signature de la convention 2016 qui ne valorisait pas suffisamment les spécialités médicales.

IFAQ - Arrêté du 28 février 2018 fixant la liste des indicateurs obligatoires pour l'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins et les conditions de mise à disposition du public de certains résultats par l'établissement de santé 

Sport sur ordonnance: Pourquoi le sport sur ordonnance patine


Le financement des activités d'évaluation et de traitement de la spasticité et des dystonies est aujourd'hui menacé par l'inadéquation des tarifs aux coûts de la toxine botulique, en hôpital de jour de MCO et plus encore dans le cadre du nouveau forfait sécurité environnement.
En SSR, la toxine botulique figure dans la liste des molécules onéreuses. Un remboursement est possible mais sous des modalités encore incertaines.
Le financement des activités comportant des injections de toxine n'est donc pas sécurisé, ni en MCO, ni en SSR. Nous devons rester vigilants.

PROJECTIONS SSR EN2030 Camille RUIZ , DGOS, Bureau Evaluation, modèles et méthodes Nathalie RIGOLLOT, ATIH
Les organisations MPR sont associées aux travaux de prospective sur les SSR


ESPRM 2018 Vilnius Lituanie  1er au 6 mai 2018 

ISPRM 2018: du 8 au 12 juillet 2018 à Paris. vous pouvez encore proposer des abstracts 

Prochainement: Compte rendu de l’Assemblée Générale de la FSM du 15 décembre 2017 - Représentants au CA de la FSM






Le CNP de MPR - FEDMER est la structure fédérative qui représente la MPR à la FSM

Diaporama: le DPC en MPR 
Ċ
Jean-Pascal Devailly,
25 nov. 2018 à 04:21
Ċ
Jean-Pascal Devailly,
26 mai 2020 à 22:24
Ċ
Jean-Pascal Devailly,
24 avr. 2020 à 08:27
Ċ
Jean-Pascal Devailly,
15 sept. 2019 à 12:13
Comments