L'Aigle - Tola Ponedelnik. Journées du patrimoine 2009 au Musée National de la Marine - Paris.
L'Aigle - Tola Ponedelnik. Journées du patrimoine 2009 au Musée National de la Marine - Paris.

Le Club M.E.R.
 
Il y a maintenant quelques années, le modélisme naval statique, en dehors des  modèles à construire et à décorer à grands renforts d’accastillage en bronze vendus par ces bonnes vieilles maisons hélas de nos jours  toutes disparues,  consistait en  la construction de modèles issus de plans agrémentés d’un historique succinct, publiés par l’Association des Amis du Musée de la Marine (AAMM). Depuis, des archéologues-architectes ont publié de très belles monographies qui pour certaines sont devenues incontournables pour qui veut comprendre ce qu’était un navire du 18ème siècle puis d’essayer de le construire. Pour arriver à bien, sinon envisager de réussir votre modèle, vous aviez la possibilité d’assister aux conférences du Lundi pendant lesquelles  les grands principes et leurs règles immuables vous étaient  régulièrement rappelés.

Il est vrai que dans cette branche du modélisme, on ne trouvait presque pas de chercheurs en archives et modélistes. Depuis quelques années cette tendance a quelque peu évolué mais tout en restant bien focalisée sur les 17 et 18èmes siècles.

Certains modélistes jugeant le choix quelque peu restreint et pensant qu’il y avait la place pour un autre modélisme, tout en conservant la philosophie et l’exigence des monographies, ont décidé de faire leurs propres recherches sur des modèles et des époques différentes; ainsi s’est créé le club MER.

La réputation du club s’est bâtie sur la personnalité de ses membres-créateurs, sur  l’originalité de leurs modèles, sur l’originalité des techniques mises en oeuvre, et bien évidemment sur la qualité d’exécution parfois récompensées par des places d’honneur aux concours internationaux.

Les caractéristiques du Club MER sont très simples  mais souvent surprennent; en effet, nous n’avons pas de local technique dans lequel nous partageons les outils voire les machines, nous n’avons ni maître ni gourou, nous ne nous retrouvons pas chaque week-end pour construire ensemble nos différents modèles. Chaque membre est maître en son propre atelier ou sur son propre chantier et sur son propre modèle. Mais alors à quoi sert un tel club? Pensez-vous très fort. Au cours de nos réunions, un soir par mois, nous présentons nos projets, racontons nos galères, comparons nos techniques, nos trucs ou les  astuces qui nous ont permis de passer l’obstacle, émettons et surtout écoutons les critiques avec le seul objectif,  et non des moindres, celui d’arriver à reconnaître que notre travail n’est pas toujours à la hauteur de notre attente et de recommencer. Pas besoin de sortir de l’école Boule ou de l’école polytechnique de Lausanne pour se joindre à nous, c’est une sorte d’auberge espagnole du modélisme, chacun apporte ce qu’il peut ou qu’il veut apporter mais toujours avec l’envie de s’améliorer; en trois mots: faire mieux autrement.

Dans les pages de ce site, pour accompagner certains modèles, vous trouverez nos  « fiches ». Ces fiches ne sont ni plus ni moins que nos fiches de travail, notre suivi et nos commentaires  sur les galères et les succès obtenus au cours de nos recherches et de nos constructions. Elles sont écrites de façon spontanée ou réfléchie, de façon très docte ou de façon didactique, avec humour ou très sérieuse mais toujours  dans le seul but de faire partager les expériences de notre passion.

Enfin, maintenant depuis la création du club en1991, si quelqu’un venait à me demander la philosophie du club, je crois que je ne pourrai que  citer  Jean Anouilh :
‘’Le plaisir, c’est encore la seule chose qui oblige les hommes à un peu de précision’’.
 
Curieux, ne pas s’abstenir.
 
 
Contact