Observer le ciel‎ > ‎La Lune‎ > ‎

La lune à l'oeil

Malgré sa taille (3476 Km de diamètre à l'équateur), notre satellite dévoile peu
de détails à l’œil nu. Des régions sombres alternent avec des zones lumineuses.

Mais justement, pourquoi les mers lunaires sont-elles plus sombres que les continents? 

Ce n'est pourtant que de la roche partout.

La réponse réside dans la composition chimique du sol: les mers sont constituées de laves basaltiques, avec une teneur élevée en magnésium, fer et titane.
 
Le sol des continents, plus clair, contient plus de calcium et d'aluminium.

 

On peut donc déjà identifier à l’œil nu quelques mers lunaires.

 
1-Mare Crisium
 
2-Mare Feconditatis
 
3-Mare Nectaris
 
4-Mare Tranquilitatis
 
5-Mare Serenitatis
 
6-Mare Imbrium
 
7-Mare Nubium
 
8-Mare Humorum
 
9-Oceanus Procellarum




On remarquera en passant qu’entre le début et la fin de la soirée, non seulement la position de la Lune change dans le ciel (à l’évidence), mais aussi l’angle sous lequel on la voit : elle semble tourner sur elle-même dans le sens horaire. Sa trajectoire suit une courbe d’Est en Ouest.



Il faut ajouter aussi les changements de point de vue que nous avons de la lune, causés par ses librations. Ils peuvent entraîner de fortes distorsions de l’image des structures que nous observons sur son pourtour, quand on les compare avec les cartes et photographies.




 À gauche, mare crisium vue sans l'effet de la libration lunaire. Comparez avec la droite...   



Retour                                                   Suite