4.Magazine‎ > ‎Les artistes‎ > ‎5. Instrumentistes‎ > ‎

Soltani Farshad, contrebasse et instruments persans

Farshad Soltani, contrebasse et instruments persans



(photo G.ad.)

Musicien au parcours original et aux compétences multiples, il est né en 1958 en Iran où il suit des études de musique classique et de contrebasse jusqu’à l’âge de 18 ans. Il arrive à Paris en 1978. Avec une bourse d’étude, il entre en classe de contrebasse au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et en sort en 1981 avec un 1er prix à l’unanimité. Il est pendant quelque temps, remplaçant à l’Orchestre de l’Opéra de Paris et d’autres orchestres parisiens, et travaille aussi avec l’IRCAM, tout en complétant sa formation à la contrebasse avec François Rabbath qui lui enseigne sa technique particulière.

En 1982, il devient Membre permanent à l’Orchestre Lyrique de Région Avignon-Provence, l’OLRAP, qu’il quitte en juillet 2011.

Avec comme base sa solide formation classique, il s’intéresse alors à la culture de son pays et plus particulièrement à la musique traditionnelle. Il acquiert en autodidacte et avec des maîtres, la maîtrise du répertoire classique iranien et de ses instruments, sétar, kémanche, ney ou roseau, et pour les percussions, le zarb ou tombac et le daf. Il veut alors transmettre et diffuser la connaissance de cette musique et, en 1994, il entame une tournée pédagogique en milieu scolaire dans le cadre des Jeunesses Musicales de France, avec un spectacle qu’il crée, Voyage de l’Occident vers l’Orient.

Tout en assurant son travail à l’Orchestre, il ne cesse de multiplier les expériences dans divers domaines. Parmi les interventions et créations les plus récentes on peut citer:

-2000, participation à la création d’une pièce de Théâtre musical Al Andalous au Théâtre du Balcon, Festival d’Avignon.

-2001, participation en tant que musicien, au projet La Route de la soie, avec le violoncelliste Yo-Yo Ma et l’Orchestre National de Lyon.

-2005, en collaboration avec le pianiste et compositeur Eric Breton, création et enregistrement d’un CD pour la relaxation, Rêve d’Orient (Editions musicales THALGO).

Improvisation musicale sur des textes de Pablo Neruda, Wagon Diwagon, création de Serge Barbuscia, Théâtre du Balcon.

-2006, création et interprétation de la musique pour Toréro de Christian Petr, mis en scène par Serge Barbuscia, Théâtre du Balcon

-2008, participation au DVD Babylone édité par le Musée du Louvre.

Participation pour la musique au DVD consacré aux croquis du peintre Michel Steiner, Michel Steiner, un carnet parmi d'autres.

-2009, Création avec Eric Breton d’un spectacle, Le calice persan, consacré à la poésie autour du vin et de l’amour, du grand écrivain et penseur mystique iranien du XIIIe siècle, Mâwlâna (Rumi). Présenté à la Maison des vins pendant le Festival d’Avignon 2009.

-2010, participation à la création de concerts innovants où se mêlent musique classique et traditionnelle, sous forme d’improvisation, notamment avec Odile Bruckert (voix, flûte) et Emmanuelle Drouet (voix, percussion).

Il accompagne régulièrement le conteur libanais Jihad Darwich avec qui il a créé et enregistré trois C.D. : L’oreille du loup gris, Poupée de sucre et La ruse du lièvre. Il se produit également sur scène avec la chanteuse Emmanuelle Drouet.

Comments