"La Gazette"‎ > ‎

Gazette N°35

FÉVRIER 2012

LE BONJOUR D'ESTHER


Chers Amis, chers Membres du CCVN,

J’espère de tout cœur que vous avez bien commencé cette nouvelle année et que nos séances depuis notre Concours Interne de 2011 vous ont apporté toute la satisfaction que vous souhaitiez.

Il va sans dire que le Comité d’Organisation travaille actuellement d’arrache-pied pour le Festival Régional de Swiss.Movie du 10 et le Festival OPEN du 11 mars qui sont imminents. Mais je suis heureuse de vous informer que tout se présente pour le mieux. La Ville de Nyon nous soutient tant qu’elle peut et nous offre la gratuité de la salle pour les deux jours et l’apéritif de samedi en présence de M. Mayor, Municipal, et de M. R. Diehl, Président de Swiss.Movie. Pour le festival OPEN, nous avons reçu de nombreuses inscriptions de films et divers sponsors ont répondu présents pour la publicité de notre programme. Bref, j’ai la très grande joie d’annoncer que le week-end du 10/11 mars se profile sous les meilleurs auspices. Encore faudra-t-il que tous les membres du CCVN puissent nous prêter main forte lors de ces deux jours. NOUS AURONS VRAIMENT BESOIN DE VOUS, ne serait-ce que pendant une heure ou deux ! Afin d’en discuter plus amplement, nous nous retrouverons toutes et tous lors de la séance du 6 mars 2012, dans notre local habituel. Merci de réserver d’ores et déjà cette soirée importante !

Mais avant ce rendez-vous, nous allons nous réunir le 7 février afin de nous délecter d’un film sur le Yukon présenté par René Wiedmer du CCG. Quinze jours plus tard, le 21 février, nous accueillerons M. Frédéric Bischoff de JVC, société qui nous prêtera un projecteur pour nos deux manifestations en mars. Il viendra nous présenter les produits JVC et nous pourrons, sans doute, lui poser plein de questions.

Plus que jamais, je vous invite à participer à nos prochaines réunions qui seront non seulement intéressantes mais aussi très importantes pour la vie de notre club. Merci d’en prendre note.

Amicalement Esther

Chronique des séances

Séance du 10 janvier 2012

Originellement ce devait être la seconde soirée consacrée à l'analyse des films du concours interne. Or Fred avait rencontré un spécialiste dans la vente informatique, Stéphane Ziegler, qui a bien voulu répondre à nos questions et n’était disponible que ce jour-là. PC ou MAC, tel était le sujet.

Très à l’aise Stéphane Ziegler nous a donné son point de vue : MAC est une autoroute, tout est programmé, l’utilisateur n’a qu’à suivre « le mode d’emploi ». PC, par contre, est une route où tout peut se découvrir. Il suffit de chercher le logiciel que nous préférons, la méthode qui nous plaît, tout est possible puisque Microsoft représente près de 95 % du marché informatique. Il est donc plus rentable de créer des nouveautés et des jeux pour PC que pour MAC, mais hélas aussi des virus !

Un grand merci à Stéphane Ziegler pour son ouverture, la clarté de ses explications et sa disponibilité. Il travaille chez.......

J’ai profité de l’entracte pour partager avec les amis, et notamment avec Paul­-Emile, qui fêtait ce jour-là son anniversaire, la bouteille de Moët & Chandon reçue lors du Concours Interne. J’en avais apporté une deuxième au cas où et j’ai bien fait !

Après ce bel interlude, nous avons poursuivi avec la présentation de deux films qu’Edouard Bois-de-Chesne, juré au Concours interne, avait tourné en 1965 et 1968, ce qui nous a permis de constater l’évolution de la technique en plus de 40 ans !

Nelly


Séance du 17 janvier 2012

Il n’y avait pas foule pour analyser les films du concours interne et nous avons regretté l’absence des membres du Comité. Toutefois, grâce à notre ami Alain, tout s’est très bien déroulé et nous avons passé une très agréable séance. Notons l’heureuse présence de Claude Bussard, remis de son opération, et qui n’a rien perdu (du tout) de sa verve et de sa bonne humeur. Notons aussi la présence d’Albert Poletti de Genève, bien connu des milieux des cinéastes amateurs suisses.

La projection a commencé avec « La Cascade du Hérisson » de Jean-Pierre Pastoris dont Raymond Brussino avait fait une autre version, en montant les images différemment et en changeant la sonorisation, tout ceci en accord avec l’auteur. Un intéressant débat s’en est suivi qui montre bien qu’avec les mêmes images, chacun ferait un film différent.

Puis ce fut le tour de Klaus Schöttker avec un film minute intitulé « Progrès en médecine », deux dames d’un certain âge se faisant des remarques coquines sur les visites chez le médecin. Alain et Claude étaient d’avis que la lumière était trop forte et ne faisait pas assez ressortir les personnages. Il fut aussi question d’un manque de champ/contre-champ qui aurait donné davantage de dynamisme.

Ce fut ensuite la tour de Claude de revoir son film « La fille du Pêcheur ». En quelques minutes, on imagine toutes les interprétations possibles qu’offre cette petite fille qui regarde des pêcheurs partir du port. Une fresque toute de calme et de fraîcheur. Bravo encore.

Nous sommes ensuite passés au film d’Alain « Clair obscur », bien qu’exécuté en couleurs ! De magnifiques vues tournées en période de Noël à Genève avec ses décorations multicolores de la rade. Petit film plaisant à voir, bien rythmé sur une musique appropriée.

Viennent ensuite deux films de PEM, « Hypothéticos » et « Gagner du Temps ». Pour le concours, « Hypothéticos » était commenté par Raymond Brussino. Mais pour cette soirée intime et surtout pour nous faire plaisir (!), PEM a choisi de nous montrer la version dite par Claude Goy. Et après il se demande pourquoi on dit «C’est toujours le même commentateur !» L’avis était quasi unanime : l’idée du film est super et c’est dommage qu’il n’ait pas été sélectionné pour le régional. Cela aurait été l’occasion de faire voir « autre chose ». « Gagner du temps » a été apprécié pour son texte et l’originalité du traitement du sujet, mais, comme souvent, les images laissaient à désirer ! En fait, au cinéma, préfère-t-on des images parfaites ou de l’émotion ?

Nelly


En final, le premier prix du concours interne et le prix du public : « Mémoire d’un accessoiriste » de Claude avec, comme acteur, l’ami Ernst, excellent dans son rôle. Ce film très divertissant nous présentait un retraité nettoyant amoureusement ses objets-souvenirs pour les vendre dans un vide-grenier ; puis il partait dans un rêve des plus désopilants. Claude trouvait que quelques images étaient surexposées et que ceci était dû à notre équipement. Nous devrions y remédier, mais nous n’avons rien remarqué et les membres disent encore Bravo !

PEM



Résultats du concours interne 2011

1 – « Mémoires d'un accessoiriste », Claude Bussard

2 – « Clair obscur », Alain Gonthier

3 – « Une invitation au voyage », Daniel Richard

4 – « Joseph dit "Jo" », Alain Gonthier

5 – « La fille du pêcheur », Claude Bussard

6 – « Les Dieux des Planches », Fred Graber

7 – « Hole in One », Klaus Schoettker

8 – « Progrès en médecine », Klaus Schoettker

9 – « Gagner du temps », Paul-Emile Muller 10 - ex-aequo : « Les trois jours de Montreux », Ernst Roessner et « Le Mouvement », Raymond Bussino



Comments