Août 2013

La prochaine rencontre proposée:
                 

VISITE - FERME AQUACOLE "CARPIO" (film, presse)

 
Lieu : Consac
Jeudi 22 août 2013

22 août 2013 Carpio à Consac

 

CARPIO Exploitation Agricole à Responsabilité Limitée,

Jean Michel et Nathalie Tyrel de Poix associés,

23 ans en 2013, élevage de poissons d’ornement pour bassins de jardins.

Production de poissons répartie en 2 catégories :

Carpes Koï  et Carassins poissons rouges, jaunes, shubunkins, voiles de Chine, télescopes, tête de lion..

Nouvelle production, initiée en 2011 : la spiruline.

 

CHOIX DU SITE

-        L'approvisionnement en eau est assuré grâce à l'adhésion à l'ASA créée en 1986

(ASA - Association Syndicale Autorisée gestionnaire du forage regroupant 25 agriculteurs alimentés par un réseau hydraulique permettant l’irrigation de 250 hectares principalement de maïs. Profondeur 214m, une pompe placée à 60m de profondeur permet de pomper 250m3/h. La réserve d’eau (2500m3))

 

-        Fond de vallée argileux permettant la création d’étangs (présence d’un petit cours d’eau : le Tort, affluent de la Seugne). Aucun prélèvement n’y est fait, aucun rejet non plus. Le Tort permet le développement d’espèces végétales humifères et offre un refuge pour des animaux.

 

-        Climat chaud et ensoleillé propice aux activités aquacoles offrant un bon compromis entre l’Espagne idéalement située et la clientèle située plus au Nord.

 

1990 : Construction écloserie sous serre 300m², 8 bassins de 4m3 et 10 étangs de 150 m2 pour un alevinage de poissons de repeuplement et d'ornement. Commercialisation de poissons de taille 4 à 7 cm.

1992 : Spécialisation dans la production du shubunkin. Débouché défini avec le client principal, un grossiste en poissons d'ornement d'eau froide (« Exomarc » à Bordeaux). Pour produire en quantité du bariolé de 4-7cm et accessoirement des carpes-koï, construction de 17 bassins hors-sol de 7m3 et de 6 étangs d’alevinage de 1000m² pour le développement des larves, des poissons et pour la reproduction.

1999 : Nathalie devient associée et gérante pour la culture de plantes aquatiques sous une serre louée à la commune. La tempête de cette même année détruit les serres, la totalité des plantes et cause la perte de poissons géniteurs. Nathalie est sollicitée par le Lycée de la Mer à Bourcefranc pour des interventions en formation ce qui apporte une aide à la trésorerie.

2000 : Création du site internet de l’entreprise par Jean Michel pour répondre à la demande de renseignements sur la pisciculture et les poissons. En 2006 ce sera la boutique en ligne. Depuis 2011 création du site internet de la spiruline de Haute Saintonge qui permet aujourd'hui d'être présent en bonne place auprès des moteurs de recherche et extrêmement réactifs à peu de frais au niveau des mises à jours (stock disponible, tarifs, opportunités commerciales,...).

Nom de domaines déposés :

www.carpio-fr.com 

www.poissonsbassins.com

www.koi-france.com

www.spiruline-fr.com.

2005 : Acquisition d’une pelle mécanique en vue de la construction d’une lagune d’épuration. La consommation d’eau avant le lagunage était de 16500 m3, aujourd’hui 5000 m3 par an. Une meilleure adéquation production et environnement devient possible et ira vers l'arrêt progressif des traitements (désinfection - insecticide) sauf l'apport de vitamines et d'aliments complétés avec de la spiruline.

2006 : Concurrencés par les tarifs des poissons importés d’Asie, les commandes des grossistes faiblissent. Ayant débuté sur le marché de gros, l’entreprise a ont appris à produire avec les coûts les plus faibles afin d'être concurrentiels vis à vis des meilleures offres du marché international. L’offre est déplacée donc vers le marché des particuliers. Ces années d'expérience offrent à la clientèle de CARPIO des garanties en termes de savoir faire, de qualité de produits et de fiabilité de services.

2007 : Réorganisation de la production et du travail pour s’adapter. Le CA vente au détail remplace le CA vente en gros et le nombre de poissons vendus est deux fois et demi plus faible qu’initialement. En revanche, la diminution du nombre est compensée par le prix de vente unitaire quatre fois supérieur. Cette tendance s’accentue avec l’offre plus importante de poissons de plus grande taille.

2008 : Un partenariat informel avec Santonine, pépinière de plantes aquatiques à Villars en Pons (15km) est entrepris afin d’établir une synergie de communication dans le cadre d'expositions en commun.

2009 : 3ème campagne de vente en ligne, progression constante depuis 2006 (80% du CA). CARPIO vend dans toute la France et exporte également (une remarquable a été la vente via Bouygues de leurs 250 plus grosses carpes de l’année pour le palais présidentiel du Turkménistan).

2010 : 20 ans de la pisciculture : « Les jeudis du bassin » sont créés. La pisciculture en partenariat avec la pépinière Santonine propose la visite de l’exploitation.

2011 : Remise en état serre « plantes aquatiques » pour la construction de deux bassins de 108m² et 80m² pour la culture de spiruline. Production 150 kg.

2012 : Agrandissement de la culture de spiruline avec deux bassins de 300m² chacun. Début des récoltes en septembre 2012 : production 250kg.

2013 : production 400 kg.

2014 : production 800 kg et construction serre supplémentaire avec 1200 m2 de bassins.

2015 : Total 2000m2 pour produire 1,5 tonne.

A venir : épuration et recyclage des milieux de culture spiruline

 

SPIRULINE

Le recyclage de l’eau se fait sur un circuit fermé. Il regroupe 4 lagunes d’épuration. Pour la pisciculture le forage n’est utilisé qu’en cas d’évaporation (soit 5m3/h/ha) en été ou en cas d’urgence. Ce sont les lagunes qui réalimentent les bassins d’élevages.

Le premier bassin est le décanteur, il se situe directement à la sortie de l’écloserie et des bassins hors-sol, il permet le dépôt des plus grosses matières en suspension. Dans cette première lagune de 150 m3 l’activité bactérienne est très forte.

Ensuite l’eau sale s’écoule dans deux autres bassins situés en aval de la pisciculture. Dans ces bassins les particules fines finissent de se dégrader. Les matières dissoutes qui évoluent tout au long du parcours (3 à 5 jours pour 2500 m3) sont progressivement prises en charge par les végétaux micros ou macrophytes.

Après cette étape l’eau est renvoyée par des pompes immergées en amont de la pisciculture. La première pompe permet un renvoi de l’eau dans la réserve haute du lagunage à un débit de 40m3/h. La seconde pompe renvoie avec un débit de 30m3/h l’eau aux étangs.

Enfin, le processus de minéralisation se fait dans la dernière lagune (1500m3). Dans ce circuit de lagunage les bactéries dégradent les matières organiques en matières minérales, apportant ainsi des nutriments aux macrophytes et au phytoplancton. La dégradation des MO par les bactéries est favorisée par une pompe oxygénante placée dans la lagune. Le phytoplancton permet l’alimentation du zooplancton, plus particulièrement des daphnies. Dépourvue de substances toxiques, l’eau est disponible pour alimenter les bassins d’élevage et fournir ainsi une eau riche en zooplancton pour les poissons.

Le volume total du circuit de lagunage est de 4000m3. Il s’avère que cette méthode d’épuration des eaux fonctionne.

A l'heure où les questions concernant l'environnement deviennent de plus en plus déterminantes, cette pisciculture a depuis de nombreuses années anticipé en particulier sur :

Ø  le non usage de substances toxiques rémanentes (antibiotiques, pesticides..).

Ø  le recyclage des effluents organiques (épuration par lagunage).

Ø  l'économie d'eau (fonctionnement en circuit fermé).

A cet égard, l’exploitation agricole CARPIO est une démonstration de la mise en application de concepts écologiques qui ont permis de réduire à la fois leur impact sur l'environnement et leurs coûts de production. En effet, les économies de l'eau issue du forage se traduisent par une réduction importante des frais de pompage.

Et lorsque leurs effluents piscicoles sont abondants, leur lagunage produit du zooplancton qui vient compléter l'apport en aliments de nos poissons à l'élevage.

Leur recyclage extensif génère donc une dynamique de production.

 

COTE EMPLOI

Depuis 2000 des emplois saisonniers pour de l’entretien ou tris de poissons.

Fréquemment des stagiaires des formations aquacoles Bac pro BTS Ingénieurs.

De 2011 à 2013 des stagiaires rémunérés sur 6 mois DEUST, licences en biologie ou master sur des thèmes comme le Guide des Bonnes Pratiques Hygiène , l’épuration des milieux de culture, en 2014 test d’apports azotés « organiques » en vue ébauche création cahier des charges AB.

En 2013 embauche sur 4 mois juin à sept de leur fils aîné CDD plein temps récolte, transformation, conditionnement et marchés. Etant dans le domaine de la production audiovisuelle, il a aidé ses parents dans la création des supports de communication.

 

LEUR FORMATION 

Jean Michel - BTS en aquaculture.

Nathalie - Ingénieur en agriculture + DESS Administration des Entreprises.

 

INVITATION